F1. PIRELLI DRESSE UN PREMIER BILAN DES ESSAIS DE BARCELONE A MONTEMELO

L’ANALYSE DE KIMI RAIKKONEN AVEC UN TECHNICIEN DE PIRELLI MOTORSPORT

F1 2013 JEREZ TEST KIMI stand PIRELLI

 

 

Retour sur les essais officiels F1 de Barcelone

Les équipes F1 ont fait face à des conditions humides pour la première fois de l’année, à l’occasion de la dernière des quatre journées d’essais de Barcelone.

Les trois autres journées de cette seconde séance de la saison se sont tenues sur le sec, permettant aux équipes de rouler avec l’intégralité de la toute nouvelle gamme de pneus P Zero, sur un circuit qu’elles connaissent bien.

Malgré tout, des conditions inhabituellement fraîches ont limité la quantité de données représentatives accumulée. Les derniers essais d’avant-saison se dérouleront à Barcelone la semaine prochaine, du 28 février au 3 mars.

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, explique :

« Les équipes ont rencontré des niveaux de dégradation assez élevés à Barcelone, principalement en raison des conditions météo. Les conditions de Barcelone étaient loin d’être typiques de celles du reste de la saison, l’air et la piste étant bien plus frais que d’habitude lorsque l’on court, y compris sous la pluie lors de la dernière journée. Cela fait que les pneus se sont trouvés en dehors de leur fenêtre de fonctionnement habituelle, ce qui a entrainé des problèmes de graining. Les conditions étaient particulièrement inadaptées à ‘l’utilisation du pneu supertendre, en raison du type de tracé et de l’abrasivité de la surface couplée au froid. Par ailleurs, les équipes font encore d’importants ajustements dans les réglages sur leurs nouvelles voitures et essaient l’intégralité de notre gamme pneumatique pour optimiser le package. Nous avons ainsi vu des niveaux de dégradation inhabituels. Une fois à Melbourne, les pneus devraient bien mieux se trouver dans leur fenêtre d’exploitation, ce qui éliminera les niveaux de dégradation rencontrés ici par les équipes ».

 

PIRELLI Les gommes et couleurs pour 2013 en F1

 

Données des tests :

• Les équipes peuvent utiliser 100 trains de pneus par an pour les essais. Après une première prise de contact avec la gamme 2013 à Jerez, les teams se sont concentrés sur l’extension de leur connaissance des nouvelles caractéristiques pneumatiques. Il était important pour tous de comprendre comment les pneus fonctionnent avec les nouvelles monoplaces, toutes alignées à Barcelone.

• Les températures ambiantes et en piste furent fraîches, généralement entre 10°C et 15°C dans l’air. Ces températures bien plus fraîches qu’à Jerez ont accentué le graining, qui se produit lorsque le pneu glisse par manque de température. La friction contre la surface de la piste est à l’origine des coupures et dégrade la gomme.

• Les équipes ayant dégrossi une grande partie du travail sur les nouvelles voitures à Jerez, chacun put se concentrer sur la réalisation de relais plus longs et de simulations de course avec différentes charges de carburant. Deux à trois arrêts sont attendus pour le premier Grand Prix, en Australie. Certaines équipes ont réalisé des simulations de course et se sont arrêtées l’équivalent de quatre fois à Barcelone, prouvant que l’objectif devrait être atteint par des conditions plus typiques à Melbourne.

 

PIRELLI Pneus F1 Saison 2013 (1)

 

Plus de données des tests :

• L’écart de temps entre les mélanges slicks avoisine les 0’’5 au tour, mais la météo inhabituelle de Barcelone n’a pas permis de tirer de conclusions définitives.

• Plus de tours bouclés cette semaine : Valterri Bottas (355 tours) – Fernando Alonso (283 tours) – Max Chilton (241 tours).

• Les équipes ont essayé le pneu intermédiaire Cinturato Vert ainsi que le pneu pluie Cinturato Bleu pour la première fois vendredi. Les pneus pour conditions humides disposent d’une nouvelle structure cette année, améliorant la traction arrière et réduisant le survirage brutal.

• Le meilleur temps global de ces essais est à mettre au crédit de Fernando Alonso (Ferrari), lors de la troisième journée (1’21’’875), battant confortablement le meilleur temps des essais de Barcelone de l’an dernier (1’22’’030) établi par Kimi Räikkönen, au volant de sa Lotus-Renault.

• Barcelone est un circuit extrêmement technique testant la plupart des aspects globaux de la performance d’une monoplace. Les pneus les plus sollicités sur le Circuit de Catalunya sont ceux du côté gauche.

 PIRELLI stand

 

Les chiffres des tests

• Nombre total de trains amenés à Barcelone : 385 trains, soit 1628 pneus, dont…
– Supertendre: 24 trains
– Tendre: 87 trains
– Medium: 132 trains
– Dur : 97 trains
– Intermédiaire: 40 trains
– Pluie: 27 trains

• Total de trains utilisés: 303, dont…
– Supertendre : 5 trains
– Tendre : 53 trains
– Medium : 127 trains
– Dur : 84 trains
– Intermédiaire : 24 trains
– Pluie : 10 trains

• Plus long run :

24 tours en dur
36 tours en medium
31 tours en tendre
16 tours en super-tendre
29 tours en intermédiaire
22 tours en pluie

 

PREMIÈRE MISE EN ACTION DES PNEUS POUR PISTE HUMIDE A BARCELONE

Romain GROSJEAN avec sa LOTUS-RENAULT sous les averses de Montmélo vendredi 22 fevrier

Romain GROSJEAN avec sa LOTUS-RENAULT sous les averses de Montmélo vendredi 22 fevrier

 

Jour 1

1. Rosberg, Mercedes : 1’22’’616. Medium New
2. Räikkönen, Lotus : 1’22’’623. Medium New
3. Alonso, Ferrari : 1’22’952. Medium New

Jour 2

1. Perez, McLaren : 1’21’’848. Tendre New
2. Vettel, Red Bull-Renault : 1’22’’197.Tendre New
3. Räikkönen, Lotus-Renault : 1’22’’697. Medium New

Jour 3

1. Alonso, Ferrari : 1’21’’875. Tendre New
2. Hülkenberg, Sauber-Ferrari : 1’22’160. Tendre New
3. Grosjean, Lotus-Renault : 1’22’188.Tendre New

Jour 4

1.Hamilton, Mercedes : 1’23’’282. Medium New
2. Button, McLaren : 1’23’633. Medium New
3. Vergne, Toro Rosso : 1’24’’071. Tendre New

 

F1 2013 BARCELONE Test PEREZ MCLAREN deja la grosse attaque
Les meilleurs temps cumulés de la semaine :

 

1. Sergio Perez (Mexique – McLaren-Mercedes) : 1’21″848 (174 tours)
2. Fernando Alonso (Espagne-Ferrari) : 1’21″875 (283)
3. Nico Hülkenberg (Allemagne -Sauber-Ferrari) : 1’22″160 (179)
4. Romain Grosjean (France – Lotus-Renault) : 1’22″188 (160)
5. Sebastian Vettel (Allemagne – Red Bull-Renault) : 1’22″197 (150)
6. Nico Rosberg (Allemagne – Mercedes) : 1’22″611 (162)
7. Kimi Räikkönen (Finlande-Lotus-Renault) : 1’22″623 (87)
8. Pastor Maldonado (Vénézuéla – Williams-Renault) : 1’22″675 (178)
9. Lewis Hamilton (GB-Mercedes) : 1’22″726 (173)
10. Valtteri Bottas (Finlande -Williams-Renault) : 1’22″826 (189)
11. Jenson Button (GB – McLaren-Mercedes) : 1’22″840 (141)
12. Adrian Sutil (Allemagne – Force India-Mercedes) : 1’22″877 (78)
13. Mark Webber (Australie – Red Bull-Renault) : 1’23″024 (172)
14. Jean-Eric Vergne (France-Toro Rosso-Ferrari) : 1’23″366 (186)
15. Daniel Ricciardo (Australie-Toro Rosso-Ferrari) : 1’23″718 (143)
16. Paul di Resta (GB-Force India-Mercedes) : 1’23″971 (144)
17. Max Chilton (GB-Marussia-Cosworth) : 1’25″115 (239)
18. Esteban Gutierrez (Mexique- Sauber-Ferrari) : 1’25″124 (164)
19. Jules Bianchi (France -Force India-Mercedes) : 1’25″732 (61)
20. Giedo van der Garde (Hollande-Caterham-Renault) : 1’26″177 (143)
21. Charles Pic (France-Caterham-Renault) : 1’26″243 (151)
22. Felipe Massa (Brésil- Ferrari) : 1’27″563 (80)

 

F1 Sport

About Author

gilles