LIVRE : INOUBLIABLE FRANCOIS CEVERT  » PILOTE DE LÉGENDE  »

LIVRE : INOUBLIABLE FRANCOIS CEVERT

LIVRE FRANCOIS CEVERT couverture

 

Le 6 octobre 1973, François Cevert, pilote Français promis à un bel avenir, s’est hélas malheureusement tué lors des essais du Grand Prix des Etats-Unis, lequel se disputait à l’époque sur le circuit de Watkins Glen, situé entre Elmira et Itaca, au nord-ouest de l’état de New York

François Cevert avec son beau-frère, Jean Pierre Beltoise, mari de sa jeune sœur Jacqueline, était à l’époque l’idole des jeunes fans du sport automobile Français, alors en plein renouveau.

 

 JACQUELINE CEVERT ET  SON MARI JEAN PIERRE BELTOISE

BELTOISE JEAN PIERRE et JACQUELINE

 

Depuis l’horrible drame, quarante ans se sont écoulés. 40 années mais au même titre que tous ses admirateurs, nous ne l’avons jamais oublié. Tant le jeune pilote, emporté par sa folle passion en pleine gloire, était attachant et proche de ses admirateurs

Nous recueillant parfois, lorsque nous passons dans la région sur sa tombe, qui se trouve dans le petit village angevin de Vaudelnay, où il repose et situé au sud de Saumur, du côté de Montreuil Belay.

Car François est inoubliable… et reste bien ancré dans nos cœurs et nos mémoires

Le 6 octobre prochain, il y aura donc 40 ans que François n’est plus…

Mais François Cevert, reste bien présent. Et toujours l’objet d’innombrables conversations entre fans car malgré les années qui défilent, il est effectivement incroyablement toujours dans les cœurs

 

CEVERT-LIVRE-Johnny-et-Jacqueline sur le stand des éditions Autodrome à-Rétromobile- Fevrier 2013

CEVERT-LIVRE-Johnny-et-Jacqueline sur le stand des éditions Autodrome à-Rétromobile- Fevrier 2013

 

C’est la raison pour laquelle, sa jeune sœur Jacqueline Cevert-Beltoise, en compagnie du journaliste Johnny Rives, ex grande plume du quotidien L’Equipe, qui a bien connu et fréquenté le disparu, viennent de publier un magnifique ouvrage intitulé ‘’ François Cevert, pilote de légende ‘’

Un libre de très grande qualité avec une montagne de photos dont la plupart sont inédites et proviennent de la collection privée de la famille Cevert-Beltoise.

Pour les plus jeunes, précisons que François Cevert s’est tué le samedi 6octobre 1973 au volant de sa Tyrrell-Ford Cosworth, peu avant la fin de la séance des essais en fin de matinée, à 11 Heures 52’ au Glen.

Quatre décennies après sa disparition, François Cevert demeure une ‘ icone’ !

Aussi célèbre en France mais également à travers le monde, que ne le sont les meilleurs pilotes actuels.

 

CEVERT 1972 PHOTO AVEC SON INTEGRAL

 

Une anecdote ?

Un jour que je bavardais avec un autre monument, aujourd’hui lui aussi grand disparu, victime de la course, j’ai nommé Ayrton Senna da Silva, le Brésilien m’avait confié au pied d’un podium où je l’accompagnais, ayant en charge à la FISA devenue FIA, la cérémonie protocolaire, que l’idole de son enfance se nommait… François Cevert !

D’ailleurs pour lui faire plaisir lorsqu’il était venu disputer le Elf Master Kart de Bercy, en 1973, m’ayant demandé de lui dénicher un accompagnateur, je lui avais proposé pour sa virée parisienne, comme chauffeur, l’un des deux neveux du grand Cevert, Julien Beltoise.

Et cela l’avait ému… Tout comme ‘’ Juju’’ de piloter un mythe !!!

Jacqueline Cevert-Beltoise, après tant d’années, a donc décidé d’ouvrir ses archives, pour nous faire revivre l’épopée du jeune héros, pilote surdoué, vraiment beaucoup trop tôt disparu. Il n’avait que 29 ans !

 

JACQUELINE BELTOISE portrait a NEUILLY

 

Notre amie qui nous a reçu dans son hôtel particulier de Neuilly nous confie :

« C’est Michel Hommell, qui alors qu’il nous avait invité à déjeuner avec Jean Pierre fin 2011, m’a incité à écrire ce bouquin pour le quarantième anniversaire de la disparition de François. Mais, je ne suis pas journaliste, encore moins écrivain. On a alors évoqué l’idée de recourir à un spécialiste de la course et de l’écriture et on a pensé à Johnny Rives pour écrire l’histoire. Et comme je disposais de multiples photos, des centaines et des centaines, il m’était facile de dénicher de belles photos mais il m’a été difficile de faire le tri et le choix et moralement, c’était très dur. De se replonger dans le passé. Certaines photos me rappelant des moments heureux avec François, ensemble… Tu imagines ma détresse parfois. »

Jacqueline a d’ailleurs bien été aidée par Dominique Vincent, un fan du disparu et qui par passion, a effectué l’historique de toute la carrière de François. Et ce depuis ses débuts. Année par année, course par course avec moult détails sur chaque épreuve.

De la belle ouvrage

De son côté, Dominique Pascal, directeur des collections aux éditions Autodrome chez Hommell, s’est beaucoup investi lui aussi et a formidablement soutenu et aidé Jacqueline malgré ses sautes d’humeur – bien compréhensibles – dans la réalisation de ce livre parfaitement exceptionnel.

 

AU VOLANT SHELL 1966 AVEC PATRICK DEPAILLER

CEVERT et  Depaille Volant Schell 1966

 

 

Quant à Johnny Rives, désormais installé dans le sud dans le Var, pour écrire tous les textes, le lien avec Jacqueline, a été permanent de longs mois au cours de l’année 2012, afin de bien connaitre et assimiler l’avant course. L’histoire de François, de sa naissance à sa victoire au volant Shell 1966, sur le Petit circuit Nivernais de Jean Bernigaud, à Magny cours, alors qu’il avait 22ans.

Succès qui allait le propulser vers la belle carrière que l’on connait malheureusement trop vite écourtée en ce 6 octobre 1973

 

CEVERT-3-octobre-1971-VICTOIRE- GP des U.S.A.-GP-WATKINS-GLEN

CEVERT-3-octobre-1971-VICTOIRE- GP des U.S.A.-GP-WATKINS-GLEN

 

Hasard ou destin ou même fatalité, c’est curieusement sur cette piste de Watkins Glen, que François Cevert, avait remporté deux ans plus tôt, sa seule et unique victoire en Formule 1, triomphant le 3 octobre 1971 au GP des Etats-Unis. Un exploit inouï, unique et tout à fait EXCEPTIONNEL pour l’époque que la victoire d’un pilote tricolore. Premier vainqueur depuis … 1958 et le succès de Maurice Trintignant au GP de Monaco !!!

‘’François Cevert, pilote de légende’’ un livre à lire absolument.

Il regorge de détails et de superbes photos inédites, on le répète

De ses débuts avec l’Alpine F3, en passant par la Tecno jusqu’à la F1. Sans oublier la période Matra en sports prototypes.

Rien ne manque.

 

 CEVERT-1973- François avec-Jackie-Stewart


CEVERT-1973- François avec-Jackie-Stewart

 

Ce livre remarquable est naturellement préfacé par Jackie Stewart, l’ancien triple Champion du monde Ecossais (1969-1971-1973) qui fut son partenaire et co-équipier, au sein de la grande équipe Tyrrell-ELF. Et qui raccrocha son casque de pilote au lendemain de l’horrible drame

Et, aussi par l’ancien triple Champion Olympique de ski en 1968 aux JO de Grenoble, Jean Claude Killy.

 

 CEVERT-1970-Francois-Killy-Christina-et-GenevieveJabouille


CEVERT-1970-Francois-Jean Claude Killy-Christina de Caraman Chimay et-Geneviève Jabouille

 

Ce dernier était son meilleur ami et de longue date car François l’hiver aimait retrouver Jean Claude à Val d’Isère. Le skieur venant lui soutenir le pilote sur les circuits automobiles. Une discipline qu’il adorait, ayant même entre autre, disputé les 24 Heures du Mans en 1969.

 

AUX COMMANDES DE SON AVION AVEC JOSE DOLHEM EN 1971

CEVERT 1972 Aout  dans son avion avec José Dolhem

 

C’est avec une immense émotion que nous avons parcouru avec Jacqueline, l’histoire de François au travers du livre magnifique, qu’elle vient donc de consacrer en hommage à son frère.

RESPECT

J’ajouterai qu’on a le cœur qui fait Boum-Boum, en découvrant bien des photos inédites de celui qui méritait en son temps de devenir Champion du monde.

 

FRANÇOIS-JACQUELINE. FRÈRE-SOEUR. QUELLE RESSEMBLANCE !

CEVERT 2 Septembre 1973. François et sa soeur la jolie Jacqueline

 

Et qui comme son beau-frère, le mari de Jacqueline, Jean Pierre Beltoise, nous attira vers la course comme un aimant.

Car à l’époque, le tandem Beltoise-Cevert, était magique. Et faisait rêver tous les jeunes…

Ce livre est donc un merveilleux testament que Jacqueline a osé raconter, avec l’indispensable complicité de Johnny Rives.

Un exemple inédit.

Elle nous révèle que pour les besoins de cet ouvrage, elle a enfin fait ouvrir la mallette-attache case de François, ramenée de Watkins Glen et qui jamais encore n’avait été ouverte depuis ce jour funeste. Conservée dans le grenier de La Vallée, la propriété familiale qui se trouve à Saint-Vrain, elle figure ouverte, en photo à la fin du bouquin. Avec son contenu de l’époque !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Collection Cevert-Beltoise pour autonewsinfo – Manou Zurini – DR

 

François CEVERT-été-1971-St-Tropez-vacances-et-calin-avec-Enna-la-chienne-de-Jacqueline

François CEVERT-été-1971-St-Tropez-vacances-et-calin-avec-Enna-la-chienne-de-Jacqueline

CEVERT 1973 GP Afrique du Sud. Repos avec Jean Pierre BELTOISE  avant les qualifs AU CELEBRE KYALAMI RANCH

CEVERT 1973 GP Afrique du Sud. Repos avec Jean Pierre BELTOISE avant les qualifs AU CELEBRE KYALAMI RANCH

CEVERT-1971-Aout.-Vacance-en-famille-avec-Anthony-30-jours-sur-les-genoux-de-Francois.

CEVERT-1971-Aout.-Vacance-en-famille-avec-Anthony-30-jours-sur-les-genoux-de-Francois.

CEVERT-1973-ETE-François-à-St-Tropez.

CEVERT-1973-ETE-François-à-St-Tropez.

 

 

 

Livres

About Author

gilles