LEGEND BOUCLES DE SPA 2013: FRANCOIS DUVAL ET SA FORD ESCORT, DÉCROCHENT ENFIN LA VICTOIRE

LEGEND BOUCLES SPA 2013 Affiche impressionnante pour les BOUCLES DE SPA LEGEND édition 2013-© Manfred GIET

LEGEND BOUCLES DE SPA 2013: FRANÇOIS DUVAL ET SA FORD ESCORT, DÉCROCHENT ENFIN LA TIMBALE !

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Vainqueurs DUVAl-BOURDEAUD'HUI-© Manfred GIET

 

« C’est en vieillissant que le vin se bonifie »

Le vieil adage est bien connu !

Et cette fois-ci, François DUVAL a enfin réussi à ne pas faire mentir l’adage !

Il lui aura en effet fallu mettre sa carrière en sourdine et sortir de sa réserve, pour enfin accrocher cette épreuve à son palmarès, au terme d’un duel passionnant et dans des conditions parfois digne du Monte Carlo et par la même occasion, prendre une revanche sur le mauvais sort qui lui avait fait perdre la même épreuve en 2012 ,alors qu’il avait pratiquement course gagnée.

A 32 ans, l’ancien grand espoir Belge du WRC, est effectivement venu à bout des 16 RT (Regularity Test) sans commettre d’erreurs, quasiment au sprint et en s’affirmant, après avoir offert du spectacle comme il l’avait annoncé dès avant le départ.

 

RAPIDE CHANT DU CYGNE POUR LES VEDETTES…

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Yves MATTON & Mikko HIRVONEN-© Manfred GIET

 

Si les BOUCLES DE SPA, ancienne mouture, disputées jusqu’en 2004 alors qu’elles s’inscrivaient encore dans le giron du rallye traditionnel moderne, avaient toujours su attirer quelques pointures de la discipline comme des pilotes de la renommée des BLOMQVIST-CHATRIOT-AIRIKKALA-KANKKUNEN-KLEINT-MOUTON-SABY-SCHWARZ-LOUBET-THERIER ou encore Marku ALEN, il en va de même depuis 2006, lorsque l’épreuve est passée sous label « Rallye Historique ».

Ainsi pour cette 55ème édition, la 8ème sous l’ère « LEGEND », l’organisateur Pierre DELETTRE, pouvait être fier de pouvoir compter sur un plateau exceptionnel et composé de références comme des pilotes de la trempe de Mikko HIRVONEN (N° 2 mondial WRC et pilote officiel CITROËN Sport), Thierry NEUVILLE (pilote officiel Ford M-Sport en WRC), Per-Gunnar ANDERSSON (double Champion du monde junior JWRC en 2004 et 2007 et pilote officiel PROTON en 2012), André LOTTERER (Champion du monde endurance WEC en 2012 et double vainqueur aux 24 Heures du Mans en 2011 et 2012), Yves MATTON (Patron de CITROEN SPORT), Kevin ABBRING (pilote officiel VW jusqu’il y a peu), auxquels venaient s’ajouter l’élite Belge, formée de tous ceux qui ont écrits les plus belles pages de l’histoire du rallye du Royaume de Belgique, au cours de ces 20 dernières années !

Et emmenés par Marc DUEZ, Bruno THIRY, Jean-Pierre VAN DE WAUWER, Renaud VERREYDT, Bernard MUNSTER, Charles CHAVAN, Christian JUPSIN, Fernand NERI, Chris VAN WOENSEL, Marc TIMMERS et François DUVAL, le futur vainqueur pour évoquer les rallymen.

Sans oublier, les « pistards » représentés par Christian KELDERS, ‘Fredbull’ BOUVY, Eric VAN DE POELE et Vincent RADERMECKER.
Franchement, le gratin de tout ce que la Belgique a compté comme pilotes de talent !

Car au fond, il n’a manqué que Robert DROOGMANS – à court de budget – et Patrick SNIJERS, victime d’une fracture de la clavicule – pour reconstituer avec Marc DUEZ, la fameuse équipe des « Mousquetaires » des années 70.

A cette belle brochette s’ajoutaient quelques 85 équipages, venus de tous horizons pour constituer une superbe joute à laquelle allaient se livrer les quelque 106 concurrents inscrits en catégorie LEGEND (moyenne 80 Km/h) et 133 en catégorie CLASSIC(moyenne 50 Km/h)

Pierre DELETTRE ET LE VAINQUEUR 2012, Jean-Pierre VAN DE WAUWER

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Le directeur de course Pierre DELETTRE et Jean-Pierre VAN DE WAUWER le vainqueur 2012-© Manfred GIET

Une nouvelle fois donc, bravo à  Pierre DELETTRE et son équipe, pour avoir réuni un magnifique plateau pour cette superbe épreuve qui a su à nouveau attiré la grande foule malgré le froid, le brouillard, le verglas et la neige !

Sans oublier les inévitables et inextricables encombrement, inhérents à ce type de compétition…

Dès le départ et vu les conditions hivernales sévissant encore sur les points culminants des RT (Regularity Test), rappelant parfois les redoutables spéciales de l’Ardèche du Monte Carl, concurrents et matériel, furent immédiatement soumis à rude épreuve.

On peut même dire que tout avait mal démarré avec la neutralisation de la première RT et l’annulation de la deuxième après le passage de seulement… sept concurrents et ce pour permettre à une ambulance d’intervenir suite à un malaise cardiaque d’un spectateur !

C’est au cours de cette deuxième RT que l’équipage vedette, formé du Finlandais Mikko HIRVONEN associé à l’autrichienne Ilka MINOR, dont la Citroën Visa 1000 Pistes, s’envola en fumée après un début d’incendie spectaculaire, qui eut, malheureusement, le privilège d’entamer le ballet du chant du Cygne…

THIRY avec son Audi Quattro et ABBING, au volant lui de l’ex VW Golf de Kleint, les imitèrent en effet peu après, décimant l’épreuve de quelques potentiels vainqueurs.

 

-LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Thierry NEUVILLE- & Nicolas GILSOUL à la séance d'autographes-© Manfred GIET

Au fil des RT suivantes, disputées tantôt dans le brouillard ou sur des terrains enneigés voire complétement verglacés, l’hécatombe des abandons continua avec comme principale victime, Thierry NEUVILLE et sa Ford Escort 2000 RS, alors qu’il avait pris le commandement.

Mais parmi les victimes contraintes à l’abandon, on notait hélas aussi, TIMMERS et son Opel Manta , Yves MATTON, le patron Belge de CITROEN SPORT, inscrit comme Hirvonen sur une VISA 1000 Pistes.

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Per Gunnar ANDERSSON-© Manfred GIET

Et, l’invité de dernière minute, le suédois Per-Gunnar ANDERSSON, au volant d’une Opel Ascona.

Cela faisait déjà du beau monde en moins au grand désespoir du public venu très nombreux et à la base d’une pagaille monstre sur les étapes de liaison.

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Le futur vainqueur Duval à côté d'André Lotterer à la séance d'autographes-© Manfred GIET

 

Entre-temps, le pilote retraité de Cul-des-Sarts, près de Chimay, François DUVAL, avait résolument pris la tête des débats, au volant de sa superbe FORD Escort MK II groupe 4, entièrement remise à neuf pour l’occasion et co-piloté par un novice et copain d’enfance, Antonin BOURDEAUD’HUI.

Quant au pistard et Champion du monde en endurance WEC, André LOTTERER, le pilote à la licence Allemande et au cœur belge, puisque c’est en Belgique qu’il a passé la majeure partie de sa vie, bien co-drivé par l’expérimenté Jean-Marc FORTIN, à bord d’une AUDI QUATTRO, il faisait très bonne figure en se situant entre la 3ème et 7ème place au général, au gré des difficultés.

 

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 LOTTERERFORTIN (abandon)-© Manfred GIET

Malheureusement un contact avec une balise, l’obligea lui aussi à ranger définitivement la belle AUDI Quattro sur les bas-côtés !

Idem pour la superbe LANCIA RALLY, aux couleurs MARTINI du duo KELDERS-PREVOT, ce qui réduisit la panoplie des équipages « vedettes » à peau de chagrin pour une suite de programme où les pilotes de pointe Belges se disputaient la palme, entr’eux.

 

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Kelders-Prévot en action sur la très jolie Lancia Rally 037-© Manfred GIET

 

Et là, l’intensité du spectacle ne diminua jamais grâce à des artistes de haut vol de la trempe des DUVAL-MUNSTER-DUEZ-VAN DE WAUWER-VAN WOENSEL-VERREYDT (co-piloté par le chanteur JALI!)-BOUVY-MONDRON et la paire BRASSEUR père et fils, qui avait délaissé les chevaux crottin pour les chevaux vapeur, à bord d’une PORSCHE ! Rappelons pour les non-initiés que le père, Félix-Marie BRASSEUR, est un authentique Champion du monde en équitation!

Il faut vraiment leur rendre hommage, car jusqu’au bout de l’épreuve, ce tandem s’est vraiment ‘foulé la rate’ et a imprimer ainsi à l’épreuve un suspense qui perdura jusque dans les derniers hectomètres d’une épreuve éprouvante, suite aux difficiles conditions climatiques et au final, avec un beau vainqueur épargné cette fois par la guigne, même si la victoire s’est jouée en moins d’un clin d’oeil, c’est-à-dire… 0,63 seconde!

DUVAL SE RAPPELLE AU BON SOUVENIR DE TOUS.

LEGENDS BOUCLES DE SPA 2013 Podium avec Francois DUVAL victorieux (1)

 

Malgré sa victoire qu’il savourait plutôt intérieurement, François DUVAL la jouait « relax » à l’arrivée :

« Oui, cette victoire me fait plaisir surtout que dans la passé, je l’ai souvent éraflée mais sans pouvoir vraiment l’accrocher comme par exemple, l’année dernière, où j’avais course gagnée à quelques kilomètres de l’arrivée mais où la guigne en décida autrement. »

Et, il précisait :

« Maintenant c’est chose faite et je peux enfin afficher les Boucles de Spa à mon palmarès. »

Avant de poursuivre :

« Mais avec mon équipier et ami Anthony, on a malgré tout paniqué jusqu’à la fin et nous étions en permanence à l’écoute du moindre petit bruit suspect au niveau de notre Escort qui a fonctionné comme un moulin. Dans la toute dernière RT de Stoumont, où brouillard et verglas se profilaient comme un véritable piège, dès que j’ai pu profiter d’un peu de « grip » , j’ai malgré tout encore osé attaquer au point qu’à un moment donné j’ai même rattrapé et dépassé DUEZ! »

Et, l’heureux et mérité vainqueur de conclure :

« Je crois sincèrement que cette victoire me motivera suffisamment au point qu’il n’est pas impossible que l’on me revoie encore à l’une ou l’autre occasion cette année. »

Une belle conclusion de la part de celui qui est le garagiste de Cul-des -Sarts, jeune retraité de la scène internationale du rallye depuis 2010 et dont sa plus belle victoire reste et alors qu’il n’affichait que 24 printemps, sa sensationnelle victoire au Rallye d’Australie en 2005, pour le compte de l’équipe CITROËN sur une Xsara WRC et alors qu’il était l’équipier d’un certain… Sébastien LOEB!

Loeb, dira d’ailleurs de lui à la suite de cet exploit et lors d’un interview, que dans sa carrière WRC, le seul pilote qu’il ait jamais craint pour sa vitesse était François DUVAL.

Un bel hommage venant de la part d’un pilote qui à l’époque était double Champion du Monde et devenu depuis le meilleur rallyman de tous les temps.

Depuis, Loeb a croisé sur sa route un certain Sébastien Ogier…

Yves MATTON, le patron actuel de CITROËN SPORT et qui a côtoyé DUVAL lâchera d’ailleurs à Spa dimanche :

« François a toujours été un des pilotes les plus rapides que j’ai connu. Malheureusement chez lui, c’est un manque de concentration et de moral à des moments clé dans sa carrière qui ont fait que François n’ait pas connu plus de succès au cours de celle-ci. »

Et il enchaînait :

« Si je le compare à Thierry NEUVILLE, que j’ai également eu sous mes ordres chez CITROËN, c’est le jour et la nuit. NEUVILLE est également très rapide sur asphalte comme François, mais contrairement à François, Thierry vit « Rallye » 24/24 heures. »

Il est vrai que dans la vie, le mental est bien souvent la clé de la réussite où de l’échec !

 

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Mikko HIRVONEN-© Manfred GIET

 

Et à propos de NEUVILLE, Mikko HIRVONEN dont l’apparition à Spa n’aura malheureusement été que trop brève confiera:

« Thierry a un énorme potentiel et il va encore progresser. Mais déjà maintenant sur des épreuves sur asphalte, il a démontré à maintes reprises que non seulement il est très, très rapide mais qu’il sera un client, pour tous ses concurrents. »

 

AUTRES ECHOS

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Marc DUEZet François CORNELIS-© Manfred GIET

 

 

Marc DUEZ, un des régionaux de l’étape avec comme co-équipier François CORNELIS (Président du RACB et de la nouvelle société du Circuit de Spa-Francorchamps) qui terminent 10èmes:

« Lorsque je vois le classement final et tous ceux qui sont classés devant nous, je me dit, quel temps perdu et qui m’a empêché de faire la fête plus tôt avec mes potes. Nous aurions certainement pu faire mieux si notre chronomètre n’avait pas eu la mauvaise idée de nous quitter en pleine spéciale qui nous a fait perdre du temps considérable. En plus avec l’âge, je suis obligé de porter des lunettes mais avec lesquelles, j’avais du mal parfois à lire mon tableau de bord ! »

Comme on le constate, le « DUZE » reste toujours aussi enjoué, marrant …et spectaculaire aussi derrière un cerceau !!!.

 

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Verreydt-Jali (7èmes)-© Manfred GIET

 

 

Renaud VERREYDT, autre revenant et qui termine 7ème avec le jeune chanteur Belge qui monte, JALI:

« Pour nous, tout s’est super bien passé, alors que je n’avais plus roulé en rallye depuis un certain temps déjà. Je n’aurais jamais cru qu’avec mon co-équipier , qui n’avait jamais exercé à cette place, nous terminerions dans le Top 10.C’est sans doute grâce aux bonnes notes que JALI m’a chanté ! »
LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Van de Wauwer-Marnette(5èmes)© Manfred GIET

 

Jean-Pierre VAN DE WAUWER, vainqueur en 2012 et malheureusement déclassé du Top 3 à la 5ème place, suite à une crevaison enregistrée tardivement par les pointeurs :

« J’en étais à ma 24ème édition mais ce fut sans conteste la plus difficile de toutes. Pour moi, François DUVAL et Bernard MUNSTER étaient sur une autre planète et avec notre Lancia MonteCarlo, il était impossible d’aller les chercher. Mais sans la crevaison tout à la fin et la minute de pénalité prise dans l’aventure, j’aurais malgré tout, terminé sur le podium. »

 

LEGEND BOUCLES SPA 2013 MUNSTER-LOPES(2èmes)-© Manfred GIET

 

Bernard MUNSTER, le ‘Géant’ des Flandres, immigré en Wallonie qui sur une Porsche 911 Carrera termine brillant deuxième:

« En début de rallye, je suis resté longtemps discret allant jusqu’à perdre 30 secondes dans la spéciale « terre » de la Clémentine. Mais sur la fin du rallye, nous avons remis une bûche dans la cheminée pour revenir en boulet de canon sur Duval dont l’avance fondait comme neige au soleil. Il m’a manqué une spéciale pour l’emporter. »

 

LEGENDS BOUCLES SPA 2013  JALI,le chanteur belge qui monte-© Manfred GIET

 

 

JALI, coéquipier de Renauld VERREYDT (Chanteur belge d’origine Rwandaise):

« Pour une première, j’ai été gâté car je ne savais même pas ce que c’était le rallye auparavant. Mais avec un maître tel Renaud au volant, je me suis quand même fait plaisir. J’ai en tout cas fait de mon mieux pour bien faire mon job. En concert, une fausse note peut passer inaperçu, mais une fausse note en rallye peut occasionner un désastre. »

 

 

LEGEND SPA

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 Nicolas GILSOUL & Thierry NEUVILLE-© Manfred GIET

 

 

Un concurrent amateur Français de nos amis, nous a résumé, ce qu’il avait pensé de la course

« Les Boucles de Spa méritent bien leur nom car très médiatisées, avec un public nombreux de passionnés. Un rallye de régularité où vérifications techniques et administratives, étaient bien organisées. Seules réserves à cette compétition :
– les aléas de temps perdu dans les spéciales en boucles car on ne peut doubler un concurrent attardé ou trop lent
– la spéciale sur le terrain de « moto-cross », également en boucles, ne présentait que très peu d’intérêt.
– enfin les accès étroits aux épreuves de régularité n’étaient pas admis, qu’aux voitures de courses, si bien que des embouteillages ont généré des retards aux contrôles
Sinon Ambiance et spectateurs super.

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

LEGENDS BOUCLES SPA 2013  La ville de Spa et son célèbre casino,le plus vieux du monde-© Manfred GIET-_MG_4411

 

CATEGORIE LEGEND

 

1.DUVAL-BOURDEAUD’HUI (Belgique) : FORD Escort MK II Gr 4
2.MUNSTER-LOPES (Belgique) : Porsche CARRERA RS, à 0,63
3.STOUF-ERARD (Belgique) : Ford Escort RS 1600, à 106,09
4.CHERAIN-BORGUET (Belgique) : Opel Manta A, à 197,03
5.VAN DE WAUWER-MARNETTE (Belgique) : Lancia Beta Monte Carlo, à 210,13
6.VAN WOENSEL-VAN DER SLOTEN (Belgique) : Opel Manta 400, à 215,41
7.VERREYDT-JALI (Belgique)-Porsche 911 SC à 262,29
8.DEMARSCHALK-DE CLERK (Belgique) : Ford Escort MK II, à 262,57
9.DELHEZ-GULLY (Belgique) : Ford Escort RS 2000, à 314,59
10.DUEZ-CORNELIS (Belgique) : Ford Escort, à 381,57
18.MOUGUES(France)-JALLET (Belgique) : Opel Ascona B, à 597,97

 

 LA FORD ESCORT DE STOUF-ERARD

LEGEND BOUCLES SPA 2013 STOUF-ERARD 3èmes vainqueurs en 2011-© Manfred GIET

 

CATEGORIE CLASSIC

 

1.HOLVOET-VAN OVERSCHELDE (Belgique) : Toyota Celica 1600
2.VERHELLE-THIRIONET (Belgique): Ford Cortina GT, à 12,74
3.VAN ROMPUY-VANOVERSCHELDE (Belgique) Opel Ascona 2000, à 19,26
4.GENGOUX-GATHY (Belgique) Volvo 142S, à 51,28
5.COLLIGNON-FELOT (Belgique) : BMW 2002 Ti, à 116,21
6.BODY-ALLEINE (Belgique) : Ford Escort RS, à 130,30
7.SAX-PAULY (Luxembourg) : Alfa Romeo 2000 GT, à 132,52
8.BREUER-MINGUET (Belgique) : Alfa Romeo Giulia, à 161,57
9.DELINCE-MINGUET (Belgique) : Ford Escort RS, à 173,82
10.GLAUDE-GLAUDE (Belgique) : Volvo 142 à 173,87
12.DOYEN B-DOYEN Chr (France) : Ford Escort RS 2000, à 182,80

 

Manfred GIET
Photos : Publiracing Agency

LA PORSCHE 914 DES FRANÇAIS ERIC ET AUDRIC  CHANTRIAUX

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 La Porsche 914-6 des français Chantriaux classée 84èmes-© Manfred GIET

L’OPEL ASCONA DE MOURGUES-JALLET

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 MOURGUES-JALLET-© Manfred GIET

LA FORD ESCORT DE DUEZ-CORNELIS

LEGENDS BOUCLES SPA 2013 DUEZ-CORNELIS(10èmes)-© Manfred GIET

Sport

About Author

gilles