DUCATI: LA REVOLTE ! (PRIMA DELLA RIVOLUZIONE)…)

LA DUCATIMANIA EN DANGER!

« C’est une révolte? »… « Non Sire, c’est une révolution »... Par ces mots, Louis XVI  a su que La Bastille était un truc qui allait faire du buzz…  Quant à « Prima delle rivoluzione » , c’est un film de Bertolucci qui raconte le bonheur avant ladite Révolution, suivant une phrase de Talleyrand. C’est peut-être ce qui se passe au royaume Ducati. L’amour fou est en danger… Les fans, ils sont innombrables, qu’ils soient possesseurs ou non d’une moto rouge de Panigale, en ont marre de se faire vanner par leur potes et lancent une pétition pour que ça change. Durant la Révolution Française, c’est comme ça que le peuple s’est mis en marche, à travers ses cahiers de doléance. Sacrée histoire, quand les fans de Ducati… voient rouge!

 

QUAND LES ROUGES GRONDENT… 

SOUVENIR,SOUVENIR!

 

Quelques rappels d’abord.

Ducati est une marque qui fait des bénéfices colossaux et des ventes records depuis quelques années.

Autrement dit, vu le prix de ces joujoux très haut de gamme, la seule explication est l’engouement de gens qui en ont rêvé pendant des années et qui un jour ont (bien!)  gagné leur vie.

L’autre aspect de la question est plus irrationnel… Depuis le titre mondial de Stoner, en 2007, (photo ci-dessus) Ducati est la seule marque européenne à avoir décroché le pompon  en MotoGP ou dans la catégorie 500 qui l’a précédée, et ce disons à l’époque moderne, Agusta et Agostini avaient fait bien mieux que ça…

Donc, il y a des millions de gens dans le monde qui savent qu’ils ne pourront jamais s’offrir l’objet de leur rêve mais sont de vrais tifosi.

 

 

En somme, entre Ducati et ses fans, c’est une histoire d’amour…

« Una storia d’amore »

Et quand on aime, on avale des couleuvres, nos lecteurs amoureux le savent, car si on ne fait pas au minimum semblant de croire les énormités de l’autre, on est vite seul…

Puis, il ya un jour où ça casse.

Le désamour, la désaffection.

Ce serait la fin de la saga Ducati…

 

REVOLUTION! 

 

L’équivalent des cahiers de doléance de la Révolution Française, aujourd’hui, ce sont des pétitions reprises sur les réseaux dits sociaux.

Un certain Alex Garcia entame la marche à la révolte et demande à tous les fans de Ducati de le suivre.

La pétition se trouve donc sur Internet, sur un site spécialisé dans les pétitions, qui s’appelle change.org.

Le lien est https://www.change.org/petitions/ducati-motor-holding-s-p-a-ducati-corse-vag-group-race-real-ducatis-or-leave-the-moto-gp-championship

La raison de cette pétition, c’e’st la frustration intense due au fait que Ducati Corse s’est ridiculisé pendant des années, avec en plus, on l’a écrit ici, des résultats effroyables lors des premiers essais de la saison de MotoGP 2013 à Sepang; à deux secondes du meilleur temps de Pedrosa.

La pétition propose d’abord de trouver une solution originale pour que la Ducati tienne son rang, qu’il s’agisse de cadre entièrement en carbone ou tubulaire.

Faute de quoi les signataires demandent à la firme de Panigale de laisser tomber le MotoGP, ce qu’ont fait Kawasaki et Suzuki, pour se consacrer au seul Superbike.

Bon, il y a juste un petit problème, c’est que Ducati, qui a gagné un milliard de titres en WSBK, a décidé d’y faire rouler cette année sa moto phare en matière d’ hyper-sport, la Panigale 1199.

Moto sublime au demeurant, et une très bonne vente pour la marque.

Sauf qu’en WSBK, où l’on fait courir de soi-disant motos de série, il y a des mises au point aussi longues qu’en MotoGP, et face à cette Panigale débutante, les Kawa, Suzuki, BMW,  Aprilia sont des motos largement éprouvées.

Et donc, Ducati va aussi souffrir cette année en WSBK.

Rude année pour les rouges, impatients comme tous les passionnés…

Maintenant, l’usine doit les écouter.

Encore une foi, Une Ducati n’est pas une moto comme les autres, c’est une moto d’amour…

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos: COLLECTION DUCATI

Moto Sport

About Author

jeanlouis