GUIDE MICHELIN : LAURENT TROCHAIN ‘’ LES POSSÈDE TOUS  »

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN  d

 

Le Guide Michelin ?

Une véritable institution que la petite bible rouge.

Laquelle date de… 1900 !

A l’occasion d’une présentation presse du nouveau Subaru Forester, nous avons rencontré, un sacré collectionneur.

Un homme, propriétaire d’un bel établissement le restaurant NUMERO 3, lequel se situe à deux pas de Montfort l’Amaury, dans la coquette commune du Tremblay sur Mauldre.

 

GUIDE MICHELIN g-1

 

Laurent Trochain, le ‘’ Chef ‘’nous a présenté sa sublime collection qui comprend, vous l’avez deviné la totalité des fameux Guides Michelin !

Car, il les possède TOUS…

Du tout premier exemplaire qui date de 1900 au dernier sorti.

Laurent Trochain, âgé de 42 ans, a ouvert son restaurant, le vendredi 13 février 2004.

 

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN  b

 

Sa collection, il l’a débuté tard en 2008. Et ce, après en avoir vu une compléte chez l’un de ses amis installé à Annecy.

« Passionné de cuisine, cela m’a donné l’idée et l’envie d’en constituer une. J’ai fait un pari avec mon copain que je parviendrais à réunir la totalité de tous les guides depuis le premier qui date de 1900. »

Et de nous préciser :

« Incroyablement, cela s’est fait très vite. »

Laurent nous confie :

« Le tout 1er, je l’ai acheté dans une brocante dans les Yvelines à Ergal. Il s’agissait de l’édition 1960. Depuis, soit par relation, soit dans d’autres brocantes et vide greniers, soit aussi par internet, je les ai tous trouvé et acheté. »

Il reconnait, en avoir aussi reçu en cadeau

Résultat, Il possède aujourd’hui lui aussi comme son pote, les 104 éditions du Guide Rouge !

 

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN  e

 

Il lui aura fallu cinq ans pour y parvenir non sans avoir déboursé une coquette somme comme on peut aisément l’imaginer.

« Le 1er je l’ai payé 10€. Et le plus cher 10.000 € »

Il s’agit bien évidemment de la toute première édition, le Michelin de 1900.

Laurent nous explique que ce Guide la, ne figure pas dans les vitrines de son établissement.

Il est précieusement conservé à l’abri…

 

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN  f

 

Et le ‘’ Chef ‘’ du N°3 de nous raconter la petite histoire du Guide Michelin :

« En fait, les premières années, on n’y trouve que des adresses de garages et d’hôtels. Ce n’est que dans les années 20, où apparaissent les restaurants. »

Et, au fil des années, ce petit manuel a pris de l’ampleur et de l’épaisseur devenant une véritable ‘’ Bible ‘’ des restaurants et hôtels.

Avec désormais, de nos jours, un tirage qui atteint le demi-million d’exemplaires !!!

Bien loin des tirages des quelques centaines d’exemplaires des premières années !

 

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN a

 

A l’époque, « Ce Guide est né avec le siècle, il durera autant que lui »

Ainsi s’exprimaient les frères André et Edouard Michelin dans l’Avant-propos du premier Guide à voir le jour, en 1900.

109 ans après, le Guide Michelin est toujours LA référence en matière de restauration et d’hôtellerie.

Aujourd’hui, il est disponible dans 14 éditions, couvrant 23 pays, vendus dans près de 90 pays.

Le Guide MICHELIN a su traverser les années, les siècles, les époques et les modes.

Et il continu au gré des siècles.

 

GUIDE MICHELIN 1920

 

Voici les explications du tout 1er

1900 : le premier guide MICHELIN voit le jour

En 1900, moins de 3000 automobiles seulement roulent en France. Un voyage tourne alors, bien souvent, à l’aventure !
Malgré tout, les frères Michelin croient dur comme fer à l’avenir de l’automobile. Pour aider à son développement, et par la même, à celui du marché des pneumatiques et du groupe Michelin, ils décident de mettre à la disposition des automobilistes un document facilitant leurs voyages, un petit guide pour améliorer la mobilité… thème fondateur qui est encore aujourd’hui le leitmotiv des différentes éditions Michelin (atlas, cartes, guides, etc.).

La première édition du guide MICHELIN parait en août 1900 avec un tirage approchant les 3500 exemplaires…

Ce Guide, distribué gratuitement aux chauffeurs, contient une multitude d’informations pratiques sur l’emploi et la réparation des pneus, la liste des dépôts d’essence, des hôtels, des plans de villes, une liste des mécaniciens, il y en a moins de 600 pour toute la France.

 

GUIDE MICHELIN Laurent TROCHAIN  h

 

Il faudra attendre pour voir la naissance des fameuse et très prestigieuses étoiles.

En 1926, l’étoile de bonne table naît et en 1931 c’est au tour des deuxièmes et troisièmes étoiles de voir le jour, tout d’abord en province, puis en 1933 à Paris. Quant aux définitions (une étoile, « une très bonne table dans sa catégorie » – deux étoiles « mérite le détour » et trois étoiles « mérite le voyage ») elles datent de 1936… et sont toujours d’actualité. Parmi les tous premiers restaurants à obtenir trois étoiles : Eugénie Brazier et Marie Bourgeois, Fernand Point (l’un des permiers à venir saluer ses clients en salle), André Terrail, Joseph Barattero, Francis Carton, François Pernollet, etc.

Petit clin d’œil au restaurant de Paul Bocuse, à Collonges-au-Mont-d’Or, près de Lyon qui a trois étoiles en continu depuis 1965 !

 

Gilles GAIGNAULT 
Photos : autonewsinfo et MICHELIN

 

Evenements Livres Sport

About Author

gilles