WRC : LOEB « UN PIGISTE » DE LUXE EN SUEDE

 

SUEDE 2013 LOEB LA DER EN SUEDE

 

Neuf fois couronné CHAMPION du monde, le pilote Alsacien Sébastien Loeb avait annoncé à la fin de la saison dernière son retrait de l’univers des rallyes pour se concentrer désormais sur celui des circuits.

Une autre discipline du sport auto où il excelle également, en témoigne ses podiums aux 24 Heures du Mans avec l’équipe Pescarolo et plus récemment ses performances en 2012.

Et, notamment sa victoire en Coupe Porsche au très redouté GP de Pau sans oublier son podium dans le Championnat GT Tour au Paul Ricard au volant d’une Mc Laren

Loeb, ajoutant et précisant qu’il débuterait pour le fun et le plaisir la saison 2013 ! Disputant les deux 1éres manches.

Eh bien, force est de constater qu’il demeure toujours au sommet de son art et du monde des rallyes. Car ce lundi matin après les deux 1éres manches du mondial 2013, le voila encore et toujours tout en haut du classement a la seconde place provisoire. a 3 petits points d’Ogier le leader. Trois points conquis ce dimanche dans l’attribution des récompenses des 3 premiers de la Power stage

 

SUEDE 2013 CITROEN DS3 SEB LOEB saut

 

Grace à ses deux belles performances signées en ce début de championnat : Victoire au Monte Carlo, sa 7éme et seconde place en Suède

Suède où il a été le seul capable de rivaliser avec son probable futur successeur sur les tablettes mondiales, le jeune Français, l’autre Seb , Sébastien Ogier !!!.

ÉBLOUISSANT et formidable vainqueur d’une épreuve nordique où le seul non scandinave a l’avoir emporté, c’était en 2004 s’appelle… Loeb !

Preuve du retentissant EXPLOIT qu’a signé ce week-end le Gapençais.

 

SUEDE 2013 SEB DS3 saut

 

Quoiqu’il en soit, Loeb quitte le monde du rallye, la tête haute et par la grande porte. C’est une évidence. Car lui comme Ogier, nous ont offert un spectacle tout à fait EXCEPTIONNEL, ridiculisant la totalité des Champions nordiques, toutes nationalités confondues : Suède  Norvège, Finlande !

Mais revenons à la course Après avoir attaqué sans relâche lors de la troisième étape du Rallye de Suède, Sébastien Loeb et Daniel Elena  terminent l’épreuve en deuxième position, à 41’’8 des vainqueurs. En marquant deux points au Championnat du Monde ‘Constructeurs’, Mikko Hirvonen et Jarmo  Lehtinen permettent au Citroën Total Abu Dhabi WRT de conserver la tête du classement général.

Après deux étapes au découpage classique, la dernière journée du Rallye de Suède était plus singulière. La matinée était rythmée par cinq spéciales enchaînées sans assistance et totalisant la bagatelle de 75 kilomètres. Après une courte halte dans la petite ville de Torsby, les équipages en  terminaient avec la Power Stage, longue de 19,26 km.  

 

SUEDE 2013 DS3 LOEB nuage de niege

 

Tout en considérant que l’écart qui le séparait de Sébastien Ogier n’était pas rattrapable à la régulière, Sébastien Loeb se montrait offensif dès les premières spéciales. Il n’embarquait d’ailleurs d’une seule roue de secours, contre deux pour la plupart des autres concurrents.

 

SUEDE 2013 SEBASTIEN LOEB portrait JO LILLINI

 

Dans Mitandersfors (ES17), une spéciale qui démarre en Suède pour s’achever en Norvège, il reprenait déjà 3’’3 au leader. Récidivant dans Finnskogen 1 et Kirkener 1 (ES18 et 19), Seb se rapprochait à 20’’7 de la tête :

« J’attaque au maximum ! Mais dans un secteur comme Finnskogen, on ne peut pas vraiment faire la différence. En roulant ainsi, je maintiens la pression sur Seb Ogier, mais il faut bien reconnaître qu’il fait une course parfaite. » 

La bagarre s’achevait dans l’ES21, lorsque ‘Loebinen’ se faisait une grosse frayeur :

« J’avais décidé d’attaquer un peu moins, mais c’est à ce moment que j’ai touché un mur de neige. J’ai alors franchement levé le pied… » 

 

SUEDE 2012 LOEB songeur

 

Seb avait sans doute pensé à Dani Sordo, piégé comme tant d’autres avant lui par les bas-côtés des chemins scandinaves.

« J’étais plutôt content de mon début de journée », raconte l’Espagnol.

Lequel enchaîne :

« Nous avions encore bien progressé dans les réglages de la voiture et je me sentais à l’aise. J’avais repris la 8éme place à Martin Prokop et tout allait bien. Mais dans l’ES20, j’ai touché un mur de neige… qui cachait une grosse pierre. Nous sommes sortis de la route assez sèchement et la voiture était trop endommagée pour que nous puissions continuer. » 

De retour en Suède après un crochet par les pistes de Norvége, le rallye s’arrêtait à Torsby pour une assistance déportée d’un quart d’heure. 

Chaussés de pneus Michelin X-Ice North neufs, les concurrents s’élançaient pour la toute dernière spéciale. Pendant que Seb assurait sa deuxième place, Mikko attaquait pour tenter d’arracher des points de bonus. Son quatrième chrono n’était pas suffisant pour cela…

« Nous savions que ce serait difficile, mais il fallait tout donner », concluait Mikko.

 Ajoutant

« Notre course permet néanmoins à Citroën de marquer deux points supplémentaires au Championnat du Monde des Constructeurs. Il n’y a pas grand-chose de plus à dire sur ce rallye, je suis déjà concentré sur le Mexique. »  

 

SUEDE 2013 SEB LOEB portrait LILLINI

 

« Je pense avoir perdu le rallye jeudi matin, lors de la séance de qualifications », analysait Sébastien  Loeb.

Il n’est pas le seul !

Il poursuivait :

« Nous avons alors décidé de modifier les réglages, mais nous sommes partis dans une  mauvaise direction et l’écart s’est creusé tout au long de la première étape. Depuis, nous avons fait jeu égal avec Sébastien Ogier, mais c’était trop tard. Bravo à lui et à son équipe pour cette première victoire, ils ont réalisé un sans-faute ce week-end. »

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, concluait:

« Je tiens moi aussi à saluer les vainqueurs de ce rallye, qui ont délivré une prestation parfaite. Cela nous donne une idée de l’intensité d’une saison qui ne fait que commencer. Nous avons montré un niveau de performance en phase avec nos objectifs, mais nous devrons maintenant réaliser des rallyes sans erreur pour aller chercher les victoires. Le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team conserve la tête du Championnat du Monde ‘Constructeurs’ et nous sommes prêts à défendre cette position. »

Une chose est sûre, Loeb quitte les rallyes par la grande porte.

RESPECT à lui, il a encore démontré toute l’étendue de son immense talent !

Dommage qu’un tel talent s’arrête en si bon chemin !

 

Christian COLINET

Photos :  Jo LILLINI

 

 

 

SUEDE 2013 SEBASTIEN LOEB

Sport WRC

About Author

jeanlouis