SALON JPMS: TROUVAILLES ET RETROUVAILLES

AVINTON A DEJA VENDU QUARANTE MOTOS, C’EST DU TRES BEAU MATOS!

 

Idée formidable de NPO, par ailleurs organisateur des rallyes du Maroc et de Tunisie, ces JPMS, alias Journées Professionnelles de la Moto et du Scooter, salon organisé annuellement à Eurexpo à Lyon et réservé aux professionnels, sont en quelque sorte l’ouverture de l’année commerciale, le fait d’organiser un dimanche et un lundi montre clairement qu’ici on vient acheter et vendre.

Pas seulement montrer…

Cela dit, c’est aussi le rendez vous de tout le monde de la moto. Et donc autonewsinfo a rencontré tous ses potes, ses copines (photo ci-dessus) et en a profité, pour faire son petit marché, toujours à la recherche d’idées originales, rigolotes, nouvelles.

 

GANTS CHAUFFANTS V’ QUATTRO

 

En fait, c’est d’abord une idée marketing que j’ai bien aimée.

Quel est l’endroit où un homme va forcément, une fois dans la journée, passer entre trente et quarante secondes les yeux à quelques centimètres du mur, et donc d’un panneau publicitaire qui se trouve devant ses yeux?

C’est là que j’ai vu la pub…

Comme le  produit proposé était intéressant, c’est le premier stand où nous sommes allés en arrivant!

Des gants chauffants autonomes, avec leur propre batterie, non reliés à la moto donc…

C’est un gant protecteur en cas de chute, avec une coque pour éviter de laisser des morceaux de doigts sur la route.

Bon, en principe, la chute, c’est un truc exceptionnel à moto ou sur un scooter.

Le froid en revanche, entre fin décembre et début mars c’est systématique pendant de très longs jours…

En tous cas dans le nord de la France.

Et dans l’est.

Et à Paris, à Lyon, à Lille…

Bon, pour une fois, les Marseillais, ce truc là n’est guère pour vous.

Mais restez, plus bas, il y a des trouvailles « south »…

Donc le gant Squadra 2 est étanche, isolé, avec doublure polaire, et doublé sous la paume d’un gel pad, une poche de gel qui annule les effets des vibrations du guidon…

Il est équipé d’une pile qui se recharge sur le secteur, et qui dure trois heures.

Il y a un choix de trois températures différentes avec un témoin lumineux rouge, orange ou vert selon le chauffage que l’on veut et en mode rouge, ça dure moins longtemps, 2h30 seulement, mais on est à l’abri d’un blizzard sibérien, à moins quinze degrés extèrieur, on arrive à garantir 40° sur les mains!

Bon, le chauffage embarqué coûte 289 euro en version cuir, vingt neuneus de moins en softshell.

Infos: VQUATTRO.COM

 

EMMA ET STEPHANE CLAIR, TAULIERS HEU-REUX!

 

Ils sont les promoteurs de ce salon JPMS.

Avec un succès considérable, c’est assez marrant d’ailleurs, les gens de la profession sont allés voir le matériel sur les grands salons européens, Milan au hasard, mais c’est clairement ici que les bons de commande sont signés.

Les JPMS sont donc un thermomètre de l’optimisme du milieu moto.

Vous voyez ci-dessus la tronche des tauliers, il semble que la baromètre soit au beau fixe!

Stéphane Clair… qui confie à l’ami Gilles Gaignault :

 » Les JPMS 2013 se déroulent vraiment bien, malgré la période et la conjoncture  actuelle  inquiétante. On craignait beaucoup car le secteur moto comme celui de l’auto est touché mais les JPMS restent le rendez-vous annuel incontournable. Les différents acteurs du milieu moto  nous montrent qu’ils sont toujours là avec de nouveaux produits et de nouvelles idées et on a vu dans les stands aujourd’hui que le business se fait  et que le secteur semble  plutôt rassuré. Comme  organisateur je suis satisfait, car nous n’avons pas noté de défections chez les exposants par rapport aux années précédentes, avec une satisfaction, celle de voir arriver de nouveaux exposants . 2013 est un bon cru, c’est encourageant pour la moto pour l’année à venir ».

Et bien dont acte, la moto est optimiste…

 

 AVINTON: UNE PASSION FRANCO-US…

 

C’est une moto bonheur, pensée et fabriquée en France, dans le sud, du côté de Sommières, avec en tête ce formidable concept qu’a été dans l’automobile la Cobra.

Un cadre hyper-léger et un moteur gigantesque, (ici un S&S de 1647cc!), un dessin à nul autre pareil et une qualité de production à la  française.

Le pari est en train d’être gagné, on va ouvrir un magasin en haut de l’Avenue de la Grande Armée à Paris, là où se trouvait il ya peu la vitrine Lamborghini et on a vendu quarante motos quand on espérait en vendre vingt…

A 33 500 euros le bout, ce n’était pas évident et il est évident que le produit est bon.

 

 ATOM, LE CASQUE CUSTOM SUR MESURE…

 

Le casque customisable à volonté, plus chicos tu peux pas…

Une boîte française, qui propose des demi-jets dont la déco est à votre goût.

Sur le dessus du casque et sur les côtés sont fixés des porte-inserts, que vous changez donc à votre guise, avec des décos allant du bien cintré au très classe…

Les casques sont proposés en cinq couleurs, et coûtent 180 euro, avec les supports et une déco.

Les coques sont en ABS, avec certification E1.

Les visières sont en polycarbonate anti-rayures.

Le motif de déco central est à 17 euro, 35 en cuir, et les latéraux coûtent 22 euro.

En plus, l’intérieur est carrément chicos et doudoux.

 

 

Franchement, changer de tête selon son humeur…

C’est génial!

Atom propose au total 20 inserts imprimés différents, 9 inserts cuir!

Prévoir dix euro de port.

Infos: www.atomstyle.com

 

 SYNFLON, LE PRODUIT MIRACLE…

 

Alex Bouroudian, nous présente ce produit, qui additionné à l’huile moteur, permet de diminuer les frottements mécaniques et donc allonge la durée de vie du moteur, permet des montées en régime plus franches, une baisse de la température moteur, il est donc totalement adapté à la compétition, et si l’on pilote façon pépère, il permet de réduire la consommation d’essence de 10% .

L’armée l’a testé avec succès sur ses hélicos, on sait en effet qu’avec une simple balle de fusil qui crève le carter moteur, l’hélico, un engin très vulnérable, est vite foutu.

Grâce à ce produit, l’hélico au carter percé peut rentrer à sa base…

Le patron du truc, un gars que je connais depuis des lustres, a voulu faire un essai lui-même, il a donc mélangé le  Synflon à son huile moteur, puis il a vidangé, est donc parti sans huile, et avec la simple imprégnation de ce produit, a réussi à aller du Paul Ricard à la Bastille sans huile… et sans casse!

Le produit, un lubrifiant au PTFE, a été mis au point aux USA pour l’industrie aéronautique et spatiale.

En effet, le produit miracle en est un.

Et ce n’est pas un miracle, mais une efficacité démentielle!

Et il dure.

On préconise un renouvellement tous les 50 00 km, à 25 euro le bidon, c’est du grand bonheur à tout petit prix!

Info: www.synflon.com

 

FRINGUES SAUCE HOLLANDAISE… MIAM!

Deux vêtements dénichés parmi des centaines, avec des particularités qui ont attiré les petits curieux que nous sommes.

Par exemple, une veste « Dane » pour les purs et durs de la route, avec des coques de sécurité partout, une protection thermique et des leds rouges dans le dos et blancs devant, j’ai pensé que les leds avant pouvaient pouvaient se refléter dans une visière (non dit le vendeur) ou dans un pare-brise ou un saute vent (oui dit le vendeur, mais un bouton que l’on atteint même avec des gants permet de désactiver les blancs…)

J’ai trouvé ça marrant, cette veste Lynsted ( un nom évidemment barbare, normal, le flamand est un truc assez peu immédiatement compréhensible pour un non initié…) coûte 589 euro, pas donné mais si cela permet de vous faire repérer par le connard qui devait vous tuer cette nuit là et qu’il vous loupe, c’est donné!

L’autre trouvaille s’appelle Johnson, c’est encore une veste, rigolote en dessous, ce qui ne se voit pas c’est un vrai vêtement de sécurité moto, renforts, Gortex et tout le toutim et en dehors c’est une veste très chic façon gentleman’s farmer qui sera tout à fait portable dans le monde de ceux qui ne savent pas que la moto ou le scooter c’est un plaisir…

Bref protecteur et élégant, c’est plus « urban » que la première veste décrite, c’est moins cher aussi, 219, 95 euro.

Infos: www.motoport.pro

 

 NOUVEAU COYOTE PACK RIDER…

Il est Blue Tooth, il st vendu avec un collier de serrage sur un guidon de moto et un autre système qui s’adapte sur les scooters.

Il est livré avec une housse étanche transparente ce qui permet de toucher l’écran à travers la protection, chose intéressante car ce nouveau Coyote est à écran tactile…

Fini les manips derrière et sou les côtés avec les gants…

Il est vendu 299 euros avec un abonnement gratoche de six mois, par la suite l’abonnement coûte 12 euro par mois.

On vous propose aussi l’équipement qui va sous le casque, l’intercom, pour pouvoir ouïr les sons d’alerte du Coyote, et cela coûte de 109 euros en prix de base à 400 pour un truc top à deux casques….

Bon ça fait des ronds…

Calculez d’une part les radars qui vous piquent un point pour un 52 km/h en zone 50, d’autre part les stages de récupérations de points et vous vous direz vite que c’est un investissement très rentable…

Il y a aussi des tas de renseignements intéressants, un mode anti-bouchons par exemple, chose dont on se fout un peu à moto mais pourquoi pas?

 

H-KER, LE RACING ELECTRIQUE…

 

On est d’accord, il s’agit d’une moto réservée à la compète.

La First 1, essayée en proto il y a quelques mois dans nos lignes, est maintenant proposée à la vente.

Elle coûte 22 114 euro TTC, c’est un moteur de 35 CV, ou 26KW, 40 mn d’autonomie, 130 km/h livrée avec un chargeur, des pneus Michelin Pilot Sport, la béquille latérale, les dispositifs d’arrêt d’urgence et le feu AR de sécurité, ainsi que les éléments de mesure au banc de puissance.

Infos: www.hker-moto.com

 

 SPIGAOU, KYOTA, DES TRUCS POUR SUDISTES… 

 

J’ai envie d’écrire « souvenirs, souvenirs », tellement ces motos rappellent les temps du DAX, la grande époque de l’insouciance.

Il s’agit d’un assemblage étonnant qui mêle du Chinois, du Français et du Japonais.

On démarre au kick, il y a une selle biplace pour épater les meufs, un embrayage classique ou semi-automatique, et rien, absolument rien pour laisser un pantalon de pluie ou un K-Way…

Bref réservé aux pays avec soleil…

D’ailleurs, la boîte qui propose ces jolis bijoux est marseillaise!

Le Spigaou 50 vaut 1300 euro.

Le Kyota existe en 50 et 125, respectivement 1600 et 2300 euro.

Ce qui est assez marrant c’est que le travail est hyper soigné, il est clair que les concepteurs sont allés chercher de bonnes adresses en Chine et qu’ils en ont trouvées!

Infos: www.KYOTA.fr

 

LEM: LE CASQUE TOTALEMENT CHICOS…

 

 

Des casques de la marque LEM, existant en jet ou en intégral, et qui sont décorés par une designer très à la mode en Espagne qui s’appelle Agatha Ruiz de la Prada…

129 euro pour porter l’équivalent de Philippe Starck sur la tête, c’est donné!

Il existe aussi des casques pour enfants, faits en fibre, c’est plus costaud, qui coûtent 99 euro.

C’est extrêmement marrant, et aujourd’hui on a le droit de considérer que rouler en deux roues motorisé peut aussi être fashion…

Le coup est assez réussi pour avoir retenu notre attention.

Infos: contact@franceantivol.com

 

 RAZZO TORINO, AMORE,AMORE… 

C’est une ligne de scooters de style italien, proposée je crois par des stylistes flamands, avec un beau design et c’est évidemment fabriqué en Asie.

La nouveauté 2013 est le Torino, la marque donne à ses modèles les noms de grandes villes italiennes, Milano, Lucca, Verona, Venice, et Torino…

Scooter élégant et séducteur, il y a deux petits coffres pour les vêtements de pluie ce qui permettra aux Parigots et aux Lillois de draguer façon « Vacances Romaines »…tout en pouvant rentrer au sec si après la romance arrive l’orage!

Le 50 vaut 1699 euro, le 125 coûte 1999 euro.

Infos:

info@razzo.be

www. razzo.be

 

Voilà, le tour d’horizon est terminé, bonne année à tous…

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS GILLES GAIGNAULT ET ORGANISATION

Moto Salons Sport

About Author

jeanlouis