WRC. SEBASTIEN OGIER DEVANT … LOEB ET TOUS LES SCANDINAVES !!!

Rally Sweden 2013

 

La folle journée de Sébastien Ogier et Volkswagen !

Qui l’eut cru ?

Et même envisagé et imaginé !!!

Des performances époustouflantes sur la neige et la glace. C’est ainsi que pourrait être résumée la brillante journée de Sébastien Ogier, surprenant leader, avec son co-équipier Julien Ingrassia, du Rallye de Suède au terme de la première étape. Devant… son compatriote, le nonuple Champion du monde, Seb Loeb et surtout la meute des pilotes Scandinaves !!!

Le Français, sur sa Volkswagen Polo R WRC, a pris la tête dès la seconde spéciale, et n’en a plus été délogé, alignant cinq temps scratch – et presque un sixième à 1/10 de seconde près !

 

SUEDE 2013 POLO OGIER

 

Le Gapençais mène donc ce vendredi soir avec 31’’4 d’avance sur Sébastien Loeb, tandis que son équipier, le Finlandais Jari-Matti Latvala, sur l’autre Polo R WRC, est en 3éme position, juste 1’’6 derrière Loeb. Le Finlandais s’étant classé parmi les 3 premiers dans quatre spéciales ce vendredi.

C’est la première fois, depuis ses débuts au récent Monte Carlo, il y a deux semaines fin janvier 2013 dans le Championnat du Monde des Rallyes, que l’équipe officielle Volkswagen termine la journée en tête au classement général.

Au cours de ce vendredi bien rempli, qui comprenait deux passages dans les trois grandes classiques « Lesjöfors », Värmullsåsen » et « Vargåsen » et le sprint-spectacle de Karlstad, l’ordre des départs a joué un rôle prépondérant, compte tenu des conditions météo. Neige fraîche et glace vive attendaient en effet les concurrents, en particulier lors du premier tour le matin.

Sébastien Ogier, en 17éme position sur la route, selon son choix et Jari-Matti Latvala, 12éme à s’élancer, ont donc logiquement bénéficié de leur performance dans la spéciale de qualification, jeudi matin, à l’issue de laquelle les plus rapides avaient rappelons-le, la possibilité de choisir leur ordre de départ.

Un bel atout dans la poudreuse !

 

SUEDE 2013 LATVALA portrait

 

Jari-Matti Latvala, expliquait :

« C’est un excellent résultat pour nous. Sébastien (Ogier) est ultra rapide, mais nous ne sommes pas loin. Et nous nous livrons une bagarre serrée pour la seconde place avec Sébastien Loeb. Les modifications de set up que j’ai demandées sur ma Polo pour la 3éme spéciale ont eu un effet très positif. La voiture est très efficace, mais je n’ai pas réussi à en tirer le maximum partout. Les conditions étaient difficiles, de plus nous avons eu un problème d’intercom après les dix premiers kilomètres dans Vargasen 2, j’ai été obligé de piloter à l’improvisation dans les 15 km restants. »

 

SUEDE 2013 SEB OGIER PORTRAIT

 

Pour sa part, Sébastien Ogier, précisait :

« Une journée incroyable ! C’est assez surprenant de mener avec plus d’une demi- minute d’avance au terme de la première étape. La voiture était parfaite. Déjà, le week-end dernier, notre Polo R WRC s’était montrée excellente lors du premier test en Suède, mais nous n’avions pas d’éléments de comparaison. Nous les avons maintenant ! L’équipe a vraiment très bien travaillé. Il reste que pour l’instant, nous n’avons encore rien gagné. Il ne s’agissait que de la première journée du Rallye de Suède. Le parcours est extrêmement difficile, comme le prouvent les erreurs commises par un certain nombre de pilotes de premier plan. Deux autres étapes délicates nous attendent, mais il est évident que mon jeu va consister à tenter de gérer mon avance jusqu’à dimanche soir. « 

 

Rally Monte Carlo 2013

 

Quant à Jost Capito, le directeur de Volkswagen Motorsport, lui il ajoutait :

« Un avantage de cet ordre au Rallye de Suède est assez énorme. Bravo à Sébastien (Ogier) et à Jari-Matti (Latvala), qui ont accompli un sacré boulot aujourd’hui. Les performances de la Polo R WRC sont très intéressantes. Nous nous attendons à une bagarre serrée et passionnante pour la première place demain. »

 

SUEDE 2013 SAUT JARI MATTI LATVALA

 

Et aussi…

… un réel moment d’émotion chez le sympathique Latvala. A l’arrivée de « Vargåsen », spéciale dans laquelle se situe le fameux saut dédié à la mémoire de Colin McRae, sa réflexion sur un ton rigolard

 

SUEDE 2013 SAUT LATVALA

 

« La Polo est follement amusante à piloter ! » ont laissé Miikka Anttila, son coéquipier, abasourdi. « J’ai fait plus de 1500 km de course à côté de lui, a-t-il rappelé, mais je ne me souviens pas de l’avoir vu dans cet état après un chrono ! »

Latvala a rejoint Volkswagen au terme de la saison dernière, et n’a bien sûr pas effectué autant de kilomètres d’essais que Sébastien Ogier.

 

LA SAGESSE DE LOEB DES NEIGES

SUEDE 2013 DS3 LOEB ELENA Photo Jo LILLINI
Pour s’immiscer dans le peloton de tête de la première étape du Rallye de Suède, il fallait sans doute une bonne pointe de vitesse, de l’expérience, mais aussi quelques talents d’équilibriste !

Deuxièmes à une demi-minute du premier, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont bien réussi cette entrée en matière.

Le Rallye de Suède débutait dès jeudi soir avec la traditionnelle super spéciale. En se montrant le plus rapide sur l’hippodrome de Karlstad, ne fût-ce que d’une demi-seconde, Sébastien Loeb allait se coucher en ayant endossé le statut de leader.

Bien avant l’aurore, les concurrents quittaient le parc fermé pour rejoindre Hagfors, à une centaine de kilomètres au nord. Après un passage par l’assistance, les pilotes s’enfonçaient dans les forêts du Värmland pour une boucle de trois spéciales. Dès les premiers kilomètres de Lesjöfors 1 (ES2), les coups de théâtre se multipliaient….

Parmi les candidats à la victoire, Mikko Hirvonen était le premier à mettre un genou à terre.

 

SUEDE 2013 DS3 MIKKO HIRVONEN Photo Jo LILLINI

 

Mikko racontait :

« Ça s’est passé à peine un kilomètre après le départ, dans une portion qui n’était pas spécialement difficile. L’arrière a décroché et la voiture a commencé à glisser dans le bas-côté, où le mur de neige avait déjà été détruit par une autre voiture. Nous sommes partis en tête-à-queue avant de nous planter dans un mur de neige. Il n’y avait pas de spectateurs à cet endroit et cela nous a pris beaucoup de temps avant de pouvoir remettre la voiture sur la route. »

Effectivement avec 24 minutes perdues, sa course venait de changer de physionomie pour le Finlandais :

« Maintenant je vais rouler sans prendre de risques pour essayer de prendre quelques points au championnat ‘Constructeurs’. J’essaierai également de marquer dans la Power Stage. »

 

SUEDE 2013 SEB LOEBcasque

 

Troisième de l’ES2, Sébastien Loeb confirmait la difficulté du parcours suédois :

« Il y a une couche de neige fraiche qui est balayée au fil des passages. Lorsque nous sommes dans la trajectoire, ça se passe bien. Mais dès que l’arrière se promène un peu, les clous ne mordent plus la glace et il devient difficile de rester sur la route. Je suis toutefois obligé de conserver un rythme offensif sous peine de devenir lent ! »

 

Rally Sweden 2013

 

Deuxième du classement général à mi-journée, le nonuple Champion du Monde était à la lutte avec Jari-Matti Latvala, qui prenait l’avantage à l’issue de Lesjöfors 2 (ES5).

Le pilote du Citroën Total Abu Dhabi WRT ne lâchait rien et il récupérait son bien dans Vargåsen 2 (ES7). Deuxième à une demi-minute du leader, Seb dressait un bilan réaliste :

« J’attaque, mais je ne peux pas faire grand chose de plus face à Sébastien Ogier. Certes, mon ordre de départ était un peu moins favorable aujourd’hui, mais cela n’explique pas tout. Pour l’instant, je ne pense pas à remonter sur le leader, mais plutôt à défendre ma deuxième place ! »

 

SUEDE 2013 DS3 AL QASSIMI Photo Jo LILLINI

 

Pour son premier rallye au volant de la DS3 WRC de l’Abu Dhabi Citroën Total WRT, Khalid Al Qassimi connaissait une étape très difficile.

« La journée a mal commencé, puisque nous nous sommes plantés dans un mur de neige dès l’ES2, en arrivant à l’endroit où était sorti Matthew Wilson », relatait le pilote émirati.

« Puis j’ai recommencé – tout seul – dans l’ES5. Les conditions sont vraiment compliquées cette année, je n’arrive pas à trouver de bonnes sensations et je manque encore d’expérience avec cette voiture. »

 

SUEDE 2013 DS3 SORDO Photo Jo LILLINI

 

Parti à la faute dans Värmullsåsen 2 (ES6), Dani Sordo allongeait la liste des pilotes piégés par le parcours suédois. L’Espagnol sortait du top 10 à cette occasion :

« C’est un peu comme tout le monde, la voiture est partie de l’arrière et nous nous sommes plantés dans un talus de neige. Heureusement pour nous, il y avait beaucoup de spectateurs et nous sommes repartis assez facilement. Ce n’était vraiment pas une journée simple, je n’ai jamais réussi à trouver le bon feeling avec la voiture. »

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, reconnaissait

« Ce n’est forcément pas le déroulement dont nous avions rêvé. Mikko a été éliminé très vite, mais c’est le jeu que de prendre des risques lorsqu’on est en lice pour la victoire. Je retiendrai tout de même la belle prestation de Seb,qui s’est battu à coups de secondes contre Latvala, une véritable référence sur ce terrain. Nous avons encore du mal à estimer à quel point notre ordre de départ était pénalisant. La comparaison sera plus facile demain, puisque Seb partira juste avant Sébastien Ogier. »

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE VENDREDI SOIR

1 Ogier – Ingrassia VW Polo R WRC, en 1h16’00’’1
2 Loeb – Elena Citroën DS3 WRC, à 31’’4
3 Latvala – Anttila VW Polo R WRC, à 33’’1
4 Østberg – Andersson Ford Fiesta RS WRC, à 42’’3
5 Novikov – Minor Ford Fiesta RS WRC, à 1’11’’7
6 Tidemand – Fløene Ford Fiesta RS WRC, à 1’22’’1
7 Hänninen – Tuominen Ford Fiesta RS WRC, à 1’49’’5
8 Neuville – Gilsoul Ford Fiesta RS WRC, à 2’00’’2
9 H. Solberg – Axelsson Ford Fiesta RS WRC, à 3’25’’3
10 Prokop – Ernst Ford Fiesta RS WRC, à 4’43’’3
11 Sordo-/ del Barrio Citroën DS3 WRC, à 6’47’’3
27 Al Qassimi – Martin Citroën DS3 WRC, à 18’07’’6
30 Hirvonen – Lehtinen Citroën DS3 WRC, à 25’53’’0

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI

 

SEB LOEB  LE SEMI RETRAITE BRILLANT SECOND

SUEDE 2013 DS3 CITROEN SEB LOEB photo LILLINI

DANI SORDO

SUEDE 2013 DS3 DANI

LA FORD DE TIDEMAND

SUEDE 2013 FORD TIDEMAND

CELLE E MARTIN PROKOP

SUEDE 2013 FORD PROKOP Photo Jo LILLINI

MADS OSTBERG

SUEDE 2013 FORD OSTBERG

JUHO HANNINEN

SUEDE 2013 FORD HANNINEN Photo Jo LILLINI 

MATHEW WILSON

SUEDE 2013 FORD FIESTA WILSON Photo Jo LILLINI

THIERRY NEUVILLE

SUEDE 2013 FORD NEUVILLE

Sport WRC

About Author

gilles