MONTE CARLO HISTORIQUE 2013 : FORMIDABLE VICTOIRE ET DOUBLE ALPINE

 L’EQUIPAGE VICTORIEUX AVEC CARLOS TAVARES, JEAN PASCAL DAUCE ET ANDRUET

MONTE CARLO HISTORIQUE 2013 Gerard BRIANTI avec Carlos TAVARES et Jean Claude ANDRUET fetent la victoire de l'ALPINE Num 100 Photo Bernard CANNONE

 

Venu avec une escadrille de cinq Berlinettes Alpine, Carlos Tavarès, le patron de Renault, ne pouvait rêver pareille issue à cette 16ème édition du Rallye de Monte-Carlo historique.

Quarante ans après la victoire de l’équipage, Jean-Claude Andruet-Biche, au volant d’une Berlinette Alpine, le 26 janvier 1973, victoire, on le sait, complétée par un magnifique triplé, ce 1er février 2013 a? incroyablement? vu une nouvelle victoire d’une Berlinette, la toute première, depuis la création du Monte-Carl’ historique.

Et, pour couronner l’anniversaire de la victoire de 1973, Alpine signe un sensationnel doublé, car, si Gérard Brianti, monégasque, épaulé par le drômois Sébastien Choll, triomphent, leur succès est complété par la très belle seconde place de l’Alpine A310 du duo formé par Jean-Pierre Coppola et Olivier Sussot.

Il était un peu plus d’1h30 du matin sur le port de Monaco, lorsque la Berlinette des vainqueurs se hissait sur le podium final. Mais il a fallu attendre 3 heures du matin pour que toute la délégation officielle Alpine rejoigne, à son tour, le parc fermé.

Jean-Claude Andruet, le meilleur des 5 équipages Alpine, toujours associé à sa fidèle navigatrice Biche, une paire pas franchement spécialiste des épreuves de régularité, terminaient néanmoins à une très belle 24ème place au classement général final.

 

MONTE CARLO HISTORIQUE 2013 Berlinette Renault Classic

Deux autres Berlinettes de l’équipe Renault Classic se classaient, elles-aussi, parmi les 100 premiers, sur les 312 partants.
Alain Serpaggi, finissant 72ème, cependant que le patron de Renault, Carlos Tavarès pointait, lui, avec le responsable du futur projet Alpine, Jean-Pascal Dauce, à une remarquable 75ème place.

Gérard Brianti, malgré l’heure avancée de la nuit, nous confiait sa joie de l’emporter :

« C’est assurément un grand plaisir de gagner ici, chez moi. Ma Berlinette date de 1970. Il s’agit d’une Groupe 4 – 1800 cc. Remporter l’épreuve pour le 40ème anniversaire de la victoire d’Andruet et de la Berlinette, c’est tout de même magique !

C’est génial pour Alpine. »

A ses côtés, Jean-Claude Andruet, nous résumait, vu l’heure tardive, sa belle semaine sur les routes qui ont construit sa gloire :

«il y a bien longtemps que je n’avais pas conduit une Alpine. C’est un jouet extraordinaire d’efficacité. Franchement, je me suis régalé et j’ai pris beaucoup de plaisir. D’autant plus que le public a été incroyable. Nous avons été encouragés sans arrêt, tout au long du parcours, depuis le départ de Reims. Je n’en reviens pas de constater que la marque Alpine est toujours aussi populaire. »

Quant au « Boss », Carlos Tavarès, bien qu’il soit déjà fort tard, près de 4 heures du mat, tout souriant, il nous lâchait :

«L’objectif est rempli, les 5 Berlinettes Alpine de notre Team Renault Classic, sont toutes à l’arrivée. En plus, 2 Alpine signent le doublé. C’est génial ! C’est fou ! On ne pouvait pas rêver mieux, pour la relance de la marque. »

Sûr, que même pas en rêve, on ne pouvait l’imaginer !!

 

 (A suivre)

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard CANNONE

 

Sport

About Author

gilles