F1 PIRELLI DEVOILE SES NOUVELLES COULEURS POUR LA SAISON 2013

F1 PIRELLI DÉVOILE SES NOUVELLES COULEURS POUR LA SAISON 2013

PIRELLI Les gommes et couleurs pour 2013 en F1

 

Ce mercredi en fin de matinée, le manufacturier Italien Pirelli a dévoilé à son siége Milanais son programme pour la saison 2013 ;

Où Pirelli équipera outre les monoplaces de Formule1, les berlines du Championnat GT et les motos du Superbike.

Par rapport à la saison écoulée peu de changements et d’évolutions, la seule chose qui évolue c’est la couleur de certaines gommes en GPF1.

Ainsi, les pneus durs deviennent orange. En 2011 et 2012, ils étaient de coloris gris.

Si l’on en croit, le manufacturier italien, ce changement devrait permettre aux fans de pouvoir mieux différencier les différents de type de gomme lors des GP.

Rappelons que les pneus médium sont reconnaissables avec une bande blanche, les super tendres restent rouge, les tendres jaune pour les pneus slicks. Les pneus pluie demeurent bleu et les intermédiaires sont encore de couleur verte.

 

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, explique

 

“La saison 2013 est dans la lignée de la philosophie adoptée par Pirelli l’an dernier, en faisant évoluer la gamme originale de pneus F1 2011, Le but est de continuellement établir de nouveaux défis pour les pilotes et de nous assurer que les équipes débutent la nouvelle saison au même niveau de connaissance en ce qui concerne les pneus. En accumulant plus d’informations avec chaque Grand Prix l’an dernier, les équipes ont totalement compris les pneus après un début de saison spectaculaire voyant sept vainqueurs s’imposer sur les sept premières courses. En fin de saison, les courses furent moins disputées, avec parfois un arrêt unique. Ce phénomène fut également observé en 2011, décevant de nombreux fans et amenant les équipes à nous demander de poursuivre le développement de nos gommes encore plus loin cette année, afin d’offrir un nouveau défi avec quelque chose de différent. Notre gamme pneumatique 2013 redistribue les cartes une nouvelle fois et assurera deux à trois arrêts lors de chaque course”.

 

D’autre part, JEAN ALESI devient AMBASSADEUR pour PIRELLI.

JEAN ALESI AMBASSADEUR PIRELLI 2013

 

En marge de la présentation de son programme 2013, le manufacturier Milanais a annoncé que le Français Jean Alesi devenait son Ambassadeur.

L’Avignonnais Jean Alesi, victorieux en juin 1995 du Grand Prix du Canada avait été  nommé en 2012, Ambassadeur de la marque Lotus, avant que celle-ci ne fasse ensuite faillite !

 

PIRELLI Pneus F1 Saison 2013 (1)

 

Même si la réglementation pneumatique imposée par l’équipe dirigeante de la F1 demeure identique en 2013, Pirelli commencera tout de même cette nouvelle saison avec d’importants changements au  sein de ses pneus, résultant des profondes évolutions en matière de pneumatiques réalisées par  l’entreprise depuis son arrivée en Formule 1.

Une nouvelle couleur ! La plus grande différence visuelle sera la couleur du composé dur, qui deviendra désormais le P Zero Orange, après avoir été Argent la saison dernière. Ce changement permettra une meilleure  distinction du composé dur, la couleur Argent s’étant avérée très proche du Blanc utilisé pour le  composé medium.

De nouveaux composés

Tous les composés sont globalement plus tendres, afin d’offrir plus de performance et de générer délibérément des niveaux de dégradation supérieurs, particulièrement en termes de dégradation  thermique. Ainsi, deux arrêts devraient être de rigueur au minimum lors de chaque course.

De nouvelles structures

Les structures des pneus ont été repensées et redessinées avec de nouveaux matériaux qui  élargiront la surface du pneu. Cette évolution permettra à la gomme d’être encore plus en contact  avec la piste et entrainera de fait une augmentation de la performance du pneumatique – surtout en  ntermes de traction et d’amorce des courbes. Parallèlement, cela implique que les températures
seront réparties de manière plus uniforme sur la surface globale du pneu, réduisant ainsi les risques  d’accumulation de chaleur localisée menant au phénomène de « bullage ».

Une plus grande fenêtre d’exploitation

Conséquence des changements 2013, les pneus monteront plus facilement en températures et  proposeront une plus grande fenêtre d’exploitation, les rendant facilement adaptables à de plus  grandes variétés de réglages. D’une façon générale, les composés tendres et durs disposent d’une  fenêtre de fonctionnement importante, tandis que les mediums et les supertendres disposent d’un
créneau plus réduit. Cela devrait permettre aux équipes de comprendre plus rapidement les pneus  et leur interaction avec les monoplaces.

Un plus grand écart de performances entre les composés

Les différents composés offriront des écarts de performances plus élevés entre eux, alors qu’ils sont  tous plus tendres que la saison dernière. Les pneus ont été repensés dans le but d’offrir une  différence de temps au tour d’au moins une demi-seconde entre chaque composé. Cette différence rendra la stratégie encore plus importante dans le choix des pneumatiques, ainsi il sera encore plus
déterminant d’être équipé du bon composé au bon moment.Plus de précision sur le mouillé

Les deux pneus Cinturato ont également changé. La construction des enveloppes arrières a été
particulièrement revue, afin de proposer une traction plus progressive et une meilleure mise en
température par conditions humides ou mouillées. Une façon de réduire le survirage brutal et de
rendre la maniabilité de la monoplace plus linéaire.

Un poids augmenté

La nouvelle construction se traduit par un léger alourdissement des pneumatiques, mais pas au  bpoint d’affecter la performance des voitures. En moyenne, chaque pneu avant pèsera désormais environ 200 grammes de plus que l’année dernière. Chaque pneu arrière s’alourdit de son côté de  700 grammes, ce qui signifie que les monoplaces embarqueront avec deux kilos de plus que l’an
dernier du fait des changements intervenus sur les trains de pneus. Cependant, le poids global  minimum de la voiture a été réajusté dans les règles techniques de 2013 afin de compenser ces  =changements.

Plus de dépassements

La dégradation thermique accentuée signifie qu’il y aura une différence de vitesse plus significatrice  entre les voitures à différents moments de la course. Cela rendra les dépassements plus faciles, et  mettra encore plus l’accent sur les stratégies de course à adopter.

 

Massimo ORLANDO

Photo : PIRELLI

F1 Pirelli Sport

About Author

gilles