WRC. MONTE CARLO : SEBASTIEN OGIER REND HOMMAGE AU VAINQUEUR, SEB LOEB

 

WRC 2013 MONTE CARLO POLO VW SEB OGIER Photo Jo LILLINI

 

Dans cette 81éme édition du Monte Carlo, manche d’ouverture du Championnat du monde des Rallyes WRC 2013, il y a … deux vainqueurs.

En effet, si la victoire finale revient bien au pilote Citroën, Sébatien Loeb, en terminant second, l’autre pilote tricolore, l’autre Seb, Sébastien Ogier fait aussi figure lui de grand vainqueur !!!!

Effectivement, le pilote de la nouvelle écurie Volkswagen qui débute en compétition et entame la saison, en se classant second, est en quelque sorte, lui aussi le grand vainqueur.

Et ce, d’une part dans la mesure où avec une voiture, la VW Polo WRC qui participait elle, à sa toute première course et ce contrairement aux Citroën DS3, Ford Fiesta et autres MINI, bolides tous déjà éprouvés et préparés par des équipes qui ont derrière elles plusieurs années d’engagement en WRC.

 

Rally Monte Carlo 2013

 

Et, d’autre part parce que mis à part le ‘ pigiste ‘ qu’est devenu cette année, Loeb, le Gapençais s’est montré et révélé le meilleur performeur sur l’ensemble des seize spéciales disputées.

Comme le prouve sa très belle seconde place avec deux succès en épreuves spéciales à la clé. Les ES 1 et ES5.

Loeb ne participant plus à la totalité du Championnat du monde en 2013, il ne roulera qu’ à quatre reprises (Monte-Carlo, Suède, Argentine et France), c’est la raison pour laquelle, on peut logiquement considérer sa seconde place en Principauté comme une victoire !

 

WRC 2013 MONTE CARLO PODIUM POUR LA POLO OGIER INGRASSIA

 

Sébastien Ogier avec cette Polo WRC débutante a montré aux yeux de tous qu’il restait le grand pilote, le seul équipier de Loeb lorsqu’il roulait chez Citroën, à l’avoir battu et dominé à la régulière…

Et que le nonuple tenant du titre mondial absent, c’était bien lui le digne successeur candidat a la couronne de Champion du monde !
Et ce des cette année.

 

WRC 2013 MONTE CARLO VW POLO de Seb OGIER

 

Le résultat final de ce 81éme Rallye Monte-Carlo, qui donnait cette semaine le coup d’envoi de la nouvelle saison WRC, est de bonne augure, sa monture la VW Polo s’étant immédiatement montré à la hauteur de ses rivales

D’ailleurs, Sébastien Ogier même si l’épreuve s’est terminée bizarrement avec l’annulation surprise des deux ultimes spéciales, l’ES17 « Moulinet – La Bollene Vesubie  » et l’ES18 « Lantosque – Luceram « , et ce dans la mesure, on le redit, pour cause d’accès impossible aux concurrents à la zone de départ, vu la foule immense sur les routes, en était parfaitement conscient :

« Sur le moment, cela fait bizarre, et on a du mal à réaliser que le rallye est terminé après avoir été sous tension toute la semaine, mais quelques minutes plus tard, on savoure et on réalise qu’on est à l’arrivée du ‘Monte-Carl’ et qu’on vient de débuter idéalement la saison, en finissant premier de ceux qui disputent le championnat »

 

WRC 2013 MONTE CARLO SEB OGIER Potrait cockpit Photo Jo LILLINI

 

Et il précisait :

« Il faut être honnête, on est presque contents de ne pas être retournés dans le Turini, car il n’y avait aucun plaisir à piloter dans de telles conditions. »

Quelques heures plus tôt, le Norvégien Mads Ostberg (photo) avait d’ailleurs lancé un message à l’attention du public. Les avertissant :

« Faites très attention car nous ne sommes pas certains de contrôler nos voitures. »

 

WRC 2013 MONTE CARLO Mads Ostberg  et Andersson  Cockpit Ford Photo Jo LILLINI

 

Deuxième à 1’39″9 du septuple vainqueur, le pilote de l’équipe Volkswagen, estimait ne devoir porter son attention que sur les pilotes engagés comme lui dans la totalité du Championnat.

Et, notamment sur le remplaçant de Loeb comme 1er ‘ jockey ‘ chez Citroën, le Finlandais Mikko Hirvonen.

Mais un successeur bien pale sur ce Monte Carlo, où il est resté dans l’ombre, non seulement de Loeb mais aussi du nouvel arrivant, son équipier, l’Espagnol Dani Sordo, de retour chez Citroën après deux saisons passés comme intérimaire chez MINI et aussi parfois Ford. Se classant à une modeste quatrième e place et loin, très loin, trop loin, à …5’26″3 !

Un écart dramatique pour qui vise cette année de conquérir le titre…

Vers lequel Sébastien Ogier peut maintenant parfaitement lorgner

 

WRC 2013 MONTE CARLO SEB OGIER INGRASSIA COCKPIT  Photo Jo LILLINI

 

Ogier qui enchaîne :

« Ce rallye n’a pas changé ma vision des choses, le favori du championnat, sur le papier, est toujours Hirvonen, dans la meilleure équipe, ce sera sûrement un client. »

Avant de préciser :

« Il y a aussi quelqu’un qui peut être Champion du monde aussi, c’est Dani Sordo, car il se retrouve à nouveau dans une très bonne voiture, la DS3 Citroën. il peut rouler très vite sur l’asphalte et sur terre il est loin d’être ridicule. »

 

WRC 2013 MONTE CARLO LES DEUX SEB LOEB ET OGIER

 

Très sportivement, Sébastien Ogier, a salué le nouvel exploit de son ancien équipier, nonuple Champion du monde, avec lequel il avait couru en 2011 chez Citroën, reconnaissant son talent :

« Une fois de plus, Loeb a signé une très grande performance, il a été irréprochable. Ce n’était pas notre objectif de nous battre avec lui ce week-end, ce n’aurait vraiment pas été intelligent de le faire. On s’est attaché à respecter notre stratégie, du début à la fin, en roulant sur un bon rythme, sans jamais trop en faire. C’est rassurant de voir qu’en performance on n’est vraiment pas loin, sachant que Loeb a fait dix fois le Monte-Carl’ et que pour moi, il s’agissait d’une première fois au volant d’une WRC. »

 

MONTE CARLO 2009 Victoire de la PEUGEOT 207 S2000 de Seb OGIER Julien INGRASSIA Photo Jo LILLINI

 

En effet lorsqu’Ogier avait disputé le Monte Carlo ces dernières années, et notamment lors de sa victoire avec la 207 Peugeot en 2009, c’était au volant de voitures type IRC des S2000.

 

OGIER portrait 2012 Photo-JO-LILLINI POUR autonewsinfo

 

Et, Ogier de poursuivre :

« Mes chronos sont rassurants car j’ai réussi tout de suite à me remettre dans le rythme du WRC après une saison entière en 2012 au volant de la petite Skoda Fabia S2000. »

Avant de conclure :

« Je n’ai jamais été aussi heureux d’une deuxième place que ce soir. C’est fantastique de monter sur le podium pour les débuts de la Polo R WRC, surtout si l’on tient compte du fait que les conditions ont été les pires que je n’ai jamais connues. Particulièrement aujourd’hui, pour le premier passage au col du Turini. C’était tellement glissant qu’il était impossible de dépasser 30 km/h. Oui, vous avez bien entendu : 30 km/ !! Il fallait juste garder la voiture sur la route. Le Team a travaillé d’arrache‐pied tout au long de la saison dernière, et je suis heureux de leur offrir cette récompense. Je suis sincèrement désolé pour Jari‐Matti, mais je suis persuadé que nous fêterons bientôt tous deux des victoires pour le compte de Volkswagen. »

 

WRC 2013 MONTE CARLO POLO SEB OGIER POLO VW  Photo Jo LILLINI

 

 

Pour l’histoire, on rappellera que la Polo WRC Volkswagen qui a remporté, pour sa 1ére sortie officielle, la première épreuve spéciale du Monte Carlo 2013, débute en Championnat du monde comme l’avait fait en 1981, sa brillante devancière, l’inoubliable Audi Quattro, du Groupe VW.

Ce départ de rêve cette année, à l’instar de celui qu’avait signé Hannu Mikkola, est assurément synonyme d’un superbe avenir !
Dans les années 80, la Quattro a été une petite révolution en Championnat du Monde des Rallyes, en imposant les quatre roues motrices, technologie incontournable aujourd’hui dans la discipline !

 

 

Rally Monte Carlo 2013

 

Le mot de la fin, nous le laissons à Jost Capito, le Directeur de l’équipe Volkswagen Motorsport :

« Une deuxième place pour les débuts en Rallye de la nouvelle Polo R WRC, voilà qui dépasse nos attentes. Le Team, qui a parfaitement préparé les voitures, a accompli un travail exceptionnel durant ces quatre derniers jours. Le Monte‐Carlo est le Rallye le plus difficile du calendrier, et nos hommes ont montré qu’ils étaient prêts à affronter le Championnat du Monde des Rallyes. Il n’y a pas eu de faute, pas la moindre fausse note. On ne soulignera jamais assez la performance de Sébastien Ogier. Il pilotait une WRC pour la première fois dans ce Rallye où la part du pilote est prépondérante. C’est aussi la raison pour laquelle nous ne saurons précisément où nous situer avec la Polo R WRC qu’après les prochaines étapes. »

 

Rally Monte Carlo 2013

 

La prochaine étape est proche, des le fevrier avec la deuxième manche, le Rallye de Suède.

Une épreuve où un certain… Sébastien Loeb sera à nouveau au départ !!!

Et , n’oublions pas que le Champion Alsacien y a déjà triomphé une fois en 2004 et s’y est toujours parfaitement comporté, se classant plusieurs fois second.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Jo LILLINI

WRC 2013 MONTE CARLO VOLKSWAGEN de SEB OGIER  Photo JO LILLINI

WRC 2013 MONTE CARLO SEB OGIER VW Photo Jo LILLINI

WRC 2013 MONTE CARLO POLO VW SEB OGIER vendredi

WRC 2013 MONTE CARLO SEB OGIER POLO  Photo Jo LILLINI

Sport WRC

About Author

gilles