AGOSTINI DE RETOUR AVEC JAGGER ET RICHARDS! NOSTALGIE…

a a a a pub

J’ai assez halluciné quand j’ai vu le casting de cette pub.

Une marque de vêtements sportifs a créé une ligne vintage pour célébrer les années 70 et a choisi des noms qui font carrément rêver pour  présenter les fringues.

Attention c’est du très lourd…

Honneur aux demoiselles…

Lydia Hearst est la petite fille d’un magnat de la presse, William Randolph Hearst,  l’homme décrit par Orson Welles dans Citizen Kane…

Theodora Richards est la fille d’une de mes idoles, le guitariste des Rolling Stones Keith Richards, et de  Patti Hansen, que Jagger a bien connu aussi…

Lizzie Jagger est la fille de Mick Jagger et Jerrie Hall…

Il y a aussi deux hommes sur la photo… et on est toujours dans le lourd…

Guillermo Villas est au volant de l’auto,  il a gagné Roland Garros en 1977 avec une réputation d’élégance et de séduction torrides…

Et derrière, il y a un motard, avec son casque aux couleurs ritals…

15 fois Champion du Monde en GP, dix fois vainqueur du TT de l’Île de Man, c’est le plus grand pilote moto de tous les temps, sa seigneurie Giacomo Agostini lui-même…

Je vous avais annoncé du lourd…

C’est sûr qu’il fallait un peu de monnaie pour monter ce genre de photo.

Il fallait aussi avoir des idées et c’est cela que je souhaitais pointer en publiant cet articulet sur cette image.

Bravo aux penseurs de la boîte de pub, quant à la monnaie, tant qu’à faire, autant raconter encore une belle histoire!

Il s’agit donc de la collection vintage de Puma, une marque allemande aujourd’hui détenue par le milliardaire français Pinault à travers sa holding PPR.

Je croyais que Puma ne faisait que des pompes et j’ai mis un peu de temps à piger la pub et réaliser que la marque fabrique aussi des vêtements de sports.

Puma est le troisième fabriquant mondial d’équipements sportifs.

L’histoire est assez étonnante d’ailleurs, Puma a été créé par Rudolf  Dassler dont le frère Adolf, qui a opté pour le diminutif plus présentable « Adi », a créé une autre marque en contractant son nom, Adidas…

Bon d’accord, pas grand chose à voir avec le coeur de cible de nos lecteurs, sauf ceux, qui comme moi,frissonnent en écoutant « Gimme Shelter« , en regardant « Cheval de Fer » ou « Continental Circus « …

Nostalgie?

Je sais que c’est dur à croire mais à l’époque, pas de Sida!

Par ailleurs,  mon prof à Sciences-Po, Raymond Barre, s’était fait insulter en cours magistral car il préconisait  « un volant de chômage » de 500 000 personnes, chose qui paraissait farfelue à l’époque…

J’ajoute que les enfants gagnaient vraiment mieux leur vie que leurs parents, ce qui s’appelait l’ascenseur social…

Incroyable!  On a même eu le droit de se tuer jusqu’en 1972, date des premières limitations de vitesse sur route.

Nostalgie?

Même pas… A l’époque, c’était déjà devenu la marque, d’ un géant de la radio, et ce n’était déjà plus ce mot ainsi défini par Desproges : « La nostalgie, c’est comme les coups de soleil: ça fait pas mal pendant, ça fait mal le soir… « 

 

JEAN LOUIS (OLD TIMER) BERNARDELLI

PHOTOS PUMA  

Moto Moto - Historique Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis