WRC. MONTE CARLO : GRANDS DEBUTS DE LA VW POLO AVEC OGIER ET LATVALA

Rally, FIA World Rally Championship, Test

 

Le décor est planté.

La toute nouvelle Volkswagen Polo R WRC entre enfin en scène au Rallye Monte Carlo, manche d’ouverture du Championnat du monde des Rallyes qui débute ce mercredi, à Valence.

L’équipe Allemande qui peaufine cette POLO WRC depuis une petite année est comme on l’imagine très attendue … par tous les fans de la discipline.

Et ce d’autant plus qu’elle compte dans ses rangs, un certain …Sébastien Ogier, le seul pilote lorsqu’il était chez Citroen, a avoir battu l’autre Seb, Sébastien Loeb, le nonuple Champion du monde la spécialité !!!

Et accessoirement, ancien lauréat de ce Rallye Monte Carlo en 2009 au volant d’une Peugeot 207 S2000, aux couleurs de BF Goordrich qui l’avait soutenu en partenariat avec la FFSA

Lorsque la première voiture WRC s’élancera dans l’épreuve spéciale d’ouverture de ce Monte Carlo édition 2013, Le Moulinon-Antraigues, mercredi 16 janvier à 9h00, ce sera le signal du départ d’un événement très particulier :

La première saison de Volkswagen dans le Championnat du Monde des Rallyes WRC de la FIA.

Avant d’en arriver au départ de cette première ES, 20.000 km d’essais, 1.700 pièces dessinées à partir d’une feuille blanche, 17 mois de préparation, tout cela pour ce seul instant :

Le début d’une nouvelle aventure.

L’apparition de la Polo R WRC dans le Championnat du Monde des Rallyes, annonce en effet une expérience inédite pour Volkswagen et que rêver de mieux que le légendaire Rallye Monte Carlo comme entrée en matière !

Avec ses deux équipages, les très expérimentés tandems que forment les Finlandais Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila et les Français, Sébastien Ogier- Julien Ingrassia, l’équipe d’usine de Wolfsburg, aligne dans l’épreuve d’ouverture du WRC, deux jeunes équipages certes mais extrêmement doués et talentueux et qui possèdent néanmoins une très bonne expérience.

Du 16 au 20 janvier, Volkswagen devra néanmoins cependant faire face, à la fois à une solide concurrence et à un nouveau challenge technologique.

Le WRC est en effet considéré comme le test ultime dans le cadre du sport automobile international, dont il est un icône, avec la Formule 1.

WRC 2013 JOST CAPITO portrait photo Jo LILLINI

 

C’est la raison pour laquelle, Jost Capito, Directeur de Volkswagen Motorsport, révèle à quelques heures du départ :

« Je suis impatient d’y aller enfin. L’ensemble de l’équipe Volkswagen a toute son attention mobilisée par les débuts de la Polo WRC »

Et il poursuit :

« Les Rallyes du Championnat du Monde, dans la catégorie reine, constituent un domaine encore inédit pour notre équipe. En outre, la Polo R WRC a été développée à partir d’une feuille blanche, elle renferme de nombreuses innovations, et fera ses grands débuts en compétition. Le ‘Monte’ nous offrira un premier étalonnement vis-à-vis de la concurrence, sachant que nos rivaux possèdent déjà deux ans d’expérience d’un règlement entré en vigueur en 2011, et qu’ils sont par ailleurs engagés dans cette spécialité depuis de
nombreuses années. Notre objectif, dans ce Rallye Monte Carlo, consiste à emmagasiner le plus d’expérience possible et à ramener nos deux voitures à l’arrivée. »

 

Les débuts : Volkswagen, le Championnat du Monde des Rallyes et le Rallye Monte Carlo

WRC 2013 Avant departn MONTE CARLO toute equipe VW Photo Jo LILLINI

 

Le Rallye Monte Carlo constitue une grande première pour Volkswagen à plusieurs titres :

L’équipe s’engage dans la catégorie reine d’un Rallye de Championnat du Monde WRC. En même temps, la Polo R WRC débute en compétition, et le Team va apprendre à fonctionner pour la première fois avec ses deux nouveaux équipages en conditions de course.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala et son compatriote de coéquipier Miikka Anttila ont en effet revêtu la tenue officielle au début de l’année. Auparavant, ce duo qui compte sept victoires en WRC, a accompli de nombreuses séances d’essais.

Pour cette saison 2013, Latvala et Anttila partent sur la Polo R WRC n° 7.

Le cockpit de la n° 8 sera occupé par les Français Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, sous contrat avec Volkswagen depuis fin 2011, qui ont joué un rôle significatif dans le développement et les essais de la Polo R WRC.

 

MOTORSPORT/IRC RALLYE MONTE CARLO

 

Avec son coéquipier Ingrassia, Ogier – originaire de Gap – a, on l’a dit, déjà remporté une fois « son » rallye. En 2009, les deux hommes, invités ponctuellement dans l’Intercontinental Rallye Challenge (IRC) se sont en effet imposés au Monte-Carlo.

Tout comme la paire Latvala-Anttila, le duo Ogier-Ingrassia, compte lui aussi 7 victoires en WRC à son actif.

Tout simplement légendaire : le challenge du ‘Monte’ dans la montagne enneigée et glacée

Le Team Volkswagen Motorsport pourrait difficilement envisager un challenge plus difficile.

Le ‘Monte’, qui date de 1911, n’est-il pas le plus ancien rallye du monde, et donc ‘le père de tous les autres’ ?

La majorité du parcours se déroule sur les étroites routes bitumées de l’Ardèche, de la Haute Loire, de la Drôme et des Alpes Maritimes, au nord de la Principauté de Monaco.

Tandis que les spéciales les plus basses en altitude sont généralement sèches, les pilotes sont souvent confrontés au verglas et à la neige dans les cols qu’ils sont appelés à franchir.

Situation qui rend les choix de pneus stratégiques et fait du ‘Monte’ l’un des Rallyes les plus difficiles et les plus complexes du calendrier.

Premiers éléments de réponse pour les hommes du clan VW, à l’issue des premiers chronos mercredi matin en Haute Ardèche au dessus de Vals les Bains. Du côté du Burzet, de St Martial  et de St Bonnet le Froid

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI et Team

 

 

Sport WRC

About Author

gilles