F1 : RETOUR POSSIBLE DE LA MARQUE BRABHAM !

BRABHAM Parmalat

 

Reverra-t’on des Brabham en compétition ?

Peut-être…

L’une des marques historiques de la F1, pourrait prochainement effectuer son retour dans l’univers de la compétition automobile.
C’est ce que laisse entendre le pilote David Brabham, l’un des fils du fondateur de l’équipe éponyme, l’ancien triple Champion du monde de F1, l’Australien Jack Brabham, couronné en 1959, 1960 et 1966.

 Jack Brabham triple Champion du monde en 1959 1960 et 1966

 

 

Lequel en compagnie de son compatriote, l’ingénieur Ron Tauranac avait créé au début des années 60, l’entreprise MRD (Motor Racing Developments Ltd) plus connu sous les noms de Brabham Racing Organisation ou Brabham

 

RON TAURANAC

Ron TAURANAC-Brabham Team-© Manfred GIET pour autonewsinfo

 

David explique :

« C’est une question très sensible. Mais il est vrai que la possibilité est là. Le problème est actuellement lié aux droits sur le nom, il s’agit d’une négociation et les problèmes sont actuellement résolus à 98 pour cent. Lorsque nous arriverons à 100 pour cent, il sera alors temps de voir ce qui se passe. »

L’écurie Brabham a remporté quatre titres de Champions du monde des pilotes. Deux avec le fondateur Jack Brabham en 1966 et sn équipier Denny Hulme, sacré lui en 1967. Et deux aussi avec le Brésilien Nelson Piquet, couronné en 1981 puis en 1983

Et aussi, deux titres de champion du monde des constructeurs, obtenus en 1966 et 1967, grâce au tandem formé de Jack Brabham et Denny Hulme.

 

Jack Brabham

 

En 1966, Jack Brabham devient le premier pilote à remporter un Championnat du monde sur une voiture de sa conception et portant son nom .

Dans les années 1960, Brabham est le premier constructeur de monoplaces en termes de ventes aux riches pilotes fortunés et aux écuries privées, s’assurant la construction de près de 500 monoplaces jusqu’en 1970.

Durant cette période, l’écurie Brabham remporte les Championnats de Formule 2 et de Formule 3, mais elle ne parvient pas à s’imposer aux 500 miles d’Indianapolis.

 BRABHAM BT 46  type aspirateur

 

Plus tard, dans les années 1970 et 1980, Brabham innove.  Et, notamment avec la BT46B « aspirateur » qui remporte  le Grand Prix de Suède, unique course à son palmarés, le dimanche 17 JUIN 1978 sur le circuit d’Anderstorp  avec Niki Lauda. Avant d’être interdite car jugée techniquement illégale par les commissaires sportifs de la FIA!

Puis le Team développe les freins en carbone et enfin la suspension hydropneumatique.

 

BRABHAM Parmalt Le Brésilien Nelson Piquet CHAMPION du monde en 1981

NELSON PIQUET

 

L’écurie remporte, on l’a dit, le titre pilote des Championnats du monde 1981 et 1983, le Brésilien Nelson Piquet, devenant le premier pilote à remporter le titre pilote sur une voiture à moteur BMW turbocompressé.

On n’oublie pas non plus l’accident mortel survenu le au pilote Italien Elio de Angels auvolant d’une Brabham, lors d’une séance d’essai préparatoire en vue du Grand Prix de Monaco

L’homme d’affaires anglais Bernie Ecclestone avait auparavant fait l’acquisition de l’écurie Brabham en 1971 avant de la revendre en 1987 pour s’occuper à plein temps de la FOCA qui deviendra ensuite la Formula One Promotions and Administration, qui deviendra plus tard la Formula One Administration.

Il la revendit en 1988 à Alfa Roméo qui céda ensuite des 1989, l’affaire à un financier Suisse Joachim Luhti.

Ensuite Brbham est repris par un consortium Japonais, dénommé Middlebridge Group en fait alors d’abord l’acquisition et conserve la direction de l’écurie jusqu’en 1992, où l’écurie, endettée et incapable de payer ses traites financées par Landhurst Leasing, fait faillite, entraînant l’intervention du Serious Fraud Office britannique.

1992, ultime saison de Brabham en GP avec le Belge Eric Van de Poele et une jeune femme, l’Italienne Giiovana Amati, venue de la Formule 3000 avant d’étre remplacée en cours de saison par le Britannique Damon Hill

L’écurie Brabham a disputé un total de 402 Grand Prix, le dernier remontant à la saison 1992 en Hongrie.

En 2009, la compagnie Allemande Formtech, propriété de Franz Hilmer, avait annoncé avoir pris le contrôle de la marque et être prête à faire ses débuts en course en 2010.

Mais l’opposition de la famille Brabham avait lors à l’époque tout arrêté.

 

1969. PIERS COURAGE AU GP D’ESPAGNE

Brabham Piers Courage 1969 GP Espagne

 

Les années se sont écoulées…

Et en ce début d’année 2013, le nom de Brabham resurgit !

Quel crédit accordé à cette annonce d’un possible retour en piste ?

Difficile de le dire car selon les observateurs, bien des zones d’ombre demeurent… Mais Brabham demeure un nom mythique dans l’univers des GP

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Manfred GIET – Bernard ASSET et Bernard BAKALIAN

 

TROIS LÉGENDES : AYRTON SENNA – JUAN MANUEL FANGIO ET JACK BRABHAM

1990 Formula One champion Ayrton Senna from Brazil

LA FAMILLE BRABHAM : Betty-David-Geoff-Gary et  Jack BRABHAM

BRABHAM Betty-David-Geoff-Gary et  Jack BRABHAM-© Photo Manfred GIET pour autonewsinfo

F1

About Author

gilles