AUTONEWSINFO OFFRE QUELQUES VŒUX POUR VOUS, AMIS LECTEURS….

   
QUELQUES VŒUX POUR VOUS, AMIS LECTEURS….

VOEUX 2013 1 Partageons la route Photo Le point

 

Partageons la route

 

En ce début d’année, nous pensons à nos fidèles lecteurs souvent très passionnés par la compétition auto ou moto, mais aussi par les produits, les innovations technologiques en matière de sécurité, de confort, de réduction de consommation….c’est donc, en premier chef à leur intention et, à tous ceux qui les rejoindront sur notre site, que nous formulons quelques vœux.

 

 Pédagogie ou sanction

VOEUX 2013 2 Pédagogie ou sanction

 

Je crois que dans cette période de crise économique majeure, le premier vœu quasiment universel tient dans cette expression populaire :

Arrêtons de prendre l’automobiliste pour une vache à lait!

Il n’est point besoin de développer le slogan, tant l’Etat, les compagnies autoroutières, les sociétés gérantes des parkings…, ont franchi depuis trop longtemps, le seuil supportable de l’hypocrisie dans les prises de décisions et dans les diverses mesures pouvant, très souvent, s’assimiler à une forme de racket.

Ensuite, nous souhaitons sortir de ce débat que l’on pourrait taxer de populiste, pour nous rapprocher de la noble technique. Bien sûr, on nous rabat les oreilles avec l’épuisement à venir des énergies fossiles et l’on prône à tout va, la voiture électrique comme devant être la panacée.

Or, qu’observe-ton en réalité ?

 

 La BMW Active E

P90054924

 

Le lobby des pétroliers agit fortement pour contrecarrer les initiatives qui pourraient favoriser le développement des mesures d’accompagnement de l’avènement de ces véhicules propres. Ainsi, les stations de recharge ne sont pas ou peu implantées et, l’on constate combien tous les constructeurs parlent de voiture électrique comme une évolution nécessaire et souhaitable, mais sans vraiment se donner les moyens de l’imposer dans le paysage.

Parallèlement, des efforts sont consentis comme jamais, pour réduire la consommation d’essence sur toutes les autres voitures afin de les rendre plus acceptables dans ce paysage morose ambiant.

Pour notre part, nous pensons sincèrement que l’avenir de l’automobile se dessinera avec succès dans la combustion à hydrogène liquide. Ce concept déjà bien maîtrisé depuis 2007 (par BMW et MERCEDES notamment), réclamerait des stations-service spécifiques, et l’on résoudrait de surcroît la question délicate des émissions polluantes.

Alors, nous pourrions résumer ce second vœu ainsi :

Facilitons la mise en place de véhicules résolument nouveaux au niveau de l’énergie.

Dans notre si jolie France, nous assistons à une véritable chasse à la voiture dans les centres ville. On redécouvre le tramway, on réorganise les cœurs de ville avec des zones dallées très minérales, interdites aux voitures, afin de permettre au chaland de se réapproprier sa ville. Si nous comprenons le souci de maitriser la circulation, voire les engorgements de certaines artères urbaines, nous ne hurlons pas avec les loups écologistes qui sous couvert de circulations douces, n’hésitent pas à inciter cyclistes et autres pratiquants de la patinette ou du roller, à fréquenter les mêmes espaces piétonniers, que les piétons !

 

  Le tram condamne la voiture en centre ville d’Orléans

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

Nous ne pouvons pas plus cautionner les projets plus ou moins ubuesques de l’interdiction des automobiles diesel d’un certain âge dans le périmètre urbain parisien, pas plus que le véritable parcours du combattant imposé par exemple, à un touriste qui aurait, par malheur, voulu tourner autour de la place du Martroi, où trône la statue équestre de Jeanne d’Arc, à Orléans.

Notre troisième vœu donc :

Mettons fin à l’impérialisme saugrenu des écologistes !!!

A un moment, où l’on tente de préparer l’opinion… à zéro alcool au volant, en vue d’une prise de décision (éventuelle ?) afin de préserver la vie des jeunes conducteurs, nous voulons remettre un peu les idées en place sur la question. Actuellement le taux autorisé en France est de 0,5 g par litre. Contrairement à ce qui est souvent mis en avant, s’il est de 0,2 g en Suède, il n’est que de 0,8 g au Canada et en Angleterre.

Le spectre de la mort des jeunes me semble indécent pour justifier une telle mesure. Il faut bien reconnaître qu’aucun mode de prévention efficace n’a été développé en France et, que l’on a oscillé entre les slogans mièvres ou épouvantables pour les campagnes de sécurité routière. Ne faut-il pas s’interroger sur la perception que les jeunes ont du monde qui les attend ?

Ne doit-on pas leur ouvrir des horizons moins noirs et moins cyniques de la société qui les attend ?

Alors notre quatrième vœu sera :

Proposons aux jeunes des perspectives d’avenir plutôt qu’un taux d‘alcoolémie à 0 g par litre.

 

  Ethylotest

VOEUX 2013 5 Ethylotest

 

Sur le même registre, nous ne pouvons pas oublier de parler des fameux éthylotests obligatoires à bord des voitures. Faute d’approvisionnement suffisant, la loi qui prévoit une amende de 11 euros pour absence du matériel à bord des voitures, devait s’appliquer à compter du 1er novembre 2012.

Le Ministre de l’Intérieur, Manuel VALLS ayant souhaité une évaluation de la mesure, a reporté dans cette attente, les sanctions à la date du 1er mars 2013. Quand on sait en plus, qu’un des incitateurs de ce dispositif, était un fabricant de ce type de matériel et qu’on se souvient de l’ambigüité qui planait sur la nécessité de posséder à bord un ou deux appareils, on ne peut que formuler ainsi notre cinquième vœu :

Abolition pure et simple de l‘obligation de l’éthylotest à bord des véhicules.

Avant de passer aux problématiques concernant la compétition, permettez-moi un mot sur la question de la signalisation routière et les différentes modulations de vitesse rencontrées sur un parcours. Tout le monde s’accorde à penser que cette question est directement liée avec celle de la chasse ouverte au fric avec les radars comme arme légale.

Il est insupportable et inadmissible d’avoir à se demander en bien des situations : « à quelle vitesse est-on limité ». On pourrait suggérer à nos humoristes de traduire en gag, les scènes improvisées à l’intérieur de nos voitures, scènes du genre : « peux-tu me dire si tu as vu panneau indiquant 110, il me semble que le flot de voitures a ralenti mais, doublant la file de camions, je n’ai rien vu ? »

Ainsi la valse des limitations n’a plus aucun sens avec des incohérences flagrantes qui vous autorisent à vous faire prendre en flagrant délit d’excès de vitesse, de bonne foi.

 

 Limitations multiples

VOEUX 2013 6 Limitations multiples

 

Notre sixième vœu se traduira par :

Apportons plus de cohérence et lisibilité pratique des multiples limitations de vitesse.

Pour être quelque peu exhaustif sur les questions qui se posent à l’automobiliste de tous les jours, nous ne pouvons pas oublier d’évoquer les comportements des usagers.

Le respect du code de la route est bien souvent bafoué, tout comme le respect tout court. Chaque conducteur –ou presque- renvoie l’image de l’égoïste sans nom, dont la première préoccupation est de faire ce qu’il entend, sans se soucier aucunement des autres.

Jamais l’expression « partager la route » n’a semblé aussi inadéquate, tant la politesse, la courtoisie ont laissé la place à l’agressivité. Nous ne voulons pas opposer les jeunes aux vieux conducteurs, mais pourtant, dans les faits, les seconds pensent que les premiers « font n’importe quoi et se moquent du code de la route», alors que les jeunes pensent de leur côté, que les vieux « ne savent même plus ce qu’ils font ».

La route est devenue une scène violente, sur laquelle on n’hésite absolument pas à s’échanger de manière furibonde des doigts d’honneur ou autres signes menaçants accompagnés de menaces verbales, heureusement inaudibles.

 

  Vous avez dit courtoisie ?

VOEUX 2013 7 Vous avez dit  courtoisie

 

Il est bien temps de formuler ainsi notre septième vœu :

Respectons le code de la route et partageons la route avec civilité et fair-play.

Pour ce qui concerne la compétition, il est difficile de ne pas débuter par la question du permis à points qui a été abordée tant en F1, qu’en Moto GP, avec le même ridicule. On se souviendra que cette préconisation fut mise sur le tapis alors que notre éminent pilote Romain GROSJEAN, avait propulsé ses roues un peu trop près du casque du Seigneur ALONSO, et ce après quelques autres figures peu académiques.

Le paddock de F1 bruissait de ce qu’il faudrait faire si de telles situations devaient perdurer. Tout un arsenal de sanctions existe déjà à la disposition de la FIA et il semblerait que l’interdiction de courir en Italie imposée à GROSJEAN, après la cascade de Spa, ait calmé les esprits et remisé le spectre de ce permis à points, du moins en F1.

 

 ROMAIN  GROSJEAN vole à Spa

VOEUX 2013 8 GROSJEAN Vole à Spa photo autonewsinfo

 

Hélas, c’est bien cette stupide « invention » que la commission GP de la FIM (Fédération Internationale de Moto) semble décidée à mettre en œuvre en 2013.

Notre ami et confrère Jean- Louis BERNARDELLI a déjà écrit ici notre point de vue, alors tout naturellement, notre huitième vœu sera :

Abolition sans rémission de toute forme de permis à points en compétition.

En France, nous avons la chance d’avoir une Fédération du Sport automobile dont l’action en faveur des jeunes sportifs se veut efficace. Il semble bien que la politique menée par le Président Nicolas DESCHAUX depuis 2007, ait permis d’enregistrer des résultats positifs.

La présence Française est assurée en F1 et les jeunes pousses en rallye sont en train de mûrir.

Pour notre neuvième vœu :

Souhaitons l’accession à la F1 de Jules BIANCHI et une victoire française en 2013 en F1 et des victoires en rallye de Sébastien OGIER sur la Volkswagen, … quand Sébastien LOEB, ne roulera pas ?

 SÉBASTIEN  OGIER:  Portait 2012

VOEUX 2013 9 OGIER portrait 2012 Photo-JO-LILLINI POUR autonewsinfo

 

Le Président de la FFM, Jacques BOLLE, n’a pas ménagé sa peine pour faire éclore les talents de jeunes pilotes et encourager le haut niveau. La réforme des sélections et du fonctionnement de l’équipe ESPOIR autorisent bien… des espoirs, alors que Randy DE PUNIET poursuivra sa carrière en Moto GP sur APRILIA CRT.

Notre dixième vœu, teinté d’un brin de chauvinisme :

Célébrons au mieux le centenaire Passion de la Fédération Française de Moto, et souhaitons voir Randy jouer les premiers rôles et assister à l’éclosion de quelques jeunes au plus haut niveau.Sans oublier en Superbike mondial, Sylvain Guintoli

 

  Randy DE PUNIET

 MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE 2012

 

Il est difficile de parler compétition auto et de ne pas revenir un brin sur la fin d’une époque. En effet si Sébastien LOEB disputera encore quatre épreuves du Championnat du monde des rallyes en 2013, il ne concourra plus pour le titre qu’il s’est octroyé 9 fois, sans mollir.

Quels que furent ses adversaires, son talent intrinsèque, sa science de la course, son mental d’acier, son coéquipier parfait et ses montures d’un excellent niveau, lui ont donc permis de triompher sur toutes les surfaces, aux quatre coins du monde.

Ce pilote d’exception a dominé avec une telle classe, ce très relevé Championnat du monde, qu’on pourrait craindre pour lui, un après moins épicé. Pourtant les voies de la reconversion dans la polyvalence sont déjà ouvertes et c’est à titre que nous formulons notre onzième vœu :

Que Sébastien LOEB enchante le public par ses courses en circuit et réussisse à permettre à son Team le SLR (Sébastien Loeb Racing) capable de gagner les 24 heures du Mans dans le futur avec lui au volant, bien sûr.

 

 Sébastien LOEB, en 2012

VOEUX 2013 11 Sébastien LOEB 2012 Photo-Jo-LILLINI pour autonewsinfo

 

Pour terminer nous nous attacherons à deux épreuves mythiques et qui font toujours rêver.

Les 24 heures du Mans donc, ont su toujours évoluer et leur règlement a encore bougé pour tenir compte de la pression ambiante concernant les économies d’énergie. L’intégration de cette fabuleuse épreuve dans le tout nouveau Championnat du monde (WEC) a dynamisé tout le système, au point de voir se développer d’autres courses d’endurance dans divers coins de la planète. Pourtant, au niveau de la compréhension de la course et de ses diverses catégories, il semble bien que le public ne soit pas toujours au clair et, tenu assez éloigné du cœur de l’événement. C’est pour cela que pour notre douzième vœu :

nous souhaitons qu’à l’occasion du 90 ème anniversaire de la course, un effort soit fait pour informer et associer plus directement le public.

 

  24 Heures du Mans : départ 2011

 

VOEUX 2013 12 24 h du Mans départ 2011 Photo Patrick MARTINOLI autonewsinfo

 

Dans un tel panorama, nous ne pouvions pas passer sous silence l’hypothétique renaissance d’un Grand Prix de F1. Ici, vous êtes tenus informés de toutes les démarches, tractations, ambassades ou démarches plus ou moins officielles concernant un retour de la F1, soit en terre nivernaise, soit en Provence.

L’organisation à nouveau de cette épreuve, serait un marqueur fort de notre place dans le monde de la compétition. Il semble bien que les outils techniques soient adéquats ou en voie de le redevenir. Les questions financières sans doute achoppent-elles encore ?

 

 La F1 à Magny-Cours

VOEUX 2013 13 La F1 à Magny-Cours  Photo Bernard ASSET

 

En tout cas et, pour faire treize à la douzaine, notre treizième et dernier vœu sera bel bien :

Point d’arlésienne pour le GP de France de F1, mais une décision positive pour 2014.

Terminons par une brassée de vœux en direction de tous les organisateurs, concurrents et spectateurs des compétitions à moteur, afin que la saison soit belle pour les sports mécaniques que nous aimons tous ici, sur notre site.

 

Alain MONNOT
Photos : Jo LILLINI, Patrick MARTINOLI, Thierry COULIBALY, Gilles VITRY, ACO, BMW

 

Autonewsinfo Législation Sport

About Author

gilles