F1 : AFFAIRE DES POTS DE VIN GRIBKOWSKY, BERNIE ECCLESTONE SUR LE DÉPART ?

UNE PAGE VA SE TOURNER… 

Bernie ECCLESTONE © Manfred GIET

 

F1 : BERNIE ECCLESTONE SUR LE DÉPART ?

La fin de règne a t’elle sonnée ?

Vas savoir Charles…

Mais cela sent le roussi pour le grand argentier des Grands Prix !

D’une part à cause de son grand âge mais aussi et surtout principalement à cause du scandale de  » la sale affaire  Gribkowsky, dite des pots de vin » !

L’homme qui relance ‘ l’affaire ‘ est tout simplement, le patron du Groupe FIAT et par conséquent de la Scuderia Ferrari, Lucas Cordero di Montezemolo.

 

BERNIE Ecclestone et Luca Cordero di MONTEZEMOLO Prix BREMBO au GP ITALIE A MONZA le 8 SEPT 2012

 

Lequel en cette fin d’année a déclaré :

“Si Bernie devait être inculpé, il serait le premier à devoir comprendre qu’il doit se retirer de la FOM pour sauvegarder les intérêts de la F1. D’ailleurs, le temps et l’époque où un seul homme dirigeait tout est bien révolue. Nous approchons de la fin de cette époque où cet homme a assurément accompli des choses significatives et capitales qui ont amené la F1 à un immense succès ”

Bernie Ecclestone, lui, a récemment admis qu’il serait susceptible de se voir contraint et forcé de se retirer de son rôle en tant que ‘’Chef suprême’’ et ‘’ Grand Manitou ‘’ des GP de Formule 1, s’il devait faire face à de nouvelles mesures dans la sale affaire de corruption qui touche le banquier Allemand Gerhard Gribkowsky.

Ecclestone, étant toujours en attente des nouvelles en provenance des procureurs Allemands du tribunal de Munich, quant à savoir si oui ou non, ces derniers ont l’intention de l’inculper et ce suite aux multiples allégations selon lesquelles, lui Bernie, a bien payé ‘un pot de vin’ au banquier Gribkoswky, actuellement incarcéré pour son rôle dans cette affaire, sur la vente de la F1 à CVC en 2006.

 GERHARD GRIBKOWSKY AVEC SON AVOCAT

F1 AFFAIRE DES POTS DE VIN Gribkowsky avec son avocat photo DPA MAX PPP

 

Bien que Bernie Ecclestone, insiste sur le fait que le paiement en question mais qui atteint tout de même la somme colossale de … 45 millions d’euros qu’il a faite à Gribkowsky n’était pas de la corruption mais une commission, les magistrats Allemands eux, ne l’entendent pas ainsi et sont en train de rechercher s’il ya matière à déclencher un acte d’accusations de corruption pour répondre à cette épineuse question qui agite le milieu de la F1.

A commencer par la haute direction du Groupe Daimler Benz, propriétaire de l’écurie de GP, Mercedes

Dans une interview qu’il vient d’accorder ce dimanche au très respectable ‘Sunday Telegraph’, Bernie Ecclestone a admis pour la toute première fois que si d’autres mesures venaient à être prises contre lui, sa carrière à la tête de la F1, prendrait probablement fin.

 

BERNIE ECCLESTONE ou un oeil sur tout en F1photo Bernard BAKALIAN

 

Évoquant et parlant de ce que les dirigeants de CVC, feraient s’il était chargé et reconnu coupable, Ecclestone, a encore déclaré et ajouté:

« CVC sera probablement contraint de se débarrasser de moi si les Allemands m’inculpent. C’est assez évident, Surtout si je suis enfermé.».
C’est-à-dire emprisonné !

CVC a déjà réfléchi à un plan de succession pour pallier au remplacement de Bernie.

Celui qui est encore l’actuel homme fort de la F1, mais pour combien de temps, poursuit :

« Je sais que CVC a dit qu’ils avaient engagé un chasseur de têtes pour trouver quelqu’un dans le cas où je n’allais plus pouvoir diriger. Comme si j’allais mourir ou quelque chose qui les obligerait à me trouver un successeur. »

Luca Cordero di Montezemolo a d’ailleurs suggéré que le changement serait absolument nécessaire si les procureurs Allemands agissaient contre Bernie.

Montezemolo estimant que le moment était venu pour mettre en place une nouvelle direction plus jeune pour prendre en main la gestion de la F1. Précisant :

« Nous avons besoin de personnes avec une vision beaucoup plus moderne. C’est la même chose dans mon entreprise. Dans quelques années je ne veux plus être le vieux patron pour Ferrari. Quelqu’un d’autre va venir pour me succéder et prendre les rênes. Ainsi va la vie.»

Et Luca Montezemolo de conclure :

« Ce que je dis toujours à Bernie, c’est que le one-man show dans la vie est terminée. Vous avez besoin d’une équipe autour de vous. Nous devons poser ces questions d’une façon positive et regarder vers l’avenir. Tôt ou tard, c’est ce qui va se passer pour Bernie mais un jour prochain aussi pour moi. »

La question qui embarrasse le milieu de la F1, étant de savoir si la justice Allemande va réellement inculper Bernie Ecclestone dans l’affaire Gribkowsky, l’ancien directeur des risques de la banque régionale de Bavière BayernLB, condamné au printemps dernier, le mercredi 27 juin, à … 8 ans et demi de prison ferme, pour corruption.

Wait and see comme disent nos amis British !

Mais ‘ l’affaire ‘’ s’accélère et l’étau semble se resserrer ces dernières semaines…

La meilleure preuve ?

Bernie devient subitement bavard et accorde des interviews sur ce sujet de cette sale encombrante et empoisonnante affaire !

Il est vrai qu’il est dans sa… 83éme année, étant né le 28 octobre 1930 !!!

Alors même inculpé et condamné, il est peu probable vu son âge avancé, qu’il se retrouve un jour derrière les barreaux…

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Manfred GIET – Bernard BAKALIAN et DPA MAXPPP

 

F1 Sport

About Author

gilles