DTM : CHEZ BMW MOTORSPORT : C’EST TOUJOURS L’ ATTENTE POUR L’ATTRIBUTION DU DERNIER BAQUET

CHEZ BMW MOTORSPORT, LES CONVOYEURS ATTENDENT TOUJOURS POUR L’ATTRIBUTION DU DERNIER BAQUET DTM

 

DTM 2012 la fete chez BMW pour feter et saluet les titres

 

Sacré fin 2012, CHAMPION DTM des la 1ére année de son retour grace au pilote Franco-canadien, Bruno Spengler débauché de chez Mercedes, l’équipe BMW avait aligné six bolides en piste en 2012. Pour la saison 2013, il est prévu d’en ajouter deux. Et un seul baquet reste actuellement vacant !

Le directeur de BMW Motorsport, Jens Marquardt avait il y a un an, recruté outre Spengler, Dirk Werner, Martin Tomczyk, Augusto Farfus, Andy Priaulx et Joey Hand.

Et tout dernièrement, il avait ajouté en prévision de la prochaine saison, Marco Wittmann.

En principe BMW MOTORSPORT aurait du annoncer avant la fin de l’année le nom de l’heureux élu pour l’attribution du dernier baquet vacant sur la huitième M3 qui disputera le Championnat 2013 du Deutsche Tourenwagen Masters, autrement dit le très réputé outre-Rhin, DTM.

Mais à l’heure actuelle à quelques heures du nouvel an, il n’en est toujours rien du côté de Munich pour ce qui est de dévoiler le nom de l’heureux pilote, petit veinard, à qui échoira cette place.

Le choix devant logiquement s’effectuer et se faire entre deux hommes. D’une part, l’Espagnol Jaïme ALGUERSUARI et d’autre part, le Belge, Maxime MARTIN.

 

INDE 2011 ALGUARSUARI

 

Toutefois selon la presse Espagnole, ALGUERSUARI, se serait déjà vu proposer un contrat pour rouler en DTM en 2013 pour la marque bavaroise et ce dés la mi-décembre et qu’il aurait accepté à la condition qu’il ne trouve pas refuge in extremis, en Formule 1.

Alors pourquoi l’annonce officielle de BMW MOTORSPORT, se fait-elle toujours attendre ?

Il faut savoir que même si le pilote Espagnol, âgé de 22 ans est toujours sans contrat fixe pour 2013 et même s’il a éventuellement signé un pré-accord avec BMW, il espère toujours retrouver une place en Formule 1 auprès d’un des deux Teams où un volant reste encore à attribuer.

A savoir, CATERHAM et FORCE INDIA, les deux seules équipes où il reste respectivement un baquet à occuper, soit à côté de Charles PIC pour ce qui concerne CATERHAM-RENAULT ou au coté de Paul DI RESTA, au sein de l’écurie FORCE INDIA qui lui préférerait pourtant et selon plusieurs sources concordantes, le jeune Français Jules Bianchi qui était déjà son pilote de réserve cette saison et qui présente l’avantage on négligeable d’être soutenu par … la Scuderia Ferrari dont il fait partie de l’Academy des jeunes espoirs .

 

JAIME ALGUARSUARI, PROTÉGÉ DE PIRELLI ?

 

F1 2012 ALGUARSUARI MONOPLACE DE TEST PIRELLI

 

En 2012, Jaime ALGUERSUARI, mis à pied fin 2011 chez TORO ROSSO, où il n’avait pas démérité après avoir remplacé Sébastien BOURDAIS à la mi-saison 2009, avait repris un poste de pilote d’essais chez le manufacturier PIRELLI à bord d’une RENAULT R30 de 2010.

Se  relayant avec le Brésilie,n Lucas Di GRASSI, ancien pilote lui de chez VIRGIN RACING en 2010 en F1 mais sans volant en 2011, année où il a collaboré pour l’architecte des circuits, l’allemand Hermann TILKE, avant de se retrouver à nouveau sans volant en 2012 suite au retrait inattendu de PEUGEOT SPORT en Championnat d’endurance WEC. où il avait signé, fin 2011.

F1 2012 JAIME ALGUARSUARI PILOTE TEST PIRELLI

Jaime ALGUERSUARI est issu de la filière RED BULL et n’est autre que le fils de Jaime ALGUERSUARI Sr, un ancien pilote moto de GP entre 1973 et 1975 pour le Team DERBI en catégorie 50cc et qui entre-temps est devenu un magnat de la presse en Espagne, propriétaire entr’autres du célèbre magazine moto SOLOMOTO et organisateur des non moins célèbres WORLD SERIES BY RENAULT.

 

INDE 2011 TORO ROSSO JAIME ALGUARSUARI

 

Outre ses qualités intrinsèques de pilote, il possède aussi un carnet d’adresses bien fourni ce qui lui a valu d’être repris dans l’équipe « test » de chez PIRELLI et qu’il est très apprécié par le responsable de l’équipementier Italien, l’anglais Paul HEMBERY.

Ce dernier souhaiterait d’ailleurs pouvoir continuer avec ALGUERSUARI en 2013, en tant que metteur au point des nouvelles gommes testées en essais privés par la firme du géant Italien de Milan, s’il ne retrouve pas de volant en F1 pour 2013.

Mais en coulisses, il se dit que Paul HEMBERY, serait très favorable à ce que ALGUERSUARI arrive à se caser auprès d’un des deux Teams, où il reste une place vacante et qu’ils sont actuellement… Huit à se disputer, vu son expérience acquise au niveau des toutes nouvelles gommes qui seront utilisées lors du prochain Championnat du Monde de Formule 1.

Et comme les gommes Italiennes sont réputées avoir une influence directe sur le déroulement des GP, son expérience pourrait s’avérer
capitale en matière d’évaluation des nouvelles spécifications et en fonction des circuits.

Mais, de nos jours, ce sont les finances avant toute chose qui commandent et distribuent les baquets !

Pour l’heure, Jaime ALGUERSUARI donnerait donc la priorité à la Formule 1 pour autant que son apport financier lui permette de se recaser.

Sinon, il lui resterait de toute façon l’opportunité non négligeable d’accepter le volant DTM chez BMW .

 

BRILLANTE PRESTATION DE MAXIME MARTIN AUX 24 HEURES DE SPA 2012 AVEC BMW

Maxime MARTIN,le Pole Man en action sur la BMW Z4 VDS--IMG_7157

 

Quant à l’autre pilote pressenti pour le dernier volant DTM chez BMW, le Belge Maxime MARTIN, son sort est actuellement directement lié à celui d’ALGUERSUARI.

Mais quoi qu’il advienne du choix de l’Espagnol, le pilote Bruxellois trouvera chaussure à son pied chez les Bavarois, soit en DTM donc , soit en ALMS, le Championnat d’endurance Américain aux USA au volant de la toute nouvelle BMW Z4 GTE, plus les deux plus prestigieuses courses d’endurance pour GT, les très réputées 24 HEURES du NÜRBURGRING et de SPA-FRANCORCHAMPS .

Tous deux devraient être définitivement fixé au début de 2013, avec l’espoir qu’à cette occasion le chiffre « 13 » soit synonyme de « porte-bonheur ».

 

Texte : Manfred GIET

Photos:  Manfred GIET  (PUBLIRACING Agency) et PIRELLI

 

 

DTM

About Author

gilles