GP2 : RICHELMI ET ERICSSON REJOIGNENT LE TEAM DAMS

.

GP2 2012 tests avec DAMS ERICSSON  Photo Malcolm Griffiths GP2 series

 

Après avoir recruté ses pilotes des World Séries Renault, le Français Norman Nato et le Danois Kevin Magnussen, l’équipe Française DAMS, que dirige François Sicard, nous annonce l’engagement de ses deux pilotes pour les GP2 Séries. En 2013, les deux monoplaces de l’équipe Sarthoise, seront attribuées respectivement, au Monégasque Stéphane Richelmi et au Suédois Marcus Ericsson.

 

Ericsson et Richelmi, le duo 2013 de DAMS

GP2 2012 tests Stephane RICHELMI Photo Malcolm Griffiths GP2 series

 

Les derniers tests collectifs d’avant la trêve hivernale, menés avec Dams fin novembre, sur le circuit espagnol de Jerez de la Frontera, s’étaient avérés très positifs pour le Suédois et le Monégasque. Si bien qu’autant Marcus Ericsson que Stéphane Richelmi n’ont eu alors pour priorité que de signer avec l’équipe basée à Ruaudin, tout près du Mans.

On imagine aisément que leur transfert a été facilité par le financement réuni par leur management respectif. En s’attachant les services de Marcus Ericsson, l’équipe double Championne en titre des Pilotes, avec successivement Romain Grosjean et Davide Valsecchi, mise à nouveau sur l’un des garçons les plus expérimentés du plateau.

A 22 ans, le natif de Kumla, dans le district d’Örebro, la ville natale de Ronnie Peterson, passe déjà pour un vétéran des GP2 Series. Il va donc entamer sa quatrième saison dans la discipline.

Mais comme nous le rappelait Gilles Gaignault on précisera que Valsecchi en a disputé cinq… et qu’un certain Pastor Maldona a lui aussi bouclé quatre saisons avant de décrocher également comme l’Italien le titre !

S’il a gagné pour la première fois à Spa-Francorchamps, à l’issue d’une course principale-marathon, Ericsson aura un challenge similaire à celui vécu par son prédécesseur italien. Après son titre de F3 du Japon en 2009, il a disputé sa première saison en GP2 avec Super Nova Racing, le Team de David Sears, puis les deux suivantes avec iSport Intermational, celui de Paul Jackson.

Mais entre quelques coups d’éclats, il n’a jamais encore paru en mesure de rester avec constance aux avant-postes pour viser le titre.

Nul doute que Jean-Paul Driot et son staff technique, emmené entre autres par le Vauclusien Rémi Decorzent (ex-ingénieur de Sauber et Toyota F1), s’efforcera de faire franchir ce cap au Scandinave.

Pour seconder Ericsson, Dams n’a pas cette fois choisi un rookie, comme Felipe Nasr l’an passé, mais un pilote ayant déjà disputé une
saison. Le fils de l’ancien brillant rallyman Jean-Pierre Richelmi (champion de France des Rallyes sur Terre) et pilote de courses sur glaces (vainqueur de la série IRSI 2001 avec Philippe Gache), aura avec Ericsson une bonne référence pour hausser ses performances.

A 22 ans lui-aussi, Stéphane Richelmi ne possède pas encore l’expérience d’Ericsson, sa seconde place dans le Championnat Italien de F3 2010, restant à ce jour, le fait le plus marquant de son palmarès, depuis ses débuts en FR 1600 en Belgique.

Après une première participation en GP2 à Monza en septembre 2011, dans la foulée d’une saison en WSR, en Formula Renault 3.5 sans grand résultat, l’année 2012, au volant de l’une des Dallara-Mecachrome de Trident Racing, n’a pas été facile, mais elle lui a permis de mesurer les progrès à accomplir pour jouer devant.

Un podium lors du Grand Prix d’Allemagne, obtenu grâce à une stratégie judicieuse, est pour le moment son meilleur résultat. On
notera aussi que Stéphane Richelmi bénéficie de l’encadrement et des conseils avisés de Cyrille Sauvage, l’ancien Champion de Formule Renault et ensuite pilote de Formule 3000.

 

Questionné sur l’arrivée de ces deux pilotes, Jean-Paul Driot, PDG de DAMS, nous explique :

« Nous  sommes  maintenant  champions  du  GP2  depuis  deux  ans  et  surtout  pas  rassasiés  de  titres.  Il  nous  fallait  donc  retenir  des  pilotes  capables  de  nous  maintenir  à  ce  niveau.  C’est  pour  cette  raison  que  je  suis  ravi  d’avoir  obtenu  les signatures de Marcus et de Stéphane pour 2013. Ils possèdent tous les deux  l’expérience  de  la  discipline  et  ils  vont  nous  offrir  ce  panachage  parfait  de  maturité et de fougue. Je suis convaincu que nous allons encore vivre une belle saison.

 

GP2 2012 tests ERICSSON  Photo Malcolm Griffiths GP2 series

Marcus Ericsson, nous confiant :

  « Je suis extrêmement fier de me voir offrir la chance de piloter pour l’équipe DAMS. Ses résultats au cours des deux dernières années parlent d’eux-mêmes. Après les tests effectués ensemble et réussis, en fin de saison à Jerez, je n’avais aucun doute sur le team que je voulais rejoindre en 2013. La préparation de la prochaine saison a déjà commencé et je me sens prêt à me battre au sommet du championnat avec DAMS.

 

GP2 2012 tests Stephane RICHELMI  Photo Malcolm Griffiths GP2 series

 

 Et, Stéphane Richelmi, enchaîne :

« Je suis, bien sûr, très heureux et très fier de faire partie de la famille DAMS ! Après  une  saison  2012  assez  difficile,  je  tenais  à  réussir  de  bons  essais hivernaux  pour  pouvoir  accéder  à  un  top  team,  afin  de  progresser  davantage en 2013. J’ai donc roulé une journée avec Lotus GP, puis avec Trident et enfin avec  DAMS  et  mon  choix  s’est  porté  rapidement  sur  l’écurie  championne  en titre. Les méthodes de travail des ingénieurs m’ont bluffé, le professionnalisme de l’équipe est d’un niveau exemplaire et l’ambiance très agréable permet de se sentir l’équipe

 

Sam SALVADON

Photos : Malcolm GRIFFITHS – GP2 Séries

 

 

Formule 2 Sport

About Author

gilles