CIRCUIT. AFFAIRE NÜRBURGRING : NOUVELLE GESTION SOUS ADMINISTRATION JUDICIAIRE.

AFFAIRE NÜRBURGRING : NOUVELLE GESTION SOUS ADMINISTRATION JUDICIAIRE.
_______________________________________________________________________

Même si les activités sportives du Nürburgring sont à l’arrêt pour quelques mois et qu’actuellement les massifs de l’Eifel sont recouverts
d’un épais manteau blanc, la saga autour du célèbre tracé de l’Eifel allemand n’en continue pas moins d’alimenter les chroniques de l’infor-
mation.

Dernière en date:dans le cadre de la procédure d’insolvabilité des sociétés gestionnaire NÜRBURGRING GmbH (NG) et de la société immobilière NÜRBURGRING AUTOMOTIVE GmbH (NAG), toutes deux placées sous administration judiciaire depuis l’été dernier, une nouvelle société  dénommée  »  NÜRBURGRING BETRIEBSBESELLSCHAFT GmbH (NBG)  » sera dorénavant seule compétente en matière de gestion financière et sportive des activités « piste » et « parc d’attraction » du célèbre circuit situé au pied du Nürburg près d’Adenau (voir aussi en lien en bas notre article du 15 novembre 2012).

Cette nouvelle société à la tête de laquelle a été nommé l’homme de loi Thomas B.SCHMIDT et qui regroupera en son giron les sociétés existantes mais financièrement à bout de souffle, aura dorénavant comme mission d’assainir les finances dans leur globalité afin de permettre la poursuite des activités d’un outil dont le facteur économique n’est pas négligeable pour une région essentiellement rurale.

Selon des statistiques récentes, le NÜRBURGRING offre 350 emplois « temps plein « directs et environ 2.000 emplois indirects .

Avec l’appui du médiateur Jens LIESER, Maître SCHMIDT, le gestionnaire de la nouvelle société, a déjà pu enregistrer un premier succès .

Fin novembre, les deux anciennes sociétés impliquées dans la gestion du tracé allemand ont pu trouver un compromis avec le nouveau
gestionnaire judiciaire sur base d’un cahier de charges assurant la pérennité du Ring tout au moins dans l’immédiat.

Cet accord octroie désormais une valeur  juridique ainsi que le respect de tous les engagements déjà pris en matière organisationelle d’évènements au compromis.

 

 

Cela signifie donc que les épreuves programmées en 2013 tels VLN (Championnat Tourisme et GT d’endurance sur 4 heures sur le grand tracé), les 24 HEURES DU NÜRBURGRING (sur le grand tracé), l’ADAC GT MASTERS, le DTM, le TRUCK GP ainsi que l’évènement pop-rock ROCK AM RING, lequel  attire annuellement près de 100.000 fans, pourront se dérouler normalement au grand bonheur de tous les fervents de ce tracé unique au monde.

En termes de compétition on dirait:

La piste est mouillée mais la trajectoire s’assèche !

LES ANCIENS LOCATAIRES POURRONT NÉGOCIER LA TENUE DU GP DE F1 AVEC Mr « E ».
____________________________________________________________________________

 

Pour ce qui est de l’organisation du GP d’Allemagne de F1 fixé au 7 juillet et qui en raison de la règle d’alternance existante avec son homologue le HOCKENHEIMRING, échoit l’ année prochaine au NÜRBURGRING ,il est encore trop tôt de préciser si cet évènement pourra se dérouler dans l’Eifel Allemand ou si HOCKENHEIM ne devra pas le reprendre à son compte encore cette année comme l’a laissé envisager la rumeur….

Ainsi la nouvelle société NÜRBURGRING BETRIEBSGESELLSCHAFT GmbH (NBG), ayant dorénavant les pleins pouvoirs gestionnels,
a donné le feu vert à Jörg LINDNER et Kai RICHTER, tous deux locataires de complexes hôteliers proposant 230 chambres dans la gigantesque enceinte de loisirs à quelques pas de la piste, pour organiser le GP d’Allemagne et entamer toutes les démarches utiles avec le promoteur
de la Formule 1, Bernie ECCLESTONE.

 

 

Si un terrain d’entente peut être trouvé avec Bernie, la piste ainsi que les installations leur seront mises gracieusement à disposition durant une quinzaine.

Et à défaut d’accord entre le grand argentier de la F1 et les deux hommes d’affaires, le directeur-gérant de la nouvelle société, Maître SCHMIDT,
est prêt aussi à entrer en scène en tant que médiateur. Pour l’heure, on reste confiant du côté du massif de l’Eifel pour ce qui est du déroulement
du prochain GP d’Allemagne sur son site fétiche.

MALGRÉ CETTE LUEUR D’ESPOIR,IL SUBSISTE UN NŒUD GORDIEN
__________________________________________________________

 

Mais malgré les signaux positifs dégagés,il reste à espérer pour la survie du Nürburgring que tout s’enclenche rapidement afin de trancher le nœud gordien auquel doivent faire face les différents acteurs dans le projet de survie de l’outil suite aux agissements égocentriques de  quelques politiciens régionaux  dans le cadre de ce projet pharaonique  dans un passé récent et qui se retrouvent  aujourd’hui au banc des accusés de la justice allemande auprès du Tribunal de Coblence.

L’avenir, que les défenseurs de ce circuit de tradition espèrent définitif,ne passera que par de nouvelles sources financières que l’on recherche activement du côté d’Adenau, car au plus tard au printemps de 2013, une autre échéance pourrait venir grever son avenir !

A savoir la mise en vente judiciaire que pourrait décider cette fois la Commission Européenne si les accusations de malversations et d’irrégularité en matière de subsides octroyés par les politiques concernés du Gouvernement Régional du Land Rhénanie-Palatinat, restent avérées.

Et même si « l’argent n’a pas d’odeur » , dans le cas du circuit du Nürburgring, les effluves de l’argent pourraient devenir plus prononcées que celles du caoutchouc brûlé suivant l’ordonnance qui sera rendue au terme de l’enquête  menée par l’UE.

Texte et Photos: Manfred GIET (PUBLIRACING Agency)

Cliq

QUELQUES SOUVENIRS EN IMAGES…

Circuits Sport

About Author

gilles