WEC: LES CHAMPIONS DU MONDE D’ENDURANCE COURONNES AU GALA DE LA FIA A ISTANBUL

LES CHAMPIONS DU MONDE D’ENDURANCE
COURONNES AU GALA DE LA FIA

 

La FIA a récompensé, entre autres Champions du sport automobile mondial, les Champions du Monde d’Endurance 2012, lors du Gala de la FIA qui se tenait ce vendredi soir à Istanbul, en Turquie.

Audi a décroché le titre de Constructeur Champion du Monde d’Endurance avec sa R18 e-tron quattro, lequel s’ajoute à la 11éme victoire décrochée aux 24 Heures du Mans que le constructeur allemand avait déjà remporté le 16 juin dernier, premier sucés d’une voiture hybride lors de la prestigieuse course Sarthoise.

Lors de la dernière manche disputée en Chine à Shanghai, le trio que forme Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer – déjà lauréat en terre mancelle – a remporté le titre Pilote, devant leurs coéquipiers de chez Audi, formé du duo Tom Kristensen et Allan McNish pour devenir les tout premiers Champions du Monde d’Endurance de la FIA, ajoutant ainsi le titre mondial à leur seconde victoire successive au Mans.

Le tandem des pilotes Toyota composé de Nicolas Lapierre et d’Alex Wurz, s’est assuré, lui, la troisième place au Championnat du Monde des Pilotes, en remportant la dernière course de l’année en Chine, ajouté à ses victoires obtenues au Brésil à Interlagos puis  à Fuji au Japon dans une saison qui, pour le constructeur japonais, n’a véritablement débuté que lors de la 3éme des huit Manches au Mans.

 

 

Questionné sur cette couronne mondiale, le ‘ p’tit’ Suisse, Marcel Fässler, nous confie :

« La saison a été fantastique et nous avons signé de grandes victoires au Mans, à Silverstone et à Bahreïn. A présent, nous sommes tous impatients de recevoir nos trophées durant ce Gala de la FIA. Le moment est très émouvant, en particulier car aucun pilote Suisse n’avait jamais encore remporté un Championnat du Monde de la FIA avant 2012 et mon triomphe dans ce Championnat d’endurance WEC. »

De son côté, son équipier Allemand, André Lotterer, ajoute :

« Être victorieux au Mans est déjà fantastique en soi et nous la gagnons pour la deuxième année consécutive mais que cette course fasse partie désormais du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, est vraiment très valorisant. Et décrocher le titre et le partager avec mes deux amis est une énorme satisfaction. Je suis fier d’y être parvenu pour Audi à bord d’une voiture hybride, notre R18 e-tron quattro. C’est là une avancée technologique de plus pour la marque qui porte l’innovation dans ses gènes. »

Le mot de la fin, nous le laissons au 3éme larron, le Français de la bande, Benoît Tréluyer :

« Être sacrés premiers Champions du monde WEC FIA est très gratifiant. A titre personnel, décrocher cette année une seconde victoire d’affilée aux 24 Heures du Mans a été extraordinaire. Le titre WEC est la cerise sur le gâteau et recevoir ce trophée aux côtés des autres Champions FIA de l’année est fantastique. »

 

 

Quant au patron de cette superbe équipe qu’est le Docteur Wolfgang Ullrich, lui, il conclut :

« Depuis ses débuts en course automobile, Audi s’est toujours battu pour qu’un championnat du monde de courses d’endurance voie le jour. Nous sommes ici à présent et être sacré premier constructeur à avoir remporté ce nouveau titre de championnat nous rend très fiers. »

On rappellera que les équipes Ferrari, Chevrolet et Porsche se sont livrés bataille à trois dans la Coupe du Monde LM GTE pour Constructeurs, Ferrari décrochant le titre à deux manches de la fin.

Si le titre s’est joué grâce aux points des meilleures équipes Ferrari, ce sont les Ferrari 458 Italia de la Scuderia AF Corse, de l’équipage, Giancarlo Fisichella, Gianmaria Bruni et Toni Villander qui se sont distinguées, remportant quatre des huit courses en 2012, tandis qu’une cinquième victoire Ferrari en ouverture de saison à Sebring est allée à la voiture sœur de l’AF Corse, celle de Marco Cioci, Olivier Beretta et Andrea Bertolini.

Antonello Coletta, Responsable de Corse Clienti, lâche :

« Je suis fier des résultats obtenus cette année et de l’important objectif atteint par Ferrari lors de cette première édition du WEC FIA. Je tiens également à remercier Amato Ferrari, les pilotes et l’équipe AF Corse pour leur travail exceptionnel et pour avoir montré ce que nous pouvions réaliser avec nos voitures. Grâce à leur contribution, le succès remporté par la marque sera reconnu comme l’un des plus importants de son histoire. La prédominance de longue date de Ferrari dans les plus prestigieuses compétitions de voitures à roues couvertes est ainsi confirmée. »

Et Pierre Fillon, Président de l’ACO, ajoute :

«  2012 a vu le retour des courses d’endurance sur la scène mondiale et je voudrais féliciter Audi, Benoît Tréluyer, André Lotterer, Marcel Fässler et Ferrari pour leurs titres mondiaux. Le Championnat du Monde d’Endurance est un partenariat entre la FIA et l’ACO et cette saison nous a permis de démontrer ce dont nous étions capables. L’année 2013 s’annonce d’ores et déjà très prometteuse et nous attendons avec impatience la manche inaugurale en avril, les 6 Heures de Silverstone. »

Avec cette remise des prix de la FIA, le rideau n’est cependant pas totalement tombé sur la saison 2012 …

Car samedi prochain, cette fois à Paris, l’ACO et le WEC, procéderont à leur propre remise des récompenses à l’ensemble des équipes et des pilotes de toutes les catégories.

L’occasion pour autonewsinfo de tirer le bilan sur cette 1ére édition du Championnat d’endurance WEC

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY – autonewsinfo – FIA

FIA WEC Sport

About Author

gilles