FORMULES DE PROMOTION : GERHARD BERGER COMMENCE A FAIRE LE MENAGE!!!

 

FORMULES DE PROMOTION.

L’ancien pilote Gerhard Berger, désormais Président de la Commission monoplace au sein de la FIA (Fédération Internationale du Sport Automobile) commence à mettre de l’ordre dans la multitude des Formules de promotion !

Ouf. Il était temps…

Si autrefois, le tremplin menant les jeunes espoirs vers la discipline Reine, celle de la Formule 1, était simple et limpide, de nos jours, il est impossible de s’y retrouver dans ce cirque des Formules de promotion.

Jadis, il y a de cela deux bonnes décennies, un jeune loup qui avait fait ses gammes en karting n’avait d’autre choix après être passé par les différentes écoles de pilotage (Elf-Winfield, Motul –Nogaro, Avia-La Chatre pour ne citer que les plus illustres° que de suivre la filière logique.

A savoir, Formule Bleu, Formule Ford, Formule Renault, Formule 3 puis Formule 2 devenue Formule 3000 avant de viser le dernier échelon, la Formule 1.

L’ascension et le cheminement débouchant pour les meilleurs, les plus doués, était donc d’un bon sens et relevait d’une véritable logique.

Et puis, tout a été remis en cause et bouleversé par  l’apparition au fil des ans à la fin des années 90 de nouvelles séries.

Tant et si bien qu’année après année, ont fleuris en Europe, toute une panoplie de Formules, en veux-tu, en voilà !!! Qui se sont mêlés aux Formules d’antan…

C’est ainsi que les Formules Ford, Formule Renault et autres F3, sans parler de la Formule 3000, se sont retrouvés en concurrence avec  la Formule BMW, l’A1GP, l’AutoGP, la Superleague, le GP3, le GP2 et les World Séries Renault. Et plus récemment en France la Formule Campus devenue F4 !!!

Sans parler de la F2 relancée par l’ancien Président de la FIA, le Britannique Max Mosley…

 

 

Vous ne rêvez pas, plus d’une douzaine de Formules toutes dites de…. Promotion et dont les volants des plus célèbres, le dernier échelon avant les GP,  en GP2 et en WSR reviennent au bas mot entre 700.000 € et 1million et demi d’€ pour les Teams les plus réputés !!!!

HALLUCINANT…

Et complétement débile… Résultat, ce ne sont nécessairement les plus doués comme autrefois qui parviennent en GP mais très souvent, les plus riches où les plus soutenus financièrement.

C’est ainsi que sont apparus sur le devant de la scène des pilotes provenant de pays exotiques ou  qu’on n’avait jamais aperçu en F1.

Quand on sait, à quel tarif débute un jeune de nos jours dans la vie autour de 1500€ mensuel en France pour les moins favorisés et dans les 3000 à 5000 € pour les plus diplômés, on imagine, le nombre d’années qu’il leur faudrait pour pouvoir s’offrir, ne serait-ce qu’une seule saison en monoplace …

 

 

Mais revenons aux Formules dites de promotion

Toutes ces naissances à répétitions, ont finis par complétement chamboulés le paysage et  les marches des ascenseurs qui rapprochaient les apprentis-champion du piédestal que représentait la F1

C’est la raison pour laquelle même  le Championnat de monoplace majeur que représentait la F3 Euro-séries, a fini par couler…

Ces dernières saisons une douzaine de monoplaces seulement participants à cette série !!!

 

 

Même en Grande Bretagne, le British F3, considéré à juste titre des années durant comme LE championnat de référence, celui qui révéla en son temps un certain Ayrton Senna da Silva, a lui aussi connu des moments difficiles ces dernières années. Il y a deux ans, c’est outre-manche que le jeune loup Français, Jean-Éric Vergne, qui a brillé cette année en F1, s’y est fait un nom

Et en France, les Championnats de France de monoplaces (Formule Renault et Formule 3) qui ont permis à des générations  entières d’accéder en GP, ont eux, carrément … disparus !!!

Car d’Alain Prost à René Arnoux, de Jacques Lafitte à Didier Pironi, de Patrick Depailler à Jean Pierre Jabouille, de Philippe Alliot à Pascal Fabre, de Philippe Streiff à Olivier Grouillard et de Jean Alesi à Éric Comas, sans parler des Éric Bernard, Sébastien Bourdais et autres Olivier Panis, dernier pilote tricolore victorieux en GP à Monaco en 1996, tous sont passés par ces Championnats de France…

On ose espérer que Berger l’ancien brillant pilote des équipes Ferrari et McLaren entre autres, va réellement faire le ménage.

Et mettre de l’ordre dans ce capharnaüm où plus personne n’y comprend rien.

Cette prolifération de disciplines, ayant pour résultat de condamner médiatiquement ceux qui choisissent les disciplines les moins médiatisés à faire un début de carrière dans l’anonymat…

Je défie quiconque en France aujourd’hui‘hui et qui vit dans le milieu des sports mécaniques, de citer plusieurs noms de jeunes pilotes de toutes ces Formules !!!

De TOUTES.

Moi-même et qui suit en permanence les compétitions depuis plusieurs décennies, j’en suis totalement incapable. Et pourtant tout le monde fait constamment référence à ma stupéfiante mémoire si j’en crois ce que j’entends !

C’est dire le grotesque de cette situation

Pour ce qui le concerne Berger, a déjà pris une bonne mesure et qui concernait directement la FIA à l’origine de la renaissance de la F2 comme on l’a dit plus haut.

La FIA a en effet, annoncé hier soir jeudi la disparition de la Formule 2

Dans le même temps, la Fédération Italienne, la CSAI, a elle annoncé l’arrêt du Championnat d’Italie de Formule 3  après 49 ans et ce sur recommandation de  la FIA.

Toutes ces décisions devraient permettre à la FIA de développer dans de bonnes conditions son tout nouveau Championnat Européen de Formule 3, qui va à partir de 2013, succéder à l’ancien Formule 3 Euro Series.

Et dont le coup d’envoi est programmé pour les 23 et 24 mars prochains à Monza en Italie.

Espérons qu’il s’agisse d’une première étape et que Berger donnera un sérieux coup de balai pour ne conserver au final que quelques disciplines qui ont réellement leurs places.

Permettant aux pilotes et à leurs sponsors d’y voir vraiment clair !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard ASSET – Bernard BAKALIAN – Jean Luc TAILLADE

 

NOTRE ARTICLE SUR LA PROLIFÉRATION DES FORMULES DE MONOPLACES EN DANGER
 

http://www.autonewsinfo.com/2011/04/05/les-formules-de-promotion-en-reel-danger-4848.html

Auto Sport Academy F2 F3 F4 Formule 2 Formule Renault GP3

About Author

gilles