F1 : AU CALENDRIER 2013, LA TURQUIE S’ÉLOIGNE, ET L’AUTRICHE CANDIDATE ?

 LE CIRCUIT DE ZELTWEG DEVENU RED BULL RING

 

Si mercredi soir, les membres du Conseil mondial de la FIA, réunis à Istanbul en Turquie, ont bien confirmé un calendrier des GP pour 2013, comportant vingt épreuves, les observateurs avisés estimaient et penchaient pour un retour de la Turquie.

Et ce, en lieu et place du GP des USA dans l’état de New Jersey, au nord de New York, dont les promoteurs ont récemment renoncés à organiser cette course de F1

Mais moins de vingt-quatre heures plus tard, dans la journée de ce jeudi, successivement la Fédération Turque puis le représentant du gouvernement Turc, ont tenus des discours bien différents et concernant le retour du GP de Turquie au calendrier 2013 !!!

Explications.

Si tout d’abord Mercredi soir, la Fédération Automobile Turque, avait fait savoir qu’un accord avait été trouvé sur tous les points, sauf  – l’essentiel tout de même … – le cout du plateau avec l’homme qui signe et impose le calendrier,  le grand argentier de la Formule 1, Bernie Ecclestone et le tout nouveau gérant du circuit, l’homme d’affaires Turc Vural Ak, pour installer à nouveau le GP de Turquie au calendrier du Championnat du monde de F1 dès l’année 2013, patatras ce jeudi soir…

En effet, Suat Kilic, le ministre Turc des Sports, a fait volte-face et laissé, lui, aucune chance à cette hypothétique éventualité !

« S’ils le souhaitent, des promoteurs privés peuvent parfaitement  ramener la Formule 1 en Turquie, mais il est absolument hors de question que le financement du plateau soit réglé par le gouvernement. L’état  a déjà payé 13,5 millions de dollars par an aux organisateurs, pendant cinq ans, pour recevoir  la Formule 1. Mais nous n’avons bénéficié d’aucune contrepartie car tous les revenus ont été versés dans les poches des organisateurs, l’Etat Turc n’en a donc tiré aucun profit. »

Du coup, après que cette nouvelle se soit répandue comme une trainée de poudre, ce jeudi soir, il se murmurait parmi les membres de la FIA, que tout compte fait, cette date du 21 juillet libérée et débloquée la veille par les organisateurs du GP d’Allemagne, qui ont décalé et avancé le GP d’Hockenheim  pourrait bien finalement  revenir à… l’Autriche !

 

 

Pays qui pourrait lui aussi retrouver un GP d’Autriche en Styrie. Là où des années durant, l’été au cœur du mois d’aout, se déroulait un GP F1, à Zeltweg.

Et ce jusqu’en 2003 et la victoire le dimanche 18 Mai de la Ferrari de Michael Schumacher devant la Mercedes de Kimi Raikkonen.

Propriétaire de deux des onze actuelles écuries de F1, Red Bull et Toro Rosso,  Dieter Mateschitz est Autrichien comme chacun le sait et, s’il vit à Salsbourg, où ses usines sont installés très exactement à Fuschl am See, village situé à vingt kilomètres de Salsbourg, il est originaire de la Styrie, la région ou se situe l’ancien circuit de Zeltweg qu’il a racheté

Il y a investi des sommes gigantesques pour le transformer et lui redonner une seconde jeunesse  et une fois rénové l’A1 Ring, il l’a rebaptisé Red Bull –Ring !!!

Et selon certaines indiscrétions, il aurait soufflé à Bernie Ecclestone, l’idée ce revenir disputer ce vingtième GP en … Autriche !

Alors ?

Wait and see…

Une chose est cependant certaine. Pour l’heure, personne  à Istanbul, ne souffle l’idée d’un … Grand Prix de France !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN et RED BULL

F1 Sport

About Author

gilles