MICHEL JACQUIER LAFORGE EST MORT

AVEC SA SECONDE FILLE

 

Michel Jacquier Laforge, nous a quitté cette nuit à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris, des suites de problèmes cardiaques. Il a succombé à une hémorragie cérébrale.

Il était né le 12 mars 1946 et vivait à Torcy en Saône et Loire, où il avait ouvert un restaurant ‘’La Rotonde’’

Mais MJJ, c’est avant tout une page de l’histoire de la préparation automobile

En 1973 Michel Jacquier-Laforge, créé Squale. Ensuite il se retrouve à la tête de Politecnic, toujours en Isère. Les deux installés à St Martin  d’Héres, près de Grenoble. Squale étant devenu Politecnic pour polyester et technique.
Puis, il créé CA Sport (Creusot Sport Automobiles).

Parmi ses réalisations, on se souvient des Alpine A 310, de sa Matra Roc deux roues motrices, de la Matra Murena 4 x 4 de Jean Pierre Beltoise, Denis Marcel et de Max Mamers, de la Citroën Visa 4 x 4 de Max Mamers et d’une BMW 325i 4 x 4
Et de la BMW M3 en 1990 de Super-tourisme avec Michel Ferté.

De son brillant palmarès, on retiendra de nombreux titres et des victoires et titres à la pelle. Avec des pilotes comme Bruno Saby, Max Mamers, Denis Marcel et Michel Ferté, titrés en Rallye cross et Super tourisme.

Michel Ferté qui ce matin, nous confiait :

« Je suis abattu. Michel était un garçon attachant foncièrement passionné. C’était plus un pote qu’un réel manager. Il était toujours très proche de ses pilotes. J’ai des souvenirs extraordinaires lors de nos trois saisons en Trophée Andros et aux 24 Heures de Chamonix en 1992, 1993 et 1994. Et de nos succès, à Isola et à Val Tho. Michel était un génie de la préparation très méticuleux. La compétition était son unique passion.

Max Mamers, qui fut Champion de France de Rallye-cross en 1982, nous lâchait :

« Je roulais avec Beltoise avec les Matra Murena. De très bons souvenirs. Un battant très bon pour travailler le polyester, associé au départ avec son beau-frère chez Politenic. Une année, on a gagné une moisson remportant tous les rallycross avec Beltoise. C’était un garçon efficace.»

Et, Denis Marcel, ajoutant :

« Michel, c’est des souvenirs de supers collaborations en rallye cross et Chamonix. Un peu abasourdi, j’étais resté en contact. J’ai été associé avec lui au Creusot dans différentes opérations. Toujours apprécié son professionnalisme. Cette disparition me bouleverse. Malheureusement, je m’envole vendredi pour Los Angeles  pour mes affaires et ne pourrai assister à son enterrement samedi.

Quant à Bruno Saby, effondré, lui il nous expliquait

« Mauvaise nouvelle. Pas eu de ses nouvelles depuis longtemps. Lui, il a été un des éléments majeurs et importants du début de ma carrière. Un génie. Des idées extraordinaires. Toujours un temps d’avance sur les autres. Ma 1ére auto, une Simca 1000, il en avait préparé tous les éléments en polyester pour alléger l’auto. Ensuite il m’a fait mes 1eres Alpine de mon premier titre en Rallycross en 1978. La fameuse Squale noire. J’ai beaucoup de peine car Michel fut un élément essentiel de ma carrière. Au Neige et glace, on a même couru ensemble et fini second en 1976 derrière Darniche sur une Berlinette 1800. Franchement, j’y crois pas à cette terrible nouvelle… »

 

Michel était marié avec Anne Illouz. Il avait trois filles. Natacha, Morgane et Margaux.

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Collection Michel Ferté et AUTO DIVA

 

Ses obsèques  se dérouleront ce samedi à Paris. Nous vous tiendrons au courant

LA MATRA MURENA CHAMPIONNE DE FRANCE DE RALLYCROSS EN 1982 AVEC MAX MAMERS

LA BMW CA SPORT DU TROPHEE ANDROS 1992 1993 1994

 LA BMW M3 CHAMPIONNE DE FRANCE DE SUPERTOURISME EN 1990 AVEC MICHEL FERTE

 

Nécrologie Sport

About Author

gilles