F4 :SIMON GACHET, LE VOLANT EUROFORMULA 2011, FAIT LE BILAN DE SA SAISON 2012

 

Nous avons rencontré Simon Gachet, lors de le finale du « VOLANT EUROFORMULA » 2012 sur le circuit de la Châtre, là où un an plus tôt, il l’avait emporté avec brio.

Devenant le « VOLANT EUROFORMULA » 2011 en succédant au 1er lauréat, sacré lui en 2010, Paul-Loup Chatin.

Après une année dans le Championnat de France F4 et une belle 3ème place finale nous avons voulu connaitre son sentiment sur sa saison

 

 

1. Vous avez remporté le « VOLANT EUROFORMULA » 2011, que vous a apporté sportivement
cette victoire ?

 » Le volant m’a apporté une grande confiance en moi, cela m’a appris à ne rien lâcher et à me battre jusqu’au bout même dans des conditions psychologiques difficiles comme par exemple en finale du VOLANT ou lors de la dernière course du championnat. La victoire au VOLANT m’a fait franchir un cap !  »

2. Quel bilan dresses-tu de ta saison 2012 au sein de l’Auto Sport Academy ?

 » J’ai connu une baisse de régime que je n’arrive pas à expliquer vraiment, certainement un manque d’attaque sur certaines courses avec un brin de manque de réussite. Mais le bilan est tout de même positif. J’ai progressé tout au long de l’année et j’ai continué à prendre confiance en moi. Il ne faut pas oublier que j’ai débuté en sport automobile il y a seulement 2 ans et qu’automatiquement je manque d’expérience, mais cet handicap est en train de s’effacer au fil des courses. En tous les cas, J’ai pris beaucoup de plaisir au volant cette année et j’espère que cela continuera dans les années à venir. Si je devais garder une seule image de ma saison, ce serait mes 6 podiums, il ne m’aura manqué qu’une seule chose … une victoire ! »

 

 

3. Que t’a-il manqué pour remporter le titre ?

 » Il ne m’a pas manqué grand-chose, certainement l’expérience de la compétition à ce niveau. En début de saison j’étais très régulièrement devant et je me battais pour gagner. Peut-être que si je n’avais pas fait cette faute qui me prive de la victoire au Ledenon, lors de la première course du championnat, j’aurais été sur une dynamique différente et les choses auraient pu changer. Ensuite j’ai connu ce fameux passage à vide à Navarra où je n’ai marqué que 4 points durant tout le week-end… A partir de ce moment-là j’ai lutté pour rester sur le podium, mission accomplie
mais le titre s’était envolé. »

4. Parles nous de tes projets 2013 ?

 » Je veux continuer en monoplace, certainement en Formula Renault 2.0, soit en Eurocup soit dans le championnat ALPS. Cela dépendra du budget que nous allons réunir durant l’hiver. Nous y travaillons à l’heure actuelle et je reste confiant. Nous sommes en discussion avec plusieurs équipe de Formula Renault 2.0 et nous prendrons notre décision avec mon entourage dès que nous aurons réuni tous les éléments. »

 

5. Comment as-tu vécu la finale du VOLANT EUROFORMULA 2012 et la passation de pouvoir avec ton successeur, Enzo Guibbert ?

 » Cette finale m’a rappelé la mienne, le stress en moins ! Elle a été d’un très haut niveau avec 5 pilotes de grandes valeurs, mais Enzo était au-dessus du lot et il mérite amplement sa victoire. J’aime beaucoup Enzo, on a passé une bonne saison ensemble, on s’est battu à plusieurs reprises sur la piste et cela s’est toujours très bien passé. J’étais heureux de lui remettre le VOLANT et j’espère pour lui qu’il trouvera un bon volant en 2013.  »

 

Une chose est sure, Simon Gachet, le « VOLANT EUROFORMULA » 2012, a su très vite s’adapter à la monoplace et a de belles années devant lui pour démontrer son gros potentiel et remporter des titres.

De plus, ce garçon est attachant et il devrait poursuivre avec succès son apprentissage

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Claude ROZE

www.euroformula.com 

 

SIMON GACHET, AVEC LES MEMBRES DU JURY DU VOLANT EUROFORMULA

SIMON GACHET AVEC PHILIPPE SINAULT ET LAURENT FRADON

Auto Sport Academy EuroFormula F4 Sport

About Author

gilles