RALLYE DU VAR : ROBERT KUBICA SURVOLE LA 1ére JOURNÉE

 

‘’Dzien dobry Robert Kubica’’ ! ‘’

Autrement dit … ‘’Bonjour Robert Kubica’’ !

Pour son retour sur les routes du Championnat de France des Rallyes, Robert Kubica a réalisé un début de course parfait !
Le Polonais, accompagné par l’Italien Emanuele Inglesi dans une Citroën C4 WRC, a signé tous les meilleurs temps de la première étape du 58e Rallye du Var et devance Freddy Loix au volant de sa Peugeot 307WRC de plus d’une minute.

Troisième, Cédric Robert avec une Peugeot 207 Super 2000, lui, domine la catégorie Super 2000 et rapproche le Team Saintéloc Racing d’un nouveau titre de Champion de France.

Dernière épreuve d’une saison riche en événements, le 58éme Rallye du Var qu’organise Alain Mahé, accueille 170 concurrents avec de grandes nouveautés pour maximiser la sécurité des spectateurs.

Des milliers de chasubles marquées « Spectateur – Responsable » sont distribuées pour sensibiliser les spectateurs au travail des commissaires afin qu’ils soient attentifs à leurs consignes.

 

 

Cette 1ére journée a vu un étincelant Robert Kubica, survolé l’épreuve, car le Pilote Polonais, s’est constamment montré le plus rapide dans les quatre épreuves spéciales au menu du jour

Dès la première épreuve spéciale, disputée sur des routes propres et sèches, Robert Kubica a pris un avantage conséquent sur ses principaux concurrents.

En devançant le Belge Freddy Loix mais qui connait par cœur le parcours car il est domicilié à proximité au Plan de la Tour, en le précédant donc d’un peu plus d’une seconde au kilomètre durant toute l’étape, l’ancien pilote de F1, est rentré à Sainte-Maxime avec 1’25’’ d’avance.

Freddy Loix ne peut que constater l’écart, que même un tête-à-queue dans l’ES4 ne peut expliquer.

 

 

Derrière Kubica et Loix, Cédric Robert et Craig Breen, deux équipiers du Team Saintéloc Racing – Mister Auto, se sont livrés un formidable duel pour la troisième place avec leur Peugeot 207 Super 2000.

Une crevaison dans l’ES4 a retardé le Champion du Monde des Rallyes Super 2000 en laissant Cédric Robert sur le podium provisoire.
Julien Maurin avec la Ford Fiesta RS WRC, Charles Zuccarelli sur Peugeot 206WRC, Pierre Roché et sa MINI John Cooper Works WRC du Team FJ.com – Motul, Gilles Nantet avec la Porsche 997 Cup du Team 2B Yacco, Lionel Baud et la Peugeot 307WRC du Team BDS Racing Excoffier et Romain Dumas sur Porsche 996 GT3 RS, suivent.

Et complètent le TOP 10

Déjà tenant du titre et en tête du Championnat de France des Rallyes Team, le Team Saintéloc Racing – Mister Auto, se rapproche lui, encore un peu plus d’une seconde couronne, à l’issue de cette première journée du Rallye du Var avec les 36 points de Cédric Robert et Craig Breen.

Le Team Chazel by GT2i Ëroik Drink, 36 points grâce à Cédric Cherain et Romain Salinas, est deuxième devant le Team PH – Sport BeMore, 32 points grâce à Gilles Nantet et Anthony Cosson.

Le titre se joue aussi en Championnat de France des Rallyes Junior.

Seulement douzième après avoir perdu du temps dans le dernier chrono, la marge que Charles Martin comptait avant le départ est largement réduite sur Florian Bernardi, troisième, et Jérémie Serieys, quatrième. Cette dernière manche est menée par Damien Defert devant Jean Jouines.

En Trophée Michelin, avantage à la Porsche de Gilles Nantet, déjà assuré du titre. Il devance Romain Dumas, également pilote Porsche avec sa 996 GT3 RS et Franck Lions qui conduit une Mitsubishi Lancer Evo 10.
Stéphane Consani continue sa fin de saison exceptionnelle en Citroën Racing Trophy.

Au terme de cette première étape, il mène la catégorie devant Sébastien Chardonnet, Quentin Gilbert, Mathieu Arzeno, Kevin Demaerschalk et Jean-Sébastien Vigion.

Un statu quo, offrirait dimanche le titre à Consani.

Déjà assuré d’être le lauréat du Volant 207, Jérémi Ancian mène cette dernière manche devant Cyril Audirac et Stéphane Lefebvre, meilleur Junior.

Dans le Trophée Twingo R2 France, Romain Salinas occupe la première place de la dernière manche devant Guillaume Sirot et Laurent Clutier.

L’un des grands duels de cette 58ème édition du Rallye du Var, se joue au sein de la catégorie R2. Ex-aequo dans les deux premières spéciales, le pilote Peugeot, Bryan Bouffier et le pilote Renault, Emmanuel Guigou ont proposé du grand spectacle.

Passé devant dans l’ES3, Guigou s’est ensuite posé sur un talus durant sept minutes, laissant la première place de la classe à Bouffier devant Salinas.

Belle prestation pour l’équipe Rallye Jeunes FFSA. Vincent Dubert et Jérémy Beaux sont dans le Top 10 des Citroën DS3 R3 après cette première journée.

La deuxième étape débutera du Port de Sainte-Maxime des 6h00 ce samedi matin pour l’épreuve VHC.
Cinq épreuves spéciales sont au programme avec un retour au Parc Fermé programmé à 16h55.

 

 

De retour à Sainte Maxime, Robert Kubica, confiait :

« Ce fut une bonne journée. La première spéciale était plus glissante que ce que je pensais. Il y a des portions vraiment très difficiles. Le rallye est très long. On prend du plaisir. J’espère que ce sera pareil demain. L’écart est assez surprenant. Je suis satisfait car j’ai de bonnes sensations. La dernière spéciale était compliquée. Il était facile de crever. Il ne faut pas se déconcentrer. »

 

 

Son dauphin, Freddy Loix, poursuivait :

« J’ai bien roulé. Avec la 307, on ne peut pas faire plus. Je suis assez content du résultat au classement général. Dommage d’avoir perdu 25 à 30 secondes dans la dernière spéciale à cause d’un tête-à-queue. »

Quant au 3éme larron sur le podium provisoire,Cédric Robert, lui il ajoutait :

« C’est une belle journée. Troisième au scratch, on ne peut pas espérer mieux. Nous n’avons pas fait d’erreur. Le rythme est très élevé. C’est obligatoire avec un Champion du Monde derrière ! Nous avons fait des super temps. »

 

Christian COLINET
Photos : Jo LILLINI

1e étape – quatre épreuves spéciales
Robert Kubica : 4 meilleurs temps
Leader ES1 à 4 : Robert Kubica

Classement général provisoire après Étape 1

1 KUBICA Robert – INGLESI Emanuele (Citroën C4 WRC), en 34’41’’6
2 LOIX Freddy – VANNESTE Lara (Peugeot 307 WRC) à 1’25’
3 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu (Peugeot 207 S2000) à 2’04’’2
4 MAURIN Julien – KLINGER Nicolas (Ford Fiesta WRC)  à 2’37’’3
5 ZUCCARELLI Charles – BONIFET Pierre-Antoine (Peugeot 206 WRC)  à 2’50’’8
6 ROCHE Pierre – ROCHE Martine (Mini Countryman WRC)  à 2’59’’1
7 NANTET Gilles – GUILLARME Frédéric (Porsche 997 Cup)  à 3’02’’5
8 BAUD Lionel – RAMEL Cindy (Peugeot 307 WRC) à 3’07’’5
9 DUMAS Romain – VESPERINI Jean-Noel Porsche 996 GT3 RS)  à 3’15’’9
10 CONSANI Stéphane – VILMOT Maxime (Citroën DS3 R3) à 3’26’’9

Principaux abandons
MAGNOU Francis – PALLONE Jonathan (Peugeot 206 WRC) : Mécanique entre ES03 et ES04
SIAS Franck – DEROUSSEAUX Cathy (Peugeot 207 RC) : Mécanique dans ES02
RIEDEMANN Christian – WENZEL Michael (Citroën DS3 R3) : Mécanique dans ES03
CECCHI Philippe – DELORME Freddy (Citroën DS3 R3) : Sortie de route sans gravité dans ES01
ROMANO Patrick – JANNOU Olivier (Citroën C2 S1600) : Mécanique parc assistance CH3A
POLITI Olivier – OCCHIPINTI Léo (Renault Twingo RS) : Mécanique après ES01

 

Sport

About Author

gilles