MOTOGP: LE CALENDRIER EST OFFICIEL, L’ARGENTINE EST PUNIE!

La saga du calendrier officiel des GP Moto 2013 se termine! (Mais ce n’est pas un monopole de ce sport, les dates fluctuantes…). Il  est sorti des bureaux poussiéreux de la FIM, où d’ailleurs on ne sait plus depuis longtemps ce qu’est un GP… On laisse ça à des business world companies qui elles, savent ce qu’est le sport, le vrai, le pur, le noble!  Pas de GP d’Argentine donc… Explication d’une vraie dégueulasserie.

POR FAVOR « CRY FOR ME ARGENTINA… »

 

J’ai un peu inversé le titre de la chanson mais c’est volontaire.

La presse argentine, dont un extrait est publié ci-dessus, suit avec passion la bataille qui fait rage dans le pays.  

L’Argentine, pays souverain, et qui a depuis longtemps envoyé foutre les experts pour les uns/connards pour les autres, du FMI (comme ça tout le monde sera d’accord…)  qui voulaient la saigner à blanc, on voit le résultat en Grèce, a donc décidé de nationaliser la compagnie pétrolière YPF, filiale de Repsol!

Repsol a donc fait un lobbying pas possible auprès du gouvernement espagnol, qui a fini par pondre une note à l’intention de la Dorna estimant que les pilotes Repsol ne seraient pas en sécurité s’ils allaient courir en Argentine!  

 On croit rêver mais non, on est bel et bien dans le sport pur et dur…

On rappelle au passage que la Dorna est espagnole…

La Dorna a donc fixé une date butoir, le 18 novembre 2012, pour que le gouvernement espagnol annule cette démarche, ce qui eût permis d’inscrire le GP d’Argentine au calendrier…

La note dans ce sens est arrivée à la Dorna… le 20 novembre, deux jours après le délai imparti!

Beau foutage de gueule quand même…

CARMELO EZPELETA

Ezpeleta, le patron de la Dorna, avait dit à la radio de Catalogne:  « Tous les contrats sont assujettis à des circonstances politiques. Nous n’allons pas faire un Grand Prix si tout le monde n’est pas d’accord et nous ne nous rendrons pas sur un circuit qui pose problème à un de nos sponsors ».

Voilà qui est donc très clair.

Et en conséquence l’Argentine a été punie, la Dorna précisant qu’il y aurait bien un GP en 2014…

Bon les dizaines de millions de dollars que rapportera le passage du Dakar dans le  pays seront donc « bienvenidas »!

C’est en tous cas ce qu’a dit le réprésentant de l’Argentine à la conférence de presse de présentation de l’épreuve…

LE CALENDRIER 2013:

ROSSI EST EN VACANCES ET ROULE A MONZA…

 

Voici donc les dates publiées.

On notera que le Qatar, qui se roule de nuit (et pratiquement sans public), est reculé d’une semaine.

On rappelle aussi que les Pays-Bas se courent le samedi, que Laguna Seca est réservé aux seules MotoGP, et qu’enfin le GP de Jerez, l’un des quatre disputés en Espagne, est encore signalé STC, « Subject to contract », autrement dit la région andalouse, qui avait proposé de couvrir les pertes éventuelles n’a pas été jugée convaincante.

Il est vrai qu’elle est la région la plus endettée d’Espagne et que la maison Grand Prix n’aime guère les pauvres…

POURTANT, IL Y EN A DU MONDE A JEREZ!

Sur ce calendrier, la date est suivie du pays et du nom du circuit.

07 avril – Qatar Doha/Losail
21 avril – Americas, Austin
05 mai – Espagne (STC), Jerez de la Frontera
19 mai – France, Le Mans
02 juin – Italie, Mugello
16 juin – Catalogne, Catalunya
29 juin – Pays-Bas, Assen
07 juillet – Allemagne, Sachsenring
21 juillet – Etats-Unis, Laguna Seca
18 août – Indianapolis, Indianapolis
25 août – République Tchèque, Brno
01 septembre – Grande-Bretagne, Silverstone
15 septembre – Saint-Marin & Riviera di Rimini, Marco Simoncelli/Misano
29 septembre – Aragón, Motorland
13 octobre – Malaisie, Sepang
20 octobre – Australie, Phillip Island
27 octobre – Japon, Motegi
10 novembre – Valence, Ricardo Tormo/Valencia

Les mauvaises langues, dont nous ne faisons évidemment pas partie mais notre (dur!) métier nous oblige à faire état de toutes les idées, fussent elles préconçues, les mauvaises langues disais-je, insinuent qu’avec quatre GP en Espagne, trois aux USA, deux en Italie, c’est moyennement mondial comme Championnat…

Peut-être pas totalement faux ça…

A chacun sa vérité, moi j’écris depuis quarante ans  que puisque les meilleurs temps en essais chronos, dans tous les sports mécaniques, se font dans les cinq dernières minutes, il n’y a qu’à les organiser sur cinq minutes…

Mais moi je déconne, alors que les mauvaises langues croient dur comme  fer ce qu’elles affirment!  

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP ET JOURNAL « CLARINX »

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis