F1 : 307éme ET ULTIME GRAND PRIX POUR MICHAEL SCHUMACHER DIMANCHE A INTERLAGOS

 

 F1 : 307éme ET ULTIME GRAND PRIX POUR MICHAEL SCHUMACHER DIMANCHE A INTERLAGOS

 

 

 

Une page de l’album de l’histoire des Grands Prix, va assurément et cette fois définitivement se tourner et se refermer ce dimanche après-midi sur le circuit d’Interlagos qui domine sur les collines la grande métropole de Sao Paulo.

Une légende comme Fangio, Prost ou Senna, quitte la scène.

Pour les accrocs, on signalera que c’était déjà à l’issu d’un GP du Brésil, disputé sur ce même tracé, que le pilote Allemand avait tiré sa révérence une première fois, le dimanche 22 octobre 2006

Bien que battu au championnat du monde par l’Espagnol Fernando Alonso, lequel remportait son second titre après celui de 2005, Michael futur retraité des paddocks, réalisait une course sensationnelle ce jour-là

Signant une impressionnante et spectaculaire remontée depuis la dernière place jusqu’à la 4èmeplace.

Un GP ponctué de sa part par une douzaine de dépassements dont l’ultime sur Kimi Räikkönen, Schumi démontrant ainsi qu’il quittait la compétition en pleine possession de ses moyens.

Qu’en sera-t-il ce dimanche ?

Pas sûr que sa monoplace actuelle la Mercedes, l’autorise à de tels espoirs ! Pas certain du tout qu’elle lui permette de se retirer sur une belle performance… au vu des résultats plutôt modestes enregistrés tout au long des 19 GP déjà courus cette année. Où hormis une formidable pole décrochée lors du plus prestigieux d’entre eux, le samedi à Monaco, l’ancien septuple Champion n’aura connu que des désillusions…

Ce qui l’a visiblement incité et conduit à stopper sa carrière au terme de cette troisième saison de contrat avec la marque à l’étoile

 

Questionné sur ce 307éme départ, Michael confie :

« Interlagos représente le bon endroit pour terminer ma carrière car ce circuit appartient à l’histoire de la Formule 1. J’y ai toujours apprécié l’enthousiasme des supporters, et cela reste tout simplement un grand circuit qui a connu des courses mémorables et offre toujours des Grands Prix spectaculaires en raison de son tracé unique propice à l’action. »

Schumi, enchaine :

« Mon départ de l’univers de la Formule 1 sera cette fois très certainement probablement beaucoup moins émouvant que la première fois, lorsque je me suis retiré à la fin de la saison  2006. A l’époque avec Ferrari, nous nous battions toujours pour tenter de gagner le championnat, tout était donc plus fort, plus intense. Cette fois-ci, je pourrai mieux profiter de mon dernier départ et de ma course et ainsi faire mes adieux en appréciant cet ultime Grand Prix. »

L’immense Champion qu’il fut, concluant :

«  Croyez-moi, j’ai vécu des années fantastiques en Formule 1 et j’ai bénéficié du soutien d’innombrables fans partout dans le monde et je souhaite les en remercier. Bien sûr, je serais le plus heureux des hommes si je pouvais faire mes adieux en réalisant une belle course, et je ferai tout mon possible pour que ce soit le cas. »

Une chose est certaine.

Si dimanche, tous les yeux seront rivés vers le duel que vont se livrer Sebastian Vettel et Fernando Alonso, pour la conquête de ce qui serait à tous les deux, leur… troisième titre mondial, ils seront nombreux à travers le monde, devant les écrans TV,  à suivre, une dernière fois la course, de celui qui une décennie durant, fut l’idole de la discipline !

Car Schumi qui s‘en va, c’est une légende qui se retire !

 

 

A la veille des premiers essais à Interlagos, Ross Brawn, l’actuel boss de l’équipe Mercedes qui a vécu toute la carrière du Champion depuis l’époque de l’écurie Benetton, a rendu hommage à celui qui est plus un ami que son pilote :

« La dernière course de la saison au Brésil sera la dernière de Michael en Formule 1, ce sera donc assurément un week-end plein d’émotions pour l’équipe. Nous avons énormément apprécié et bénéficié de travailler avec Michael ces trois dernières années, et j’aimerais rendre hommage à son dévouement continu, sa passion et son esprit d’équipe.»

Et de préciser :

« Les résultats que nous espérions tous durant ces trois années ne sont jamais venus. Toutefoisgrande , les progrès que notre équipe a réalisés ont été significatifs, et je suis convaincu que nous en tirerons les fruits escomptés dans les saisons à venir. Ayant travaillé avec Michael durant la majorité de ces 21 saisons de sa carrière, j’estime que c’est l’un des plus grands, si pas le plus grand pilote de Formule 1 de tous les temps, et nous lui souhaitons tout le meilleur pour son avenir.»

Vibrant hommage.

Brawn a vécu les plus belles années de leur vie commune, du temps de leur passage au sein de la Scudria, avec à la pelle des titres, en veux-tu, en voilà !!!

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Bernard ASSET – Bernard BAKALIAN – Teams

SOUVENIRS… SOUVENIRS…

Evenements F1

About Author

gilles