F3: LA FIA RELANCE UN CHAMPIONNAT D’EUROPE DE FORMULE 3 EN 2013

 

Après plusieurs saisons dans l’anonymat sous l’appellation de Championnat F3 Euro séries, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a décidé enfin de donner un nouvel élan aux épreuves  de Formule 3, en lançant pour l saison 2013, un tout nouveau Championnat de Formule 3 Européen.

Le but est de redonner vie à cette discipline, longtemps incotouranble, celle qui permit notamment à quelques  jeunes espoirs de se mettre en valeur et d’accéder à l’époque directement aux Grands Prix de Formule 1 et ce sans passer en ce temps-là, par la F2.

Ce fut notamment le cas, entre autres, de deux pilotes, par la suite, sept fois titré à eux deux,  Champion du monde de Formule 1 : Le Français Alain Prost et le Brésilien Ayrton Senna

Mais, outre ces deux immenses Champions du passé, la liste des pilotes passés par la F3 est impressionnante !

Qu’on en juge :

Nelson Piquet, Mika Häkkinen, Damon Hill, Michael Schumacher, Jacques Villeneuve, Lewis Hamilton, Jenson Button.

Eux aussi, tous anciens Champions du monde. Sans oublier, le plus capé des jeunes en activité, Sebastian Vettel, déjà deux fois couronné et actuellement en orbite pour décrocher le dimanche 25 novembre prochain, son 3ème titre !

 

 

Ces dernières années, l’Euro séries F3 vivotait avec des plateaux squelettiques rassemblant parfois tout juste une petite douzaine de voitures.
Seules quelques épreuves au prestige intact, parvenant à présenter des grilles de départ, dignes de ce nom comme Pau, Zandwoort ou encore Macao. Comme ce fut justement le cas ce week-end avec trente monoplaces inscrites.

En Europe, les Championnats de GB, d’Espagne et d’Italie ressemblaient eux encore, à de vrais Championnats.

L’un des principaux objectifs de la Fédération Internationale de l’Automobile, est de contribuer à l’avancement des jeunes conducteurs dans les rangs juniors du sport automobile et ce en vue d’un éventuel passage en Formule Un.

Pour faciliter cette évolution, la Fédération a accru sa participation dans le Championnat F3 Européen dans le but de restaurer la série et de tenter de lui faire retrouver son ancienne gloire.

En tant que tel, à partir de 2013, le Championnat d’Europe de Formule 3,  sera de nouveau l’occasion de proposer aux jeunes talents de grandes rencontres internationales.

La série se composera de dix épreuves sur des circuits de F1 et d’autres étroitement liés à l’histoire de la F3.

 

DÉPART EN F3 A HOCKENHEIM

 

Grâce à son concept, les spécifications techniques, le professionnalisme, la réputation, et aussi en raison du fait que la série offre un terrain de jeu pour tous les concurrents, ce Championnat  de Formule 3 ‘’ new-look ‘’ a le potentiel pour être un élément majeur dans la préparation des espoirs, afin de leur offrir de faire valoir leurs talents naissants.

Se proposant d’être de nouveau un tremplin pour une éventuelle étape pouvant les mener jusqu’à la Formule 1.

Dans le cadre de son engagement à restructurer et simplifier la formation des jeunes pilotes, la FIA à créer un Championnat de Formule 3 Européen, régie par un nouvel ensemble de règlements sportifs.

Les voitures devront être conformes aux règlement de la FIA 2013 tandis que la spécification technique du moteur 2012, sera encore permis et accepté.

 

 

Les évolutions de certains des principaux éléments aérodynamiques seront gelés pour limiter les coûts et assurer la stabilité de la réglementation.
Les constructeurs, Volkswagen et Mercedes-Benz seront les deux principaux fournisseurs de moteurs et le manufacturier Sud-coréen Hankook, sera lui, le fournisseur des pneumatiques de la série.

On l’a déjà dit, dix réunions sont prévues. Chacune comprendra deux séances d’essais libres, deux séances de qualification et trois courses par week-end.

Ainsi, les pilotes seront en mesure de profiter pleinement de près de quatre heures de temps de piste par événement. La première séance de qualification déterminera l’ordre de départ pour les courses un et deux, tandis que la seconde séance qualificative déterminera le line-up pour la course numéro trois.

Six circuits utilisés par les monoplaces de Formule 1, figurent au calendrier de ce Championnat d’Europe F3 2013, ainsi que quatre pistes historiquement liés à la F3.

Les pilotes se rendront ainsi dans huit pays.

En établissant des liens avec le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC), le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) et aussi avec le très prestigieux DTM,  le Championnat Européen F3  les rejoignant parfois, les pilotes auront donc l’occasion de briller, lors de grandes réunions internationales, devant quelques Teams-manager et autres décideurs clés du sport automobile.

L’équité sera garantie par la présence des officiels, des commissaires sportifs et de représentants techniques délégués par la FIA. La Deutsche Motor Sport Bund (DMSB) fournira la logistique et le personnel de l’organisation. La FIA et ITR s’occupant également de la promotion de la série.

Compte tenu de la jeunesse des concurrents de la série, la couverture médiatique de ce Championnat d’Europe F3, sera principalement axée sur les médias numériques et les réseaux sociaux.

Les courses seront retransmises en direct sur les chaînes de télévision Européennes, et un site dédié sera en permanence mis à jour pour les fans et la communauté F3. Les utilisateur du site auront également la chance de regarder les flux en direct des courses chaque week-end sur Facebook, Twitter et YouTube.

La date d’ouverture des inscriptions est d’ores-et-déjà fixée au 1er Décembre  prochain, la date de clôture étant le 28 Février 2013.
Enregistrement au titre du site de la FIA:

 

http://www.entryforms.fia.com

 

 

 

Commentant la naissance de cette nouvelle série, Gerhard Berger, l’ancien brillant pilote de Grand Prix (Arrows-McLare-Ferrari) et actuel Président de la commission monoplace, à la FIA, a déclaré:

«Nous avons commencé le processus de restauration de la Formule 3 en créant ce Championnat d’Europe. Après un échange de vues positif avec tous les acteurs concernés, nous passons à une autre étape en relançant un Championnat autonome et en mettant en place un calendrier cohérent et attractif. Nous avons fait tout notre possible pour éviter des coûts prohibitifs, en particulier en établissant des règlements sportif et technique, stables. Nous tenons à souligner la performance afin de permettre aux meilleurs jeunes talents de montrer leurs véritables compétences. Avec cet objectif en tête que nous sommes en train de mettre sur pied, un fonds de prix intéressant sera attribué pour le Champion 2013. Merci à tous les partenaires, les préparateurs  de moteur et les fabricants de moteurs, Volkswagen et Mercedes-Benz, qui vont ainsi permettre de tout soit en place pour que le Championnat de Formule 3 Européen , soit de  nouveau la pierre indispensable pour les jeunes pilotes qui veulent percer et s’orienter vers une carrière professionnelle dans le sport automobile au plus haut niveau. »

 

Jean Todt, Président de la FIA, confiant, lui:

« Ce nouveau Championnat d’Europe de F3 est une nouvelle occasion de partager les valeurs de la FIA. Il s’adresse aux jeunes pilotes qui visent de piloter un jour en F1. Cette discipline se voulant économiquement plus viable et professionnellement plus accessible.»

 

Face aux actuelles compétitions de monoplaces qui s’adressent justement aux apprentis-champion qui rêvent d’accéder un jour aux GP de F1 et que sont le GP3, le GP2 et même les World Séries Renault, qui réclament des budgets astronomiques et vertigineux allant de 600.000 € annuels à plus d’un million et demi pour les écuries les plus prestigieuses et possédant un palmarès à faire … justement rêver, souhaitons que ce tremplin, demeure réellement accessible financièrement !

Et qu’il serve réellement  de marchepied, débouchant vers les formules citées, de toute façon indispensables avant l’arrivée en F1.
Discipline à suivre en tout cas en 2013, pour en observer le bien-fondé…

 

 

En 2010, un jeune Français qui disputait le Championnat d’Angleterre de F3 et considéré depuis toujours et à jute titre comme le meilleur au monde – c’est lui qui autrefois a révélé notamment Ayrton Senna –  s’y est brillamment imposé.

Depuis, après une excellente saison en WSR, Jean-Éric Vergne puisque c’est de lui qu’il s’agit, a accédé à la F1 cette année où il a démontré un réel talent au volant de sa pourtant modeste Toro Rosso !

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Patrick MARTINOLI – Gilles VITRY – F3 Euro séries

 

NOTRE ARTICLE SUR LA PROLIFÉRATION DES FORMULES DE MONOPLACES EN DANGER
 

http://www.autonewsinfo.com/2011/04/05/les-formules-de-promotion-en-reel-danger-4848.html

F3

About Author

gilles