SUPERCROSS DE GENEVE: TRIOMPHE EN VUE …

 

Genève?

On imagine, et on se gourre  totalement, une ville de calvinistes coincés…

Il suffit d’assister au Supercross, le SX, organisé à Palexpo, près de l’aéroport, depuis 27 ans, cette année ce sera le vendredi 30 novembre et le samedi 1er décembre, pour se rendre compte que l’ambiance y est au contraire démentielle, bien au delà d’épreuves semblables organisées ailleurs en Europe.

Cette année, le plateau de pilotes est comme d’habitude exceptionnel et les atouts habituels de l’endroit feront le reste, autrement dit deux jours inoubliables.

 

POURQUOI GENÈVE?

JUSTIN BRAYTON, POUR L’INSTANT IMBATTABLE

Il ya deux éléments fondamentalement avantageux ici.

La nature de la terre, qui ne se dégrade pas et permet aux pilotes, qu’ils soient en course de SX ou en free-style, de sortir tout ce qu’ils ont dans le ventre….

Par ailleurs, comparé aux grands évènements européens du même style, la piste est immense, les sauts sont donc plus longs, les bosses plus hautes, les whoops interminables, les distances d’appel pour le free style sont aux normes US…

 

MARVIN MUSQUIN

 

D’ailleurs tout y est plus grand… à commencer par les gradins (20 000 places) et donc  l’ambiance!

Le troisième élément est le public genevois.

Il vient plus de la ville même le vendredi soir, avec une envie de se défouler grave…

 

 

Le samedi, c’est toute la Suisse qui débarque, venant même du fin fond du Tessin ou des vallées romanches!

Les Français viennent aussi en masse, et c’est du délire!

Et puis il ya les pilotes.

Justin Brayton est pour l’instant le pilote à battre, il a gagné deux fois d’affilée.

Avec lui, Kyle Chisholm, dont on annonce la venue, on avait craint qu’il soit indisponible suite à sa chute à Bercy mais il sera là, il ne manquerait Genève pour rien au monde, sa folie, son ambiance arènes romaines, et les montagnes où les pilotes US vont skier chaque année…

 

KYLE CHISHOLM

 

Baggett, Goerke, les stars US absolues, seront là avec Chisholm et Brayton…. et en face, on trouvera Marvin Musquin et Gautier Paulin, de formidables guerriers français.

Et comme chaque année, il y aura un héros suisse!

 

 

Depuis Guillaume Tell, les helvètes adorent défier l’impossible et l’imbattable mais sutout ils y parviennent!

Bill et Tonus seront peut-être encore une fois dans la légende…

 

FREE-STYLE TRES FREE….

 

L’autre incontournable du SX aujourd’hui est le free-style.

Bien sûr, tout dépend des pilotes.

Ci-dessus, voici par exemple une photo prise il ya un mois quand Mat Rebeaud s’est entraîné au « Angel back-flip » au dessus de Ventin Guillod et Kevin Auberson…

Les pilotes attendus sont Tom Pages, Dani Torres, Mat Rebeaud, Jey Rouanet, Edgar Torronteras, Andre Villa, Taka Higashino, Eigo Sato…

 

 

En plus des bosses naturelles du circuit, deux rampes additionnelles parallèles sont montées sur place pour permettre des figures à deux…

Bref, si l’on ajoute que des figures de foule comme la vague double à contresens ou même quadruple ne se sont faites que là, on aura une idée de la fête totale que l’on va vivre cette année encore au Palexpo de Genève.

Le podium sera comme toujours un endroit de folie, avec des pilotes incrédules devant des jeunes filles parfois très étonnantes.

 

 

Et à propos de filles, Genève les fait courir aussi à moto!

Bon j’ai déjà évoqué l’ambiance, vous imaginez le niveau sonore à ce moment là?

 

 

C’est dans quinze petits jours, les 30 décembre et 1er décembre…

Infos www.dpo.ch

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS TEAMS ET ORGANISATION  

 

Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis