F1 : SEB VETTEL ET RED BULL RENAULT SURVOLENT LES ESSAIS A AUSTIN !!!

 

 

F1. A AUSTIN et sans surprise, la pole revient à Sebastian Vettel.

Déjà crédité des meilleurs chronos lors des trois séances des essais libres, le leader du Championnat du monde a de nouveau signé le meilleur temps à l’occasion de la séance des qualifications ce samedi.

En 1’35″657, il devance la McLaren de Lewis Hamilton, deuxième à 0″109 et la seconde Red Bull-Renault de son équipier, l’Australien Mark Webber, 3ème à 0″517.

 

 

Très belle performance de Romain Grosjean avec sa Lotus-Renault, 4ème chrono, à 0″930 et qui devance son partenaire, le Finlandais Kimi Raikkonen, 5ème lui à 1″051.

Malheureusement Grosjean à qui on a changé la boite avant cette séance, a été pénalisé de cinq places par l’application du sacro-saint règlement qu’impose la FIA. Il ne pourra bénéficier de cet exploit car il s’élancera donc que de la 9ème place.

Énorme déception pour Ferrari et son pilote fétiche, Fernando Alonso. L’Espagnol ne réalisant que le neuvième temps à 1″643.

Pour sa part, Michael Schumacher occupe le sixième rang, à 1″137 devant Félipe Massa, à 1″280 et Nico Hulkenberg, 9ème avec sa Force India  à 1″484.

La Williams-Renault du Mexicain Pastor Maldonado,complétant ce TOP 10, à 2″185.

Suivent, dans l’ordre, Senna, Button, di Resta, Vergne,Perez, Kobayashi, Rosberg, Ricciardo, Glock,Pic, Petrov, Kovalainen, de la Rosa et l’Indien Karthikeyan qui ferme le peloton au 24éme rang

Le pilote Red Bull, Sebastian Vettel a donc poursuivi sa domination sur le tout nouveau Circuit des Amériques en signant la 36ème pole position de sa carrière, pour ce qui sera son 100ème Grand Prix aujourd’hui. Vettel, le plus rapide des trois séances d’essais, a utilisé le pneu medium Pirelli P Zero Blanc (désigné aux côtés du composé dur P Zero Argent) pour s’emparer de la pole position en 1’35″657.

Avec un niveau d’usure et de dégradation très faible, la plupart des concurrents ne devraient s’arrêter qu’une seule fois durant la course, sauf mauvaise météo ou nécessité de l’intervention de la voiture de sécurité. Le mélange medium est pour l’heure une demi-seconde plus rapide au tour que le dur à Austin, mais il est capable de composer avec de longs relais sans chute de performance.

La plupart des pilotes a débuté la Q1 en durs (mélange argent) mais l’évolution de la piste avec le dépôt de gomme a permis seulement aux Ferrari, McLaren et Red Bull d’éviter de devoir chausser les mediums en fin de séance. Comme la veille, les conditions ont été sèches mais relativement fraîches, avec une température ambiante avoisinant les 21°C. Elle devrait être la même pour la course, mais il existe une légère possibilité de précipitations.

Tous les pilotes ont dû attaquer la Q2 en pneu medium, certains alignant plusieurs tours d’installation pour prendre l’avantage par de faibles niveaux de dégradation, tout en améliorant leur connaissance du nouveau circuit. Le niveau d’évolution de la piste fut tel que les temps au tour ont été d’environ deux secondes plus rapides que ceux de la veille.

Le top 10 final de la Q3 a chaussé une nouvelle fois les pneus mediums, et partira ainsi avec le composé le plus tendre proposé ce weekend au départ. Vettel, actuel leader du Championnat du Monde, s’est emparé de la pole en fin de séance devant la McLaren de Lewis Hamilton. Son coéquipier Mark Webber est troisième.

Si besoin était de souligner sa domination en Amérique, Vettel a également signé le meilleur temps des troisièmes essais libres de la matinée, samedi, utilisant le pneu medium pour établir un chrono de 1’36″490, en fin de séance.

Heureux le poleman qui lâchait:

 » Je suis ravi. Nous avions commencé du mauvais pied vendredi. La 1ére séance des libres avait été très bonne pour nous, même si la piste été très glissante. Le bitume est tout neuf et cela demande un peu de temps pour devenir adhérent. Nous nous amusions bien à glisser dans un ou deux virages mais il s’est amélioré, comme cela s’stv remarqué au chronomètre. Nous pouvons être contents de cette qualification. Dans le dernier secteur, j’aurais pu être plus rapide. J’ai perdu un peu dans le secteur 1 et le secteur 3. Ça fût un peu plus serré que prévu avec Lewis mais c’est fantastique. C’est très important de partir devant ici, de la partie propre de la piste. Nous avons eu une session tranquille, sans problème. Nous en avons eu vendredi après-midi et nous savons que cela peut toujours se reproduire. »

Lewis Hamilton, son second ajoutait:

« Je ne m’inquiète pas de ce qui se passera au premier virage au départ, je suis plus inquiet de devoir démarrer sur la partie sale de la piste. J’espère prendre un bon départ et come la piste est si large au premier virage. Je ne pense pas que ça puisse se passer de façon propre, il a tellement de mauvaises choses qui arrivent généralement, mais j’espère me tromper. Je ne laisserai pas la voie libre à Sebastian comme ça. Je ferai de mon mieux pour que ça soit propre. »

Mark Webber, poursuivant :

« Je suis content de ma qualification car c’est un circuit piégeur en termes de pneus. C’est facile d’être en dehors ici. Je suis content de ma dernière partie de Q3 car nous sommes parvenus à régler les quelques problèmes sur ma voiture. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard ASSET et Teams

 

F1 Sport

About Author

gilles