MOTOPHOBIE DE DELANOË: LA FFM N’Y VA PAS DE MAIN MORTE!

JACQUES BOLLE LE GUERRIER

 

On l’a écrit à l’occasion de sa ré-election à la tête de la FFM,  Jacques Bolle est un Président de combat.

Il rachète des terrains de cross en perdition, reprend la gestion du Circuit Carole et aujourd’hui, tire à boulets rouges sur les fantasmes du Maire de Paris, Delanoë, néo-réinventeur du stalino-fascisme en politique locale, et dont la dernière idée façon braguette magique (expression déposée par De Gaulle)  consiste à virer de Paris les  motos de pauvres !

les pauvres aussi d’ailleurs…

Voici le communiqué de la FFM in extenso

 

LA MAIRIE DE PARIS DÉVOILE SON PLAN MOTOPHOBE

 

« Bien que la pollution liée aux moteurs à essence ne cesse incontestablement de baisser dans Paris depuis plus de 20 ans, à l’instar des grandes villes européennes, la municipalité parisienne souhaite à nouveau donner des gages au dogmatisme écologique, composante de sa majorité.

Bertrand Delanoë a annoncé de nouvelles mesures contre l’automobile et les 2 roues motorisés. Ces derniers sont particulièrement attaqués puisque toute moto de plus de 10 ans ne pourra circuler dans la ville si cette mesure motophobe est définitivement adoptée. Encore une fois, l’improvisation de la ville de Paris est de mise puisque l’association Airparif considère elle-même que l’impact de ces mesures est difficile à quantifier !

Quant aux conséquences sociales, un tel dispositif touchera, à l’évidence, prioritairement les moins fortunés de nos concitoyens.

La Fédération Française de Motocyclisme demande à Bertrand Delanoë et à sa majorité de se ressaisir en prenant, à l’inverse, des mesures favorisant la circulation des 2 roues à moteur dans la ville, notamment en termes de sécurité et de stationnement.

Les motos et les scooters ne sont évidemment pas un problème mais une solution en matière de circulation dans Paris.

Le Service Communication de la FFM…

On vous l’avait bien dit!

L’AVIS D’AUTONEWSINFO…

 

Il est totalement vrai que le deux roues à Paris et dans les grandes villes est LA solution.

C’est même la redécouverte d’une certaine douceur de vivre.

Les automobilistes s’en rendent compte chaque jour, qui passent dans le camp des scooteristes, au point d’ailleurs d’être parfois en surnombre, en particulier sur les parkings…

Virer de sa capitale les parisiens fauchés, les banlieusards sans autre choix et accessoirement les collectionneurs de motos classiques (comment faire comprendre à ces partisans de l’imbécillisation de la politique municipale que l’on peut adorer rouler sur une quatre pattes Honda?), voilà un truc électoralement payant…

Des quartiers entiers de Paris sont devenus invivables à cause des encombrements permanents générés par les dégueulasseries en béton, façon ex-Allemagne de l’Est, censées séparer bus et populace, par exemple du côté de la Gare du Nord, le tout grâce à Delanoë et ses copains ultra-verts, et c’est bien sûr la faute des pauvres…

Bon,  nous nous sentons un peu seuls mais quand on sait que l’intelligence collective est de notre côté, face à l’idéologie stérile de quelques élus qui se croient revenus au siècle de Louis XIV, on sait que fatalement, même si cela prend du temps, la raison est de notre côté et l’emportera…

Au fait, il n’y avait pas un mot de politique dans tout ce qui vient d’être écrit.

Ce qui me fait horreur, ce sont les cons dogmatiques.

« Ils n’ont pas de limites, c’est même à ça qu’on les reconnaît «  a dit Audiard.

Hélas, il en est de tous bords…

Et comme l’écrit à tout va, Gilles Gaignault, fondateur du site autonewsinfo, cela n’empêche pas tous ces politiques de se déplacer en  » carrosse  » avec chauffeurs et escortes, toutes sirènes hurlantes et trop souvent au mépris total du sacro-saint code de la route !!!

Et des lois qu’ils votent, ne respectent pas et nous imposent  !!!

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos :  ARCHIVES AUTONEWSINFO

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis