WRC: AU RALLYE DE CATALOGNE , LOEB FILE VERS SA 76éme VICTOIRE

Après une première étape disputée dans la boue, le Rallye d’Espagne s’est poursuivi sur les routes larges et rapides de Catalogne. Sébastien
Loeb et Daniel Elena se sont emparés de la tête dès la seconde spéciale du jour avant de creuser un écart de près d’une demi-minute sur leurs
adversaires.

Ce samedi a également été bénéfique pour Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen, qui ont conquis la troisième place du classement général.

Passés à travers les pièges d’une première journée très délicate, les pilotes du Citroën Racing,  comptaient bien profiter de cette étape sur asphalte pour améliorer leurs positions. Avec un parcours humide dans sa quasi-totalité, le choix des pneumatiques Michelin Pilot Sport tendres s’imposait.

Anticipant un possible assèchement, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen embarquaient deux roues de secours à gomme dure.

 

 

Sébastien Loeb passait à l’offensive dans El Priorat, la plus longue spéciale du rallye avec ses 46 kilomètres, tandis que le leader Mads Østberg partait à la faute.

Auteur du meilleur temps, le nonuple Champion du Monde, s’installait aux commandes. Récidivant dans l’ES9, il regagnait l’assistance de Salou avec une petite vingtaine de secondes d’avance sur Jari-Matti Latvala.

 

 

Seb qui expliquait :

« Je me suis retrouvé un peu en difficulté dans l’ES7, je n’étais pas très en confiance avec les réglages que nous avions choisi et mes pneus ne sont pas bien montés en température. Je me suis bien ressaisi par la suite, mais il n’y a pas de quoi se reposer. Ça reste serré ! »

Toujours quatrième à ce stade du rallye, Mikko Hirvonen était également positif sur ces premières spéciales asphalte :

« Seb et Jari-Matti étaient un peu plus rapides que moi, mais ce n’est pas trop mal. La voiture marchait bien, il me manquait juste un peu de confiance dans les parties les plus humides. Nous ne sommes plus très loin derrière Østberg, je vais essayer de prendre la troisième place au second passage. »

Le soleil étant revenu sur la Costa Daurada, les DS3 WRC passaient en pneumatiques durs pour la seconde boucle.

Poursuivant sur sa lancée, Sébastien Loeb signait un troisième scratch consécutif dans La Mussara. En se montrant encore plus rapide que Latvala dans les deux dernières spéciales, le pilote de la DS3 WRC n°1 augmentait petit à petit son avance.

Seb qui précisait :

« Les routes étaient sèches et assez peu dégradées par rapport à ce matin, c’était donc plaisant de conduire dans de telles conditions.  J’ai bien roulé en cherchant à éviter les crevaisons. Avec notre petite avance, nous pouvons être optimistes pour la dernière journée. »

 

 

Comme il l’avait planifié, Mikko Hirvonen s’emparait de la troisième place dans la spéciale d’El Priorat. Désormais suivi par Ott Tänak à une quinzaine de secondes, le Finlandais s’attend à batailler lors de la dernière journée :

« C’est bien, je suis satisfait de ma prestation, mais j’en veux toujours plus. Je dois continuer à progresser pour être en mesure de me battre pour les meilleurs chronos. De toute façon il va falloir attaquer demain… »

 

 

Yves Matton, le patron de l’équipe Citroen, précisait :

« Le bilan de la journée est positif, puisque Seb et Mikko ont tous deux amélioré leurs classements.  Comme hier, nous avons fait les choix de pneumatiques les plus avisés et les équipages ont fait un sans-faute dans les spéciales. Nous sommes dans de bonnes positions, mais les écarts restent faibles. Il faudra rester concentrés jusqu’au bout pour conclure la saison en beauté ! »

 

NEUVILLE RETROUVE LE SOURIRE

 

 

Déçus suite à leur abandon dans l’ES2, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul étaient de retour en course dans le cadre du Rally2. Après une matinée laborieuse, l’équipage du Citroën Junioe Team, montait en puissance au cours de l’après-midi.

« La première boucle a été difficile, car je découvrais les spéciales dans des conditions humides et en composant avec un problème de freins. Je ne prenais aucun risque et nous avons pu vérifier nos notes. Au second passage, nous étions dans les temps des meilleurs et c’est ce qui est important. »

 

 

Septième hier soir, le Hollandais Hans Weijs Jr, prenait le dessus sur Craig Breen dès la première spéciale du jour. Esseulé au classement général, le Néerlandais poursuivait son apprentissage de la DS3 WRC en réduisant progressivement l’écart avec les pilotes de référence.

 

Jari-Matti Latvala deuxième avant la dernière étape    
 

 

Le pilote de l’équipe Ford, Jari-Matti Latvala, occupe la seconde place à l’issue de cette deuxième étape du Rallye d’Espagne qui se disputait aujourd’hui sur les routes d’asphalte de Catalogne. Ce classement le place en bonne position pour remonter au troisième rang du championnat pilotes 2012.

 

 

Après que Mads Østberg ait perdu du temps ce matin sur une sortie de route alors qu’il menait la course au volant de sa Ford privée, Latvala parait le mieux placé dans la bataille pour la troisième place du championnat pilotes. Mais la lutte est si serrée que tout pourrait bien finalement  se jouer dans la Power Stage, permettant de marquer des points de bonus supplémentaires.

Jari-Matti Latvala a entamé la journée en signant le meilleur temps dans la première spéciale. Il a ensuite maintenu une cadence solide pour remonter à la seconde place du classement provisoire, à 27 secondes du leader Sébastien Loeb. Sur l’ensemble de la seconde étape courue sur asphalte, Latvala a concédé 7,2 secondes au Champion du monde

Jari qui commentait :

« Je n’ai pas fait d’erreur et nos choix de pneus étaient parfaits. Mais j’ai opté pour un set-up trop souple cet après-midi alors que les routes étaient sèches à 80%. »

 

 

N’ayant pas pu finir la première étape après avoir heurté un rocher, Petter Solberg a repris la course ce samedi matin avec une pénalité de 25 minutes cinq spéciales ratées à cinq minutes chacune  – qui le prive de toute chance de finir parmi les dix premiers.

41eme vendredi soir, l’ancien Champion du monde (2003) est remonté au 24éme rang ce midi et a gagné encore neuf places durant l’après-midi.

Il lâchait :

« Mon objectif est de ramener la voiture à l’arrivée car j’ai perdu trop de temps hier pour espérer remonter parmi les dix premiers.  Demain, la Power Stage sera mon objectif. Je vais essayer de conclure la saison en remportant cette ultime épreuve spéciale. »

Malcolm Wilson directeur du Team Ford, poursuivait :

« Jari-Matti a remarquablement entamé la journée dans la première spéciale qui était extrêmement difficile. Il n’est pas parvenu ensuite à tenir le même rythme face à Sébastien Loeb mais il est solidement installé à la seconde place. On annonce du mauvais temps pour demain et si cela se confirme, des rebondissements seront encore possibles. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI

 

PASSEZ la souris sur les photos

WRC

About Author

gilles