ENZO GUIBBERT, SACRE VOLANT EURO FORMULA 2012.

ENZO GUIBBERT, sacré VOLANT EURO FORMULA 2012.

 

Ce jeudi en fin de matinée, Enzo Guibbert, ce jeune pilote âgé de 17 ans, originaire de Sauvian dans l’Hérault, a remporté la finale de l’École de pilotage Euro Formula, basée sur le circuit de La Châtre que dirige Laurent Fradon et située au sud de Châteauroux, dans l’Indre.

Il succède ainsi à Simon Gachet et Paul-Loup Chatin, lauréats en 2011 et 2010. Et devient le 3éme lauréat du VOLANT EURO FORMULA

Ainsi en a décidé le Jury, présidé par l’ancien double vainqueur  des 24 Heures du Mans, le Caennais, Jean Pierre Jaussaud.

 

 

Auteur du meilleur chrono en 35’232 et de la meilleure moyenne sur ses cinq tours, en 35’’333, Il l’emporte en devançant dans l’ordre, Pierre Combot et Jordan Perroy. Suivent, ensuite Simon Tirman et Cyril Raymond.

Pour Joël de Miguel, le moniteur chef de l’École EURO FORMULA,  le passage d’Enzo qui avait choisi de s’élancer le tout premier des cinq candidats, a été tout à fait exceptionnel car parti le 1er et des le 1er de ses 6 tours chronométrés dont les cinq meilleurs sont retenus, le jeune Bitterois a immédiatement mis GAZ

 

 

A nos côtés, l’ancien pilote René Boubet, grand spécialiste des 24 Heures du Mans, nous lâchait immédiatement :

 » Ce petit gars m’étonne des le départ. Il ne manque pas d’audace, encore moins de culot car il attaque déjà à fond des l’entame du premier virage de son tour de chauffe ! « 

 

 

Effectivement, ses chronos allaient se révéler de loin, les meilleurs une fois ses quatre rivaux à leur tour, passés.

Ses chronos dans l’ordre  : 35 »232 – 35 »285 – 35 »363 – 35 »382 et 35 »402, soit une moyenne de 35 »333

 

 

Loin devant la meute de ses quatre rivaux dont le meilleur sera finalement le Parisien, originaire de Bourg La Reine, Pierre Combot, l’ancien brillant kartman, finalement second avec :

35 »535 – 35 »641 – 35 »671 – 35 »813  et 35 »816  soit une moyenne de 35 »715

Le 3éme étant un autre Parisien de Limeil-Brévannes, le jeune Jordan Perroy. Ses temps :

35 »648 – 35 »750 – 35 »881 – 35 »900 et enfin 35 »994 pour une moyenne de 35 »835

Suivaient en 35 »966 de moyenne et 35 »933, Simon Tirman de Louveciennes prés de Versailles et enfin, Cyril Raymond de Saint Raphaël dans le Var.

 

 

Une fois que le 5éme et ultime de ses quatre adversaires en eut terminé, l’heureux lauréat sur de son succès et assuré de devenir le nouveau VOLANT EURO FORMULA, nous confiait :

 » J’étais motivé et venu pour gagner »

Et, il enchainait calmement et posé :

 » Je suis  parti immédiatement super vite.  Bien concentré. J’avais décidé d’attaquer des mon 1er tour lancé. J’avais choisi de mettre direct gaz. Et dans un bon rythme. Je me sentais bien à l’aise dans l’auto. Tout en cherchant à économiser les pneus.  »

Et d’ajouter :

 » En voyant le passage de mes rivaux, à l’œil je pensais avoir gagné. C’est Simon – Gachet – qui le premier me l’a confirmé »

Désormais titulaire d’une bourse de … 60.000 €, comment va-t-il utiliser cette somme ?

Enzo nous explique :

 » Je ne sais pas. J’hésite entre la Formule Renault 2.0 et rouler en berline en Porsche en GT3 ou en Cup »

Et il précise tout aussi vite et sur de lui :

 » Ce n’est pas le cœur qui décidera mais le budget réuni en sus de la bourse remportée ce jeudi ici à La Châtre grâce à ma victoire dans ce VOLANT EURO FORMULA  »

Avant de conclure :

 » J’étais venu pour disputer les deux journées de sélection au début de l’été en juillet.  J’avais à l’époque découvert la piste. Depuis, je n’étais pas revenu. La piste m’avait tout de suite bien plu  »

Preuve que ce garçon est bourré de talent.

D’ailleurs, à l’époque, comme nous le rappelait, Laurent Fradon, le patron de l’École EURO FORMULA, Enzo avait déjà signé le meilleur chrono :

En 36 »397 !

 

 

Un mot encore de son dauphin, Pierre Combot :

 »Mon 1er tour a été bien. Et puis ensuite, je ne pouvais aller plus vite. De toute façon, Enzo était au-dessus du lot et il mérite de l’emporter. Il a très bien roulé. Bravo à lui  »

En tout cas, le jeune VOLANT 2012, a aussi épaté l’ancien Rédacteur-en-chef d’Auto-Hebdo, Étienne Moity, venu en voisin puisqu’il réside dorénavant à Levroux, prés de Vatan

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Claude ROZE

 

 

EuroFormula Sport

About Author

gilles