DOPAGE:LA MOTO VA (BEAUCOUP) PLUS VITE QUE LE TOUR DE FRANCE…

ANTHONY WEST

 

Il aura fallu des milliards d’années pour que le vélo reconnaisse qu’Armstrong a triché, alors que cela était évident au vu des relevés de puissance dans les cols, totalement impossibles même pour le corps humain le plus athlétique…

Il aura fallu moins de cinq mois aux instances du MotoGP pour punir Anthony West, qui s’est fait piquer au GP de France pour avoir utilisé de la methylhexanéamine, un produit interdit.

Du coup, il est aussi suspendu du Moto2 pour un mois, ne roulera donc pas à Valence et perd ses points acquis au GP de France.

 

 ANTHONY WEST EN MANQUE DE PIF?

 

Le dopage dans la moto,

Vu le temps que nous avons passé dans les paddocks pendant trente piges, nous n’allons  pas faire comme les journalistes du vélo qui se sont accrochés à leur petite rente de situation en se cachant les yeux et surtout en prenant leurs lecteurs pour des cons…

 »Le Bal des hypocrites » avait un jour titré Gilles Gaignault, lorsqu’il suivait le Tour de France pour l’Agence de Presse ACP-REUTERS

A la grande époque, les seventies-eighties, certains pilotes moto connus en avaient un peu dans le pif ou dans les veines…

A leur décharge, aller courir un GP sous la pluie, avec des pneus de vélo, quelques  bottes de paille sur les côtés quand il y en avait! Ainsi en Tchécoslovaquie à Brno, on traversait un village avec trottoirs et aucune protection ! Et à Imatra au GP de Finlande, la piste traversait carrément un passage à niveau…

Non, vous ne rêvez pas !!!

Et les pilotes roulaient avec sur la tête un truc certes joli, le Crom’, mais en carton bouilli, il fallait peut-être en effet, de temps en temps, s’aider d’un désinhibant…

Autres temps, autres mœurs…

Il est vrai qu’à l’époque, nous n’avons pas dit grand chose sur le sujet mais ça n’aidait pas à gagner, juste à oser prendre le départ…

Aux temps modernes, Anthony West en avait peut-être plein le nez aussi, puisque le produit en question est utilisé dans les décongestionnants nasaux…

Avoir le nez bouché est un gros problème quand on court à moto, mais voilà, le déboucher est interdit…

Bon, cela dit, c’est interdit et quand on se fait piquer les doigts dans la confiture, on est puni.

Ce produit  est aussi interdit dans d’autres sports, il ne sert donc pas forcément seulement à se dégager les narines.

C’est dommage car West a fait de très belles courses en fin de saison, et du coup maintenant on va douter… tout le temps!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  MOTOGP

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis