C’EST DESORMAIS OFFICIEL : ALPINE VA REVIVRE

 

 

 

ALPINE DE RETOUR.

 

RENAULT va bien relancer ALPINE !

Les rumeurs, l’espoir et l’attente se faisaient sentir depuis plusieurs semaines…

 

L’AVENTURE ALPINE VA REPRENDRE ….

 

 

Ce lundi matin au siège social de Renault situé à Boulogne Billancourt, au 8éme étage du 13-15, Quai le Gallo et en présence Arnaud  Montebourg, Tony Fernandes, patron de Caterham et Carlos Ghosn, Président du Groupe Renault, ont annoncé la renaissance de la marque Alpine.

Une nouvelle société va être créée : 50%  pour Renault et 50 % pour Caterham. 2 autos verront le jour, une Alpine Renault et une Caterham toutes deux fabriquées dans l’usine historique d’Alpine à Dieppe

 

 

Renault a donc confirmé la nouvelle très attendue depuis le dernier Grand Prix de Monaco en mai, où Carlos Tavares, le nouveau Directeur Général de Renault, avait présenté un Concept-car, arborant le logo Renault et surtout ALPINE !!!

C’est donc désormais OFFICIEL :

ALPINE va revivre

La renaissance de la marque sportive de Renault, ALPINE, a bien été confirmé ce lundi matin à Boulogne-Billancourt.

Conjointement,  Caros Ghosn et Tony Fernandes ont et en présence du Ministre Arnaud Montebourg, annoncé ce lundi un partenariat entre le Groupe Renault et la firme Britannique Caterham.

Laquelle rappelons-le, collabore déjà avec le département Formule 1 de Renault qui équipe ses monoplaces de Grand Prix.

Renault et Caterham conjugueront donc leurs compétences sur les grandes et petites séries, pour élargir leur positionnement sur le marché des voitures de sport.

Chacun ayant pour objectif de lancer son propre véhicule sur ce marché d’ici 3 à 4 ans. D’où la fabrication de deux véhicules, l’un badgé ALPINE et l’autre CATERHAM

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a expliqué lors de cette conférence de presse que Caterham entrerait à hauteur de 50% dans le capital de la société des Automobiles Alpine Renault, détenue actuellement à 100% par Renault.

La toute nouvelle Société des Automobiles Alpine Caterham issue de ce partenariat, devrait voir le jour en janvier 2013

Elle sera dirigée par Bernard Ollivier.

Carlos Ghosn a également confirmé que la fabrication des deux futurs modèles se ferait  dans l’usine historique de Dieppe.

C’est en effet à Dieppe, que le fondateur Jean Rèdèlè – aujourd’hui décédé – de la marque ALPINE a ouvert  son usine, avenue de Bréauté en 1969

C’est donc – une excellente nouvelle pour l’emploi en France –  à Dieppe que seront produites les futures ALPINE du renouveau. Les deux véhicules sportifs de Renault et de Caterham, étant fabriquées dans l’unité normande.

L’usine ALPINE de Dieppe est actuellement dédiée à la fabrication des véhicules développés par RST (Renault Sport Technologies) tant en série (Clio RS.) qu’en compétition.

Renault et Caterham apporteront chacun leurs compétences techniques complémentaires dans le développement de futurs produits à travers la création d’un Département Ingénierie commun.

Les investissements nécessaires dans le domaine de l’ingénierie et de la fabrication seront également naturellement partagés à 50% – 50%

 

 

Carlos Tavares, Directeur Général Délégué de Renault, qui a beaucoup œuvré pour faire renaitre ALPINE, nous avait répété ces derniers mois que l’ambition de faire revivre Alpine était avant tout conditionnée par la capacité à trouver un partenaire solide et ce afin d’assurer la rentabilité économique de cette nouvelle aventure ALPINE.

Il explique :

 « Nous avions aussi dès le départ la volonté de placer l’usine de Dieppe au cœur de ce projet. Aujourd’hui, grâce à ce partenariat avec le groupe Caterham, nous pouvons entrer dans une nouvelle phase, celle de la conception d’un véhicule qui sera l’essence même d’Alpine, capable d’enflammer de nouveau les passions. Ce véhicule pourrait voir le jour d’ici trois ou quatre ans. »

Présent à cette conférence de presse, le Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg, s’est comme on l’imagine, bien évidemment tout naturellement félicité de ce projet :

« C’est pour le gouvernement une action tout à fait positive à laquelle nous avons contribué avec les élus locaux. »

Carlos Ghosn n’est pas entré dans les détails et n’as pas souhaité détaillé les futures caractéristiques de cette nouvelle ALPINE. Mais, il a bien précisé que ce véhicule ne serait pas commercialisé avant 3 à 4 ans.

Le grand patron du Groupe Renault se contentant de préciser :

«  Son prix sera abordable, comparé à des marques comme Ferrari et son design sera moderne sans renier la tradition de la griffe Alpine… »

Un volume de plusieurs milliers de voitures par an a été évoqué.

Mais ce chiffre évoluera en fonction de la situation économique lors de la commercialisation de cette Alpine.

Un mot enfin dur le prix de cette ALPINE du renouveau : Entre 35.000 et 40.000

Le directeur du département compétition de RST (Renault Sport Technologies) installé aux Ullis, Jean-Pascal Dauce s’est montré par la suite plus précis.

« L’idéal serait d’en produire 5 000 à 10 000 par an, avec une fabrication dans l’usine historique de Dieppe.» 

Et de bien préciser :

« La cible est un prix autour de 35 000-40 000 euros. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jean Jacques MANCEL – David LAUNAY- Michel PICARD   et autonewsinfo

 

ALPINE  : UNE FORMIDABLE HISTOIRE …

LES ALPINE DU MANS

 L’ARMADA ALPINE AUX 24 HEURES 1966

Sport

About Author

gilles