F1 : AVANT LE DEPART DU GP D’ABU DHABI, SEBASTIEN VETTEL EN ROUTE VERS SON DESTIN

SEBASTIAN VETTEL, EN ROUTE VERS SON DESTIN !!!

 

Lourdement sanctionné et pénalisé de devoir s’élancer depuis la dernière ligne et ce alors qu’il avait pourtant signé un plus qu’honnête troisième chrono, son seul adversaire encore en lice pour l’empêcher de décrocher une 3éme couronne mondiale et consécutive, l’Espagnol Fernando Alonso, n’ayant pu, lui, obtenir que le septième temps, l’Allemand Sébastian Vettel, s’est montré avant le départ plutôt calme et détendu.

A ce sujet, voici ce que Christian Horner, le Patron de l’équipe Red Bull Racing a déclaré, à la suite de l’annonce du déclassement de son pilote

Rappel :

Il ne restait que 850 ml et il manquait donc … 150 ml dans le réservoir de la Red Bull-Renault RB8.

 

La déclaration de Chris Horner :

« C’est tout simplement frustrant. C’est ennuyeux. Il s’est passé un souci lors du tour de décélération. L’instruction du Staff Renault était claire. Il voulait que nous coupions immédiatement le moteur en raison d’un problème qui s’était manifesté au niveau de la pile à combustible, ce que nous avons fait. »

Et, il poursuit :

« La FIA l’a accepté, elle a accepté le problème technique qui nous avait été rapporté par Renault, et malheureusement comme la réglementation l’exige, elle n’a pas été en mesure d’extraire un litre d’échantillon de carburant, seuls 850 ml ont été extraits. »

Mais de son côté, le Staff technique de Renault, en charge de mesurer les quantités de carburant à injecter lors des pleins d’essence, est lui de son côté convaincu qu’il restait suffisamment de carburant dans le réservoir de la monoplace de Vettel.

Du coup afin d’en être absolument convaincu, les responsables de l’équipe Red Bull Racing, ont donc choisi de sortir la monoplace incriminée du parc fermé.

Et ce dans le but d’enquêter et de tirer au clair cette histoire plus que fâcheuse dans l’optique de la conquête du titre mondial…

Avec pour toute Première conséquence, Seb Vettelqui  s’élancera ce dimanche en début d’après-midi, depuis la voie des stands !

fourni par Chris Horner :

«  Les ingé de Renault semblent convaincu que le reste du carburant – 150 ml – se trouve dans le réservoir. Nous avons donc décidé de sortir la voiture du régime du parc fermé tard samedi soir pour effectuer des analyses supplémentaires ».

Et, il enchaine :

« C’est une situation frustrante et nous avons besoin d’avoir accès à la pile à combustible pour comprendre quel est le problème. Nous y travaillons avec Renault. Ce sont eux qui nous dictent la quantité de carburant à injecter dans la voiture. Ils sont contents de leurs marges de sureté, ils sont contents de la quantité de carburant qui devrait se trouver dans la voiture, mais pour une certaine raison nous avons rencontré ce problème lors du tour de décélération. »

Fin du chapitre.

Concernant le déroulement de ce GP d’Abu Dhabi, Chris Horner, conclut :

« La course sera longue et il y aura surement une opportunité à saisir. Nous mènerons de toute façon une course d’attaque et je suis certain que Sebastian prouvera une nouvelle fois à tout le monde pourquoi il est un grand pilote. Il est déjà parvenu à signer de grandes courses en s’élançant de loin et je n’ai aucun doute qu’il en sera de nouveau capable ce dimanche. Il n’y a aucune raison pour que Sebastian ne puisse pas sauver quelques précieux points »

Quoiqu’il n soit, au vu des performances de sa Ferrari, on ne peut pas dire que Fernando Alonso dispose d’une marge importante…

La lutte entre ces deux pilotes dans ce GP de Yas Marina, nous promet en tous les cas, une course dans la course !!!

Simple rappel, Vettel totalise avant le départ 240 points contre 227 à Alonso.

13 petits points d’avance.

Les récompenses étant les suivantes à l’arrivée :

1er :  25  – 2éme :  18 – 3éme :  15 – 4éme : 12 –  6éme :  10 –  6éme : – 7éme :  6 –   8éme :  4  – 9éme :  2. Et enfin, 10éme :  1

 

Alors ?

Wait and see..

Il restera ensuite encore deux levées :

Le GP d’Austin au Texas puis l’ultime, celui du Brésil sur la piste d’Interlagos au dessus de Sao Paulo, le dimanche 25 novembre.

 

 

Et, au fond, peur-être bien que la COURONNE Mondiale 2012, se jouera la-bas.

Comme en 2008, où dans le dernier virage du dernier tour et en dépassant in extrémis la Toyota de l’Allemand Timo Glock – aujourd’hui en fond de grille avec Marussia – le jeune espoir Britannique Lewis Hamilton, avait chipé sur le fil le titre mondial, à l’enfant du pays, le Brésilien Félipe Massa, qui fêtait déjà pourtant avec la Scuderia Ferrari, un titre qu’ils ne savourèrent finalement qu’une infime poignée de secondes et… par radio interposée !!!

Un véritable cauchemar…

Dont Félipe ne semble à ce jour, s’être vraiment véritablement jamais remis !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : RED BULL et Bernard ASSET

 

La carte postale de … l’avant Grand Prix, ce dimanche du leader du Championnat du monde de Formule 1, millésime 2012

 

F1

About Author

gilles