EUROPEAN F3 OPEN: FINALE A BARCELONE POUR LE TEAM TOULOUSAIN TOP F3

 

 

L’équipe de F3, basée à Toulouse et dirigée sur les circuits par Arnaud Martin et l’ingénieur Arnaud Léal, est la seule cette année engagée dans un Championnat spécifique de cette discipline. En l’occurrence le Championnat European F3 Open, partie intégrante des meetings Euro Open GT organisés par le promoteur espagnol Jesus Pareja, et auquel elle participe depuis plusieurs saisons.

Début 2012, avec l’arrivée des nouveaux châssis Dallara F312, TOP F3 a fait l’acquisition d’un de ces modèles, à côté de ses deux habituelles F308. Rappelons que la série utilise toujours des moteurs Toyota.

En début de saison, Pierre Sancinena, en provenance de la Formule 4 de l’Auto Sport Academy, a commencé son apprentissage au volant de la F312. Malheureusement, le manque de budget ne lui a pas permis de poursuivre.

Les deux F308 concourant pour la “Copa“, le classement qui leur est réservé, étaient initialement aux mains d’Alexandre Cougnaud et Jordan Perroy.

Cougnaud, après deux saisons de FR 2.0 et une finale du Volant EuroFormula à La Châtre, progresse à chaque sortie, comme en témoigne sa récente 5éme place au général dans la course 2 de l’avant-dernière manche de Monza. Pour le final des 3-4 novembre à Barcelone, Alexandre entend conserver sa place de dauphin de la Copa, derrière l’Italien Kevin Giovesi titré sur l’autodrome milanais, et avec une avance consistante sur l’Italien Soriano et l’Australien Oon.

 

 

Jordan Perroy, demi-finaliste l’an passé du Volant EuroFormula après des débuts en F4, a dû lui aussi renoncer pour le moment par manque de finance, mail il a signé quelques prometteuses performances, dont une victoire au Nürburgring.

S’il a manqué quelques courses, il est inscrit ce week-end à Barcelone.

TOP F3 a également accueilli au coup par coup, l’Anglais Ruppert Svendsen-Cook, 3éme au général à Brands Hatch, et l’Américain Correy Smith.

Pour Barcelone, seul Cougnaud est partant certain, et TOP F3 cherche des pilotes éventuels pour cette ultime manche, pour une F312 et une F308. Un bon moyen pour eux de préparer un Championnat complet en 2013 dans une discipline qui reste la plus formatrice en monoplace avant
les puissantes GP2 ou FR3.5.

Et à ce niveau, l’European F3 Open, est l’un des meilleurs rapports qualité-prix de la discipline.

Cette saison, ses huit manches ont utilisé les circuits de Portimao, Nürburgring, Spa, Brands Hatch, Paul Ricard, Hungaroring, Monza et Catalunya.

 

Sam Salvadon

Photos : TOP F3


F3

About Author

gilles