SUPERCOPA SEAT : ANTUNES CHAMPION SUR LE FIL DEVANT HUGO VALENTE

 

Le titre de CHAMPION de la SUPERCOPA SEAT 2012, s’est finalement décidé et joué ce dimanche dans le dernier virage de l’ultime des 19 tours de la seconde manche du meeting de cloture qui se déroulait sur le circuit Paul Ricard !!!

Et, c’est  Jimmy Antunés qui, en finissant second derrière Vincent Abril, a été sacré au détriment d’Hugo Valente, classé troisième et qu’il a déboité suite à une infime faute, un léger écart de trajectoire, survenu lui aussi dans le… dernier virage !

 

 SUPERCOPA SEAT LEON 2012 : JIMMY ANTUNES SACRE CHAMPION POUR… UNE SECONDE !!!

Le week-end dernier à l’issue de la Sixième manche de la série SUPERCOPA SETA LEON, millésime 2012 qui se déroulait sur le circuit Paul Ricard, Jimmy Antunes a finalement été sacré Champion 2012 pour… une infime et petite seconde !

Avec trois candidats au titre, la finale de la Super Copa SEAT Leon, promettait assurément d’être belle.

Elle a tout simplement été passionnante, le verdict ayant été livré dans l’ultime virage du tout dernier tour de la course finale de la saison.
A égalité de points avant le dernier départ, Hugo Valente et Jimmy Antunes, se seront donc départagés dans les derniers hectomètres.

Et, Jimmy Antunes est allé chercher le titre pour, on le répète… une petite seconde et ainsi succéder au palmarès, à Julien Briché et Gaël Castelli.

Le Top 3 final, étant complété par Hugo Valente et Aurélien Comte, tandis que Mathieu Lambert et Vincent Abril, décrochent les deux victoires de ce meeting de clôture de fin de Championnat, sur le Circuit Paul Ricard.

Chez les Gentlemen Drivers, Luis Marques a fêté son sacre comme il se doit par deux succès !

 

Course 1 : Mathieu Lambert vainqueur, le titre toujours en jeu…

 

Auteur de la pole et alors leader du Championnat, Hugo Valente, part hélas et malheureusement pour lui, à la faute dans le premier tour et rétrograde dans les profondeurs du classement…

Le titre semble alors s’être un peu éloigné !

A ses côtés sur la grille,  le vétéran Jean-Marie Clairet et malgré sa solide expérience de la course, n’en profite pas longtemps car lui, il doit abandonner après une rugueuse explication avec Pascal Destembert.

Septième au départ, Mathieu Lambert ne laisse pas passer cette belle opportunité.

Il prend immédiatement les commandes, suivi de Nicolas Metairie, Pascal Destembert, Thibault Mourgues, Vincent Abril et Jimmy Antunes, déjà remonté lui , en un éclair de la 14éme…  à la 6éme place !

Le safety car,alors entre en piste dans le troisième tour, suite à un accident impliquant Luc Rozentvaig et Jean-Philippe Lamic.

Chaudes les explications dans cette Série qu’est la SuperCopa !!!

Le restart, est donné dans le sixième tour, avec une hiérarchie inchangé. Elle ne tarde pas à évoluer car si Mathieu Lambert mène toujours devant Nicolas Metairie, Vincent Abril, a, lui dépassé coup sur coup Thibault Mourgues puis Pascal Destembert.

Alors que Peter Deray s’empare de la 9éme position au dépend de Guillaume Rousseau, l’infortuné Hugo Valente, tente vaille que vaille, de refaire son retard.

Peu après la mi-course, il réintègre le Top 10.

MATHIEU LAMBERT FILE VERS UN SECOND SUCCÈS

Le podium est établi, avec Mathieu Lambert qui remporte son deuxième succès de la saison devant Nicolas Metairie et Vincent Abril.

En revanche, pour les places d’honneur, la bataille a été âpre. Alors que Jimmy Antunes pensait avoir obtenu le quatrième rang, Aurélien Comte, la lui a chipé dans la dernière boucle, Pascal Destembert ayant lui aussi gain de cause sur Jimmy Antunes pour terminer cinquième !

Cela nous promet donc une sérieuse explication pour le lendemain et l’ultime épreuve, entre les deux prétendants au titre, Antunes et Valente !!!

LUIS MARQUES VICTORIEUX EN GENTLEMEN

Du côté des Gentlemen Drivers, Luis Marques a confirmé sa pole position, en dominant les débats.

Sous le drapeau à damiers, il précède Sébastien Macchieraldo et Javier Ibran Pardo, qui s’était pourtant élancé depuis le septième rang dans cette catégorie.

Si Yoann Benias avait pris l’avantage sur Serge Nauges en début d’épreuve, c’est finalement ce dernier qui se classe au pied du podium, ayant trouvé l’ouverture dans le 10éme tour.

Course 2 : Vincent Abril s’impose, Jimmy Antunes couronné !

 

En position de pointe sur la grille, Vincent Abril conserve l’avantage sur Mathieu Lambert.

Alors qu’incroyablement Jimmy Antunes, qui joue pourtant le titre, rétrograde quant à lui, dégringolant de la 3éme à la …9éme place, tandis que son grand rival pour ce titre, Hugo Valente, réalise la bonne opération en passant du 8éme au 3éme rang !

La lutte s’annonce donc des plus intéressantes entre les deux candidats…

Aurélien Comte, Nicolas Metairie et Peter Deray s’expliquant eux, pour la 4éme position, mais Comte doit rendre les armes dans le septième tour.

De son côté, Antunes attaque fort pour conserver ses chances de sacre.

Et, il prend successivement l’avantage sur Deray, puis Metairie pour se retrouver à nouveau derrière …Hugo Valente.

Les deux hommes, s’offrent une fantastique passe d’armes qui va se poursuivre jusque dans les derniers instants.

Alors que Mathieu Lambert, au deuxième rang, doit abandonner et ce suite à une crevaison, Valente et Antunes continuent de se rendre coup pour coup.

Devant, au commandement, Vincent Abril s’en va décrocher une solide victoire et Jimmy Antunes, va  trouver finalement l’ouverture dans le tout dernier tour.

Un dépassement au dépend d’Hugo Valente, synonyme de titre puisqu’Antunes est sacré pour seulement une seconde et deux points !
Nicolas Metairie et Peter Deray, figurent dans le Top 5 de cette dernière course, suivi de Thibault Mourgues et Jean-Marie Clairet.

Au Classement Gentleman, Luis Marques termine la saison par une nouvelle victoire dont il a dressé les contours dès le premier tour. Son dauphin n’est autre que Sébastien Macchieraldo, parti de la pole mais seulement quatrième après le départ.

Serge Nauges montant sur la troisième marche du podium.

Jimmy Antunes, radieux confiait :

« Gagner le titre, c’est évidemment un très grand plaisir » 

Et, il poursuivait :

« Je dois vraiment cette victoire au team Clairet Sport, qui a fait un boulot énorme pour gagner et c’est ce que nous avons fait. La dernière course a été assez mouvementée. J’ai pris un départ moyen et j’ai fait une grosse erreur dans le premier tour. J’ai cravaché pour remonter et j’arrive finalement à doubler Hugo Valente dans le dernier tour. Nous avons effectué une belle saison en réussissant à être régulier. Je termine huit fois sur la deuxième marche du podium. Je n’ai pas gagné de course, mais je remporte le championnat. C’est ce qui compte ! »

VINCENT ABRIL CONCLUT SA SAISON PAR UNE VICTOIRE !

 

6 podiums dont 2 victoires, tel est l’impressionnant bilan de Vincent Abril qui conclut sa saison 2012 sur la plus haute marche du podium du circuit Paul Ricard. Au volant de sa Leon Supercopa du Team Speedcar, le pilote de … 17 ans, réalise même une ultime performance en se hissant à la 4ème place finale du Championnat.

Vincent qui lâche:

« Je veux vraiment remercier toute l’équipe qui m’a beaucoup aidé depuis le début du week-end. Nous hésitions entre deux réglages, et nous avons choisi les bons ! J’ai essayé d’attaquer au maximum tout en mesurant les risques. Je suis ravi de ce podium, et décrocher le meilleur tour en course me donne  une grande satisfaction »

Et, il concluait :

« C’était vraiment génial en piste ! J’ai essayé de gérer quelques tours après le départ, mais j’ai vu que le paquet remontait fort. J’ai donc donné tout ce que je pouvais afin de m’assurer une distance de sécurité face à mes concurrents. Cette victoire vient conclure une belle année d’apprentissage pour moi, et concrétise tous les efforts entrepris depuis deux ans. Désormais, j’espère mettre toute l’expérience acquise depuis deux ans dans un nouveau projet, au volant d’une auto plus puissante. »

Au classement final de la Super Copa SEAT Leon 2012, Jimmy Antunes est donc sacré avec 270 points contre 268 pour Hugo Valente, pourtant vainqueur à trois reprises cette année.

Aurélien Comte se classe troisième avec 228 pts, devant Vincent Abril qui en totalise lui, 216 pts et Pascal Destembert, finit 5éme avec 200 pts.

Au classement Gentleman, Luis Marques avec un  score de 362 pts est Champion devant Serge Nauges, 269 pts et Yoann Beniaes, 248 pts, troisième pour un petit point devant Javier Ibran Pardo, 247 pts.

Chez les Teams, CLAIRET Sport  qui a obtenu 574 pts, est titré, suivi du Team SPEEDCAR avec 480 pts  et de Monlau Competicion, 146 pts.

Gilles GAIGNAULT
Photos : Gilles VITRY – autonewsinfo et Daniel DELIEN


Sport

About Author

gilles