WSBK: CLUZEL CHEZ SUZUKI, GUINTOLI EN ITALIE?

 

 

JULES CLUZEL

 

C’est la même histoire en deux actes…

Acte un, déjà raconté dans autonewsinfo, le Français Sylvain Guintoli, star montante en WSBK, signe chez Suzuki Crescent pour 2013 et… ne se présente pas aux essais en Aragon, car un autre Team, dit-il, avec lequel il est en discussion, lui a interdit de tester les Suzuki…

Suzuki fait donc rouler Josh Waters, Champion SBK d’Australie.

On en était donc resté là…

Et puis, Suzuki annonce son recrutement définitif pour 2013…

 

CLUZEL SUR SUZUKI!

CLUZEL A MAGNY COURS

 

C’est fou comme les Anglais aiment les pilotes Français en ce moment!

Après s’être fait jeter par Guintoli, Crescent a finalement signé… Jules Cluzel, out l’Australien!

Ce qui est d’ailleurs logique.

On se souvient que Cluzel a roulé en Moto2 en 2011, pas mal d’ailleurs puisque dans ce monde de guerriers surdoués et cruels, il a gagné un GP!

Mais la fin d’année a été moins bonne et il s’est retrouvé en 2012 en Supersport, la porte d’entrée du WSBK, une discipline largement aussi compliquée que le Moto2.

Et dès sa première année, il a failli être Champion du Monde!

Il finit second à un cheveu du titre.

Un mec capable de gagner en Moto2 et en Supersport, forcément, ça intéresse du monde, du beau monde.

Paul Denning est le patron de Suzuki Crescent…

« Trouver le coéquipier de Leon Camier n’a pas été évident, mais au final nous ne pourrions pas être plus heureux du résultat ! Jules est un pilote jeune, il a 24 ans, il est  rapide et agressif, il a démontré qu’il pouvait s’adapter très rapidement à de nouvelles motos et de nouveaux championnats ».

Et hop, Cluzel en selle!

Mais Guintoli alors?

 

GUINTOLI VERS L’ITALIE…

 

SYLVAIN GUINTOLI

 

Pour envoyer sur les roses une écurie aussi bien lotie que Suzuki, il fallait soit être taré, ce que n’est pas Sylvain, soit avoir les yeux vers le sud, là où une marque prestigieuse pouvait lui proposer… la botte!

Oui,je sais, le jeu de mots est phénoménal, merci…

Deux options.

Aprilia?  Biaggi réclame plus de deux millions pour rouler en 2013, et du côté de Noale, on n’a pas forcément autant de blé.

Certes, le groupe Piaggio est le propriétaire de la marque mais c’est connu, chez les riches, on compte…

Par ailleurs, Max Biaggi doit son titre 2012 … à Guintoli, qui est allé gagner l’avant-dernière manche du WSBK devant les mecs qui menaçaient Max au général….

Et au bout de la finale, Biaggi prend le titre avec un demi-point d’avance…

Merci qui? …. Grazie Guintoli!

Et si Max finit par décrocher ses deux millions, il demandera peut-être en plus un coéquipier capable de l’aider toute l’année?

Autre option, Ducati….

On a su en deux jours que pour faire rouler la 1199 Panigale en 2013, Ducati n’avait pas reconduit son accord avec le Team Althea.

Et que Carlos Checa, Champion du Monde en 2011, avait été signé en direct par Ducati…

Il reste donc une place…

Lecteur, tu sais que j’ai quelques antennes en Italie, et effectivement, on me confirme que son nom agite les Teams…

En plus, ce qu’a gagné Guintoli cette année, et il a gagné pas mal de courses, ou s’est superbement placé, c’est au guidon d’une… Ducati!

Et puis Guintoli, ça a un petit côté rital non?

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  Gilles VITRY – WSBK  

 

 

 

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis