VDEV : LA NOUVELLE LIGIER JS 53 EVO, A FAIT SON ENTREE EN COMPETITION CE WEEK-END A MAGNY COURS


La dernière voiture, née des automobiles Ligier-Martini, la marque associant Guy Ligier et Tio Martini, à fait ses premiers tours de roue en compétition officielle, ce weekend, sur ses terres, sur le circuit nivernais de Magny-Cours

Et ce, à l’occasion de la Série VdeV et sous l’œil toujours vert et attentif de…Guy Ligier.

La JS 53 Evo, est une évolution de la JS 53 sortie deux ans plus tôt. Elle arbore une nouvelle carrosserie plus aérodynamique et a vu sa répartition des masses modifiée.

 

 

Guy Ligier, figure emblématique du Sport automobile Français et actionnaire du circuit de Nevers Magny-Cours, avait fait le déplacement ce week-end, pour assister aux premiers tours de roue de la dernière née, la JS 53 Evo.

Pour une première sortie, la nouvelle Ligier, engagée par le Team Mecamoteur  et pilotée par un trio de pilotes d’expérience Lionel Robert, et Yann Clairay et épaulé par Damien Delafosse, dans les 6 Heures d’endurance proto de la série VdeV, de notre ami Éric Van de Vywer, affrontait les Norma pour victoire.

 

 

Cette Ligier JS53 qui roulait pour la toute première fois, termine seconde derrière la Norma M20 du Team Palmyr, d’un trio formé de pilotes au solide palmarès et ayant noms, Daid Zollinger, Philippe Mondolot et Fabien Thuner.

La seconde Ligier JS53 défendant, elle, les couleurs du Team Alsacien Pegasus Racing et que se partageaient le duo composé de Julien Shell et David Caussanel, eux aussi dotés d’un bon bagage en course, finit elle à une honorable 8éme place.

Plutôt prometteur.

 

UNE VOITURE FABRIQUÉE A MAGNY-COURS

La JS 53 Evo qui n’est que la suite logique des prototypes JS 49, JS 51 et JS 53, est entièrement fabriquée à l’usine de Magny-Cours. Les techniciens de chez Ligier se sont principalement concentrés sur la sécurité de la voiture, l’aérodynamisme et la carrosserie avec une répartition des masses modifiée afin de faciliter le pilotage.

 

 

Guy Ligier, expliquait :

« Pour des raisons de délais, la carrosserie de la JS53 était assez proche de celle de la JS51. La JS53 EVO est la version aboutie de la JS53. Je suis certain que cette voiture sera encore plus sûre et plus performante et apportera beaucoup de plaisir de pilotage aux pilotes confirmés et aux
gentlemen drivers »

A noter que le développement de la voiture, a été réalisé sur le circuit nivernais et a déja parcouru près de 1 500 km sans connaitre le moindre souci mécanique.

Les pilotes engagés au volant de la JS 53 Evo, à l’issue de cette première apparition en compétition, étaient particulièrement heureux de cette première prise en main.

En raison des difficultés à exporter des Championnats autres que la F1 hors-Europe, il était important de se concentrer sur le marché européen qui reste encore aujourd’hui le berceau du sport automobile. C’est ainsi que cette voiture a pour vocation d’être vendu a des écuries
ou gentlemen drivers? roulant en endurance proto de la série VdeV, la Série Speed qui est une compétition anglaise qui se déroule un peu partout en Europe.

Mais on la retrouvera également dans des championnats en Allemagne ou en Italie où courent déjà des Ligier.

Bien que le marché soit actuellement difficile et compliquée, la passion reste le principal moteur de l’usine Ligier-Martini.

 

 

 

Même si Ligier n’engage plus directement de voiture en course, personne parmi les fans de course automobile n’a oublié Ligier, ni non plus les exploits et les victoires de ses pilotes fétiches :

Jacques Laffite et les regrettés Patrick Depailler et Didier Pironi, tous troi victorieux en Grand Prix F1.

Les années ont passées mais le bleu « Ligier » vit toujours comme on a pu récemment le voir avec le prototype du Pegasus Racing.

 

Yantl DEROUSSEN

Photos : Bernard BAKALIANGilles VITRY  – LIGIER-MARTINI et VDEV

 

V de V

About Author

gilles