INDYCAR : DEMISSION DE RANDY BERNARD !!!

 

Retentissant !

Une nouvelle qui fait l’effet d’une véritable … bombe  !
Randy Bernard vient d’annoncer qu’il avait été démissionné en tant que PDG de la série Américaine Indycar, avec effet immédiat.

Ses fonctions seront exercées par le directeur général par intérim de l’Indianapolis Motor Speedway, Jeff Belskus.

Le conseil d’administration de l’IMS (Indianapolis Motor Speedway) a tenu dimanche une assemblée générale extraordinaire de ses membres. A l’issue de cette réunion, décision a été prise de licencier Randy Bernard, PDG de l’Indycar, avec effet immédiat.

Que se passe-t-il en Indycar?

La série US, semble en sérieuse difficulté et ce ne sont pas ces derniers évènements – qui vont apaiser la situation. En effet, quelques jours auparavant, Tony George, avait déjà claqué la porte et quitté le conseil d’administration d’Hulman & Co.

Hulman & Co ?

L’entreprise « familiale » qui détient les droits de l’IMS depuis 1945 !!!

 

 

Depuis plusieurs mois, d’inquiétantes rumeurs faisaient état de la volonté de Tony George de licencier le PDG de l’IMS, Randy Bernard et de racheter la série Indycar qu’il avait créée en 1996.

On rappellera que Tony George siégeait à l’une des 11 places du Conseil d’Administration de l’IMS.

Petit rappel..

Tony George avait été démis de ses fonctions de GRAND  patron de l’Indycar en 2009 par sa propre mère et ses sœurs en 2009. Il avait alors déjà quitté le conseil d’administration avant d’y revenir en 2011.

Après l’échec des négociations dans le rachat de la série en 2012, Tony George a une nouvelle fois décidé de quitter à nouveau Hulman & Co.

Tony George est également actionnaire de l’une des écuries d’Indycar avec son gendre, le pilote Ed Carpenter. Lequel s’est classé 18ème au classement général final en 2012.

Questionné, Jeff Belskus a déclaré :

« Nous sommes très reconnaissants envers Randy qui n’a pas limité ses efforts pour apprendre, comprendre et faire évoluer l’IndyCar durant ces trois dernières saisons.  Nous avons réfléchi avec Randy sur les opportunités qui s’ouvraient et nous sommes tombés d’accord sur le fait que le temps était venu de suivre différents chemins. »

Pour sa part, Randy Bernard après ses trois années a la direction de l’Indycar, il lui restait deux ans de contrat, a précisé :

 « J’ai aimé ces moments passés à travailler avec toute la famille de IndyCar, les teams, les pilotes, les partenaires et les fans. Ces trois dernières années ont apporté des moments excitants et parfois difficiles. Mais nous avons créé des fondations qui permettront à la discipline de progresser  lors des prochaines années et je suis fier de ce que chacun a réussi à accomplir depuis mon arrivée aux commandes. J’ai aimé une passion pour l’IndyCar et je suis impatient d’être impliqué à un nouveau poste. »

 

 

Maintenant, une chose est d’ores et déjà certaine et  clair :

La série Indycar n’est pas à vendre

Reste à connaitre les mouvements qui vont se faire jour au sein même du conseil d’administration (Mari Hulman-George et ses filles).

La GRANDE question que tout le monde se pose aux USA dans le milieu de l’Indycar  :

Tony George reviendra- t’il ?

Qui sera le nouvel «homme fort»?

Sera- til  donné plus de pouvoir à la nouvelle équipe dirigeante?

On attend avec impatience le prochain épisode…

 

Peter GRISWOLD

Photos : INDYCAR

 

Indycar Sport

About Author

gilles