MOTOGP EN AUSTRALIE: LORENZO ET MARQUEZ CHAMPIONS DU MONDE, STONER « THE KING »!

STONER LE VRAI ROI DE L’AUSTRALIE

 Il fait beau au bord de la mer, de l’autre côté du monde, à Phillip Island, en Australie.

On approche de la fin et on se bat soit pour montrer que l’on mérite le titre, soit pour le décrocher!

En Moto3 par exemple, Sandro Cortese, déjà Champion du Monde, s’offre une cinquième victoire.

En Moto2, Espargaro colle un boulevard à tout le monde mais Marquez est Champion du Monde.

En MotoGP, Stoner a été impérial mais Lorenzo est titré. En fait d’ailleurs, le vrai … ROI du week-end, c’est Stoner.

MOTO3: GUERRE A OUTRANCE, CORTESE VAINQUEUR

En Moto3, 23 tours à couvrir.

Louis Rossi part bien, troisième, derrière le leader Khairuddin, pilote malaisien qui fait parler la poudre en tête depuis plusieurs GP.

Cortese ne l’a battu chez lui, au GP de Malaisie,  que de quelques centimètres pour décrocher le titre!

Puis viennent la KTM de Jonas Folger, la Honda Du Français, la KTM de Salom et celle de Cortese qui, titré, laisse un peu jouer ses camarades.

Vinales a raté son départ et son début de course, évoluant en septième-huitième position.

Puis, au quatrième tour arrivée en tête d’un nouveau trio, carrément, avec Cortese, Oliveira, Vinales.

En fait, Rossi, Folger, et Salom ont grillé le départ et doivent repasser par les stands faire un drive thtrough…

Folger et Salom se retrouvent quatorze et quinze, Rossi est encore plus loin.

L’ex leader Khairuddin est neuvième! Il n’ira d’ailleurs pas au bout.

L’autre Français, Alan Techer, est toujours en piste mais seizième!

En fait, il ya un duo de tête, , Cortese qui roule à se toucher avec Oliveira, et un groupe de chasse à quatre secondes, Vinales, Rins, Sissis, Fenati.

Groupe dont Vinales se fait éjecter!  Course terminée, retour de Vinales raté, on se soivient qu’il avait quitté son stand avant le GP de Malaisie!

Chaud les petits jeunes!

Cinq tours avant la fin, Cortese laisse passer Oliveira, trop proche de lui, dont il veut étudier les trajectoires.

Cela marche ou pas, c’est la manière favorite de Marquez en Moto2, mais parfois, l’autre se voit pousser des ailes et devient impossible à rattraper!

Et cela marche, Cortese reprend la tête.

Fin de la course. Cortese vainqueur (KTM) devant Oliveira (Honda).

Puis, à cinq secondes du vainqueur,  Sissis (KTM). Rins (Honda), Kent (KTM), Fenati (Honda), Tonucci (Honda), Vasquez (Honda).

Après, c’est trente secondes de retard.

Marquez (Honda) et Isaac Vinales (Honda) complètent le Top Ten.

 

LE PODIUM MOTO3, OLIVEIRA,CORTESE, SISSIS

Folger a réussi à remonter onze, les autres stars sont à dache.

Salom quinze, mais il conforte sa place de second au classement général,  puisque Maverick Vinales n’est pas à l’arrivée.

Les français Techer et Rossi sont seize et vingt.

Une sorte de course par élimination!

Positions au Championnat du Monde Moto3:

1 . Sandro CORTESE, KTM ,GER, 305 points. 2. Luis SALOM, Kalex KTM ,SPA, 208.3. Maverick VIÑALES, FTR Honda, SPA, 199.4 .Alex RINS, Suter Honda; SPA, 141.5 .Romano FENATI, FTR, Honda, ITA, 136.6 .Danny KENT, KTM, GBR, 129.7 .Miguel OLIVEIRA, Suter Honda, POR, 114.8 .Zulfahmi KHAIRUDDIN, KTM ,MAL, 112.9. Jonas FOLGER, Kalex KTM ,GER, 93.10. Efren VAZQUEZ, FTR Honda, SPA, 93.11. Arthur SISSIS,84.12. Alexis MASBOU, Honda, FRA, 81.13 .Louis ROSSI, FTR Honda, FRA, 76.14. Niccolò ANTONELLI,74.15. Jakub KORNFEIL, 62.16. Alberto MONCAYO, 52.17. Hector FAUBEL  52.18. Alessandro TONUCCI 43.19 .Niklas AJO 33. 20. Alex MARQUEZ,27. 21. Alan TECHER, TSR Honda ,FRA, 21.22. Jack MILLER.23. Adrian MARTIN.24.Brad BINDER.25. Ivan MORENO.26. Jasper IWEMA.27. Luca GRUENWALD.28. Isaac VIÑALES.29. Giulian PEDONE.30. Toni FINSTERBUSCH.31. Marcel SCHROTTER.32.Kevin HANUS.33. Kevin CALIA.34.John McPHEE.35.Ruben  RINALDI.36. Simone GROTZKYJ.

MOTO2: SOLO ESPARGARO, MARQUEZ CHAMPION DU MONDE

ESPARGARO TOTALEMENT SEUL DU DEBUT A LA FIN…

En Moto2, la première ligne est guerrière avec Espargaro, Redding et Marquez.

On rappelle juste que si Espargaro gagne,  Marquez a besoin de deux points pour être Champion du Monde…

Alors, il assure ou il veut finir façon grandiose, comme Cortese en Moto3?

Le Français Zarco part sept sur la grille.

Nakagami fait un départ totalement canon et se faufile parmi le trio de tête.

On a donc Espargaro, Marquez, Redding, Nakagami et Zarco, qui a pris un superbe départ…

On imagine que les stars du Moto2 ne vont pas laisser l’intrus Nakagami les embêter dans leurs jeux, l’impétueux japonais est vite neuvième!

Et oui, le Moto2 est sans pitié…

Zarco a d’ailleurs perdu quelques plumes au cours du retour de la cavalerie, il est sept… Sa place sur la grille de départ…

Espargaro sait qu’il ne peut que gagner en espérant que Marquez aura des ennuis…

Alors, il met du lourd, et colle cinq secondes en trois tours à Redding et Marquez…

Mais si la situation reste la même, Marc Marquez sera Champion du Monde au drapeau à damiers.

MARC MARQUEZ,CHAMPION DU MONDE

D’ailleurs, l’écart se creuse, cela devient une fausse course de Moto2, le duo de poursuivants d’Espargaro est à presque sept secondes… et cela au bout de neuf tours.

Pas de bagarre en tête…

Même si c’était à prévoir, c’est frustrant…

En revanche, derrière Redding et Marquez, on trouve huit pilotes qui s’étripent joyeusement!

Groupe dans lequel, malheureusement, Johan Zarco ne tient pas sa place, il passe dixième à treize secondes du leader!

Redding et Marquez, qui roulent en frères siamois, sont neuf secondes derrière Espargaro.

Dire que cette course est pleine d’intérêt serait faire preuve d’un optimisme béat…

L’Australien Anthony West, qui a évidemment envie de faire un podium chez lui, rejoint Redding et Marquez à quatorze secondes d’Espargaro!

Qu’on se le dise, Marquez n’a qu’une envie, terminer en beauté…

Mais dans un team qui va devenir Champion du Monde, il peut y avoir des consignes très strictes…

Alors, gageons que Marquez est comme nous, il s’emmerde en attendant la fin de la course…

Interdiction d’attaquer…

Il laisse d’ailleurs passer West troisième.

Le tableau d’une triste situation… Un leader, trois suivants à quinze secondes , les autres, un groupe de six, dont fait partie Zarco, à 25 secondes!

Mon ami Thierry Roland aurait dit que personne ne veut être le dernier mort de la guerre!

Marquez réagit quand même, ce serait bien, pour un Champion du Monde, de finir sur le podium.

Il passe donc trois devant Redding. Il est même second mais l’incroyable West le passe dans le dernier tour.

Marquez  est quand même sur le podium.

Les dix premiers: Espargaro, West, Marquez, Redding, Aegerter, Zarco, Corsi, Rabat, Krumenacher, Nakagami.

Zarco six, Di Meglio quinze, avec les gouffres de Rossi et techer en Moto3, ce n’est pas totalement un jour tricolore!

Positions Championnat du Monde Moto2

 

1. Marc MARQUEZ, Suter, SPA, 299 points, Champion du Monde Moto2. 2. Pol ESPARGARO, Kalex, SPA, 260, Vice Champion du Monde Moto2. .3 .Andrea IANNONE, Speed Up, ITA, 188. 4. Thomas LUTHI, Suter, SWI, 177. 5. Scott REDDING, Kalex, GBR, 161.6 .Mika KALLIO, Kalex, FIN, 119.7. Bradley SMITH, Tech 3, GBR ,108.8. Esteve RABAT, Kalex, SPA, 107.9. Dominique AEGERTER, Suter, SWI, 98.10. Johann ZARCO, Motobi, FRA, 94.11 Simone CORSI.12. Alex DE ANGELIS.13.Claudio CORTI.14. Anthony WEST.15. Julian SIMON.16. Takaaki NAKAGAMI .17. Toni ELIAS.18. Randy KRUMMENACHER.19. Xavier SIMEON.20. Jordi TORRES.21. Nicolas TEROL. 22. Gino REA.23. Mike DI MEGLIO, Kalex, FRA, 14.24. Hafizh SYAHRIN.25. Axel PONS.26. Max NEUKIRCHNER.27. Ratthapark WILAIROT.28. Ricard CARDUS.

MOTOGP: STONER INTOUCHABLE,  LORENZO CHAMPION DU MONDE

CAVALIER SEUL DE STONER

Ce GP là a duré… un tour et demi!

C’est simple, Lorenzo est parti en tête devant Pedrosa et Stoner…

Trois virages plus loin, Pedrosa  prend le lead, magnifiquement .

Et au bout d’un tour et demi, Stoner a passé Lorenzo, et Pedrosa se ramasse.

Ce qu’en dit Dani retour à son stand…  »

« Je ressens davantage de la tristesse que de la déception. J’ai fait tout mon possible et je n’ai pas de regret à avoir quant à la manière dont j’ai piloté, surtout cette saison. Je suis très fier du team et du niveau que j’ai eu cette année. Après ce qui est arrivé à Misano, nous avons montré une bonne attitude, du talent et de la puissance. Il y a de la tristesse parce que nous n’avions jamais été aussi proches de remporter le titre, mais je suis tout de même fier de ce que nous avons fait. Concernant la chute, il n’y pas de mystère. Je suis simplement parti trop large dans ce virage, j’avais un peu de chattering et j’ai perdu l’avant. Peut-être que le pneu n’était pas assez chaud mais c’est arrivé et c’est terminé. Félicitations à Casey pour sa sixième victoire ici et à Jorge parce qu’il mérite ce Championnat, ainsi qu’à Marc Márquez en Moto2™. »

Lorenzo n’a plus qu’à terminer pour être titré…

Reste Stoner, qui va s’offrir et offrir à ses fans, en guise d’adieu, un festival de glissades et de ruades sur les vibreurs, parfois à pas loin de 300 km/h, sur un circuit qui nécéssite probablement le plus gros coeur de la saison…

Ce qu’il en dit: « Pour moi c’était très important que je remporte une course avant la fin de la saison et je suis ravi de l’avoir fait ici, chez moi, devant autant de monde. Je craignais de ne pas avoir la condition physique nécessaire pour être compétitif mais j’ai réussi à bien m’en sortir, nous étions meilleurs que tous les autres et c’était la meilleure façon de faire mes adieux. J’étais nerveux avant la course mais les conditions étaient fantastiques pour Phillip Island ! Quand il ne restait plus que quelques tours, je savais que j’avais beaucoup d’avance et j’en ai profité pour regarder le public, c’était fantastique de voir tout le monde m’encourager et je me suis senti très fier d’être Australien. Toutes mes félicitations à Jorge, il a fait une saison presque parfaite, en finissant 1er ou 2ème à chaque fois que c’était possible, je suis déçu de ne pas avoir été dans la lutte pour le titre mais j’ai fait des erreurs et les choses ne vont pas toujours comme on le souhaite. Mes condoléances à Dani, je l’ai vu chuter juste devant moi, mais il devait de toute façon attaquer et essayer de gagner pour garder ses chances au Championnat. C’était une petite erreur, facile à faire dans ce virage et je suis désolé pour lui. Merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir ! »

A l’arrivée, il aura collé neuf secondes à Lorenzo, qui, peut-être, s’en fout, en sachant que même s’il avait attaqué, jamais il n’aurait pu seulement inquiéter Stoner!

JORGE LORENZO

Lorenzo à l’arrivée… « Quelle journée ! Je suis très heureux, ça a été plus facile que prévu suite à la chute de Dani. Je voulais rester avec Casey mais il était trop fort. Aujourd’hui je n’ai eu qu’à finir la course et maintenant je suis Champion du Monde pour la deuxième fois. C’est une sensation incroyable ! Je tiens à remercier le team, Yamaha, ma famille, mes amis, mes sponsors et tous mes fans. Nous avons été très patients, très concentrés, et le titre mondial nous revient enfin ! »

GP joué aussi très vite côté podium, Crutchlow s’installe en solide et solitaire troisième.

Côté bagarre, c’est derrière, entre Dovizioso, Bradl et Bautista qui vont s’offrir un vrai GP à eux tous seuls…

Genre les carénages qui se touchent et des dépassements par dizaines.

Chacun des trois a été leader du groupe,  on sait que Bradl est très « regardé » par Honda, un jour Pedrosa s’en ira…

DOVIZIOSO VAINQUEUR DU SEUL VRAI DUEL DU GP

C’est Dovizioso qui gagne le duel, les Tech3 finissent donc trois et quatre, devant Bautista et Bradl, mais il s’en faut d’un cheveu.

Le GP est aussi assez vite joué en CRT car De Puniet part derrière Espargaro, il arrive à le passer sur cinquante mètres mais il est trop large et se fait reprendre immédiatement.

C’est dommage, Randy avait fait des étincelles en qualifs et il perd encore des points au classement des CRT qu’il aurait largement mérité de gagner.

RANDY DE PUNIET

Il lui reste un GP, à Valence…

Et un chiffre assez consternant… Quinze pilotes classés à l’arrivée, tout le monde est donc dans les points…

Il manque vraiment du monde dans cette catégorie.

La Dorna essaie de la renforcer mais…

Valence, c’est le  11 novembre.

Positions Championnat du Monde MotoGP:

1 . Jorge LORENZO, Yamaha, SPA, 350 points, Champion du Monde MotoGP 2012. 2 .Dani PEDROSA, Honda, SPA, 307.3 .Casey STONER, Honda, AUS, 238.4. Andrea DOVIZIOSO, Yamaha, ITA, 208.5 .Alvaro BAUTISTA, Honda, SPA, 165.6 .Valentino ROSSI, Ducati, ITA, 157.7 .Cal CRUTCHLOW, Yamaha, GBR, 151.8 .Stefan BRADL, Honda, GER, 135.9 .Nicky HAYDEN; Ducati, USA, 122.10. Ben SPIES, Yamaha, USA, 88.11 .Hector BARBERA .12 .Aleix ESPARGARO.13? Randy DE PUNIET, ART, FRA, 58.14. Karel ABRAHAM.15. Michele PIRRO.16. James ELLISON .17. Yonny HERNANDEZ.18. Colin EDWARDS.19. Danilo PETRUCCI.20. Jonathan REA.21. Mattia PASINI.22. Ivan SILVA.23. Toni ELIAS.24. Katsuyuki NAKASUGA.25. Steve RAPP.26. David SALOM.

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS MOTOGP

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis