F1 : BERNIE ECCLESTONE FAVORABLE AU GP DE FRANCE DES … 2013

 

F1.

 

GP DE FRANCE.

 

Bernie ECCLETONE y pense pour … 2013. Ce samedi matin au Grand Prix d’INDE, le grand argentier, Bernie Ecclestone qui fêtait ce jour son 82éme anniversaire, a confié que le GP de FRANCE de Formule 1, pourrait parfaitement suppléer le GP des Amériques et ce pour la saison 2013

« Le contrat est prêt, le stylo est prêt. S’ils sont prêts à payer, nous trouverons une place dans le calendrier»

Et, l’homme qui décide et impose le calendrier aux fédérations, de précise :

« Le circuit est un autre dossier. Quel que soit le circuit, nous sommes prêts. »

Eu égard à la conjoncture et la situation économique, on peut logiquement penser que le dossier du circuit Paul Ricard a plus de chances de voir le jour que celui du circuit Nivernais de Magny cours, ce dernier reposant plus sur des fonds publics alors que le projet Varois repose en grande partie sur des partenaires privés.

 

CLAUDE SAGE, HENRI-LOUIS MAUNOIR ET GILLES GAIGNAULT

 

Croisé ce dimanche matin à notre arrivée sur le circuit Paul Ricard où nous sommes pour la finale du Championnat de France du GT Tour, et informé de la déclaration du Grand argentier, Henri-Louis Maunoir, Directeur général de la Société Excelis qui gère les installations du circuit Paul Ricard, nous confie :

« C’est une excellente nouvelle. Le Var est très demandeur pour le retour du Grand Prix, après plus de vingt ans d’absence au calendrier du circuit.

Et il enchaine :

« La France a une industrie automobile importante, un motoriste qui équipe une grande partie du plateau – 4 écuries – et aujourd’hui on a trois pilotes. Le GP de France du renouveau après quatre ans d’absence serait donc une suite logique et le renforcement de l’image de notre potentiel dans ce secteur qu’est l’automobile.

Et Henri-Louis conclut

« Nous disposons d’un site tout à fait exceptionnel avec nos infrastructures à la pointe de la technologie un aéroport international capable de recevoir des Airbus A320, d’hôtels sur le site ainsi qu’aux alentours. Nos récentes manifestations nous ont permis de tester  nos capacités d’accueil, par exemple tout dernièrement fin  septembre, les World Séries by Renault, qui ont drainé 70.000 personnes sur le week-end sans rencontrer de problèmes majeurs, nous permettant ainsi de préparer parfaitement bien l’organisation d’un futur GP de F1.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Manfred GIET et Raymond PAPANTI

F1 Sport

About Author

gilles