RALLYE DU VALAIS : GONON AU COMMANDEMENT AU VOLANT D’UNE PEUGEOT 207 S2000

 

Cette première journée du Rallye du Valais, nous a apporté 3 vainqueurs successifs en 3 spéciales.

Même si le championnat Suisse est joué, ainsi que le championnat d’Europe, certain pilotes n’ont pas hésité à faire le déplacement.

 

 

Le Belge TSJOEN, venu en première mondiale aligner une DS3 S 2000, nous a gratifié d’un premier temps dans l’ES1, mais il devait renoncer à sa place de leader dans l’ES2, en raison d’une sortie de route, où il finit sur le toit, avant de pouvoir repartir avec 4’56 de retard sur le nouveau leader, le valaisan CARRON sur 207 S 2000.

Cela ne faisait que confirmer ses doutes exprimé lors de la conférence de presse, sur le manque de roulage avec l’auto – seulement 10 km durant le shakedown- et la découverte du rallye.

 

 

C’est REUCHE, le vainqueur de l’édition 2011 qui signe le scratch dans l’ES2 et s’empare de la 2éme place du général, devant GONON.

Dans l’ES3, nouveau changement de leader, c’est GONON qui signe le scratch et s’empare de la tête du classement général, à la fin de cette première étape.

Ce même GONON qui l’année dernière avait du arrêter en tout début de rallye après une grosse sortie de route, et qui après être passé de la Subaru groupe N à la 207 S 2000, nous disait, avoir du mal à s’adapter à la S 2000.

Il pointe donc après cette première journée en tête du rallye avec 5’’8 d’avance sur CARRON, 16’’6 sur REUCHE et 19’’4 sur ALTHAUS, tous sur 207 S 2000.

 

 

Le premier à rompre cette domination des 207, est le Tchèque TLUSTAK, 5éme avec sa Skoda Fabia, juste devant Michaël BURRI, à 1’’4 avec sa 207 S 2000.

Le 7éme et premier du groupe N, est HUNZIKER sur sa Subaru qui devance le premier du groupe R, l’Italien PERICO, sur Clio.

Une première journée qui a vu la bagatelle de 13 abandons en trois spéciales et un rallye qui nous réserve surement encore des surprises, car ici la météo nous prévoit des conditions complètement différentes pour la suite ou pas moins de 7 spéciales sont prévus.

 

Jean François THIRY

Photos :  Jean François THIRY

 

 

Sport

About Author

gilles