ENDURANCE WEC 2012 : QUI SERA SACRE A SHANGHAI ?

 

Quels seront les Champions du Monde après les 6 Heures de Shanghai?

La liste provisoire des engagés pour les 6 Heures de Shanghai, dernière manche de la saison 2012 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, qui a été dévoilée le dimanche 28 octobre, comprend 28 voitures.

Tous les yeux seront tournés vers la lutte entre les deux Audi R18 pour départager les deux équipages qui briguent le titre de Champion du Monde d’Endurance FIA, millésime 2012.

 

 

Le trio, formé des ‘ djeuns ‘  Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer, possède une avance de 16,5 points sur leurs équipiers, les ‘ anciens ‘ fidèles pilotes de la firme d’Ingolstadt, le célèbre équipage , Tom Kristensen et Allan McNish et les doubles vainqueurs des 24 Heures du Mans, viseront donc essentiellement un podium, lequel leur sera suffisant, pour devenir Champions du Monde.

 

 

La Toyota TS030 Hybrid n°7, d’Alex Wurz et Nicolas Lapierre, visera une troisième victoire cette saison après les succès au Brésil et récemment au Japon. Après avoir manqué les deux premières courses de la saison, le duo de Toyota ne peut être couronné, mais il a montré que la voiture est capable de tenir la dragée haute à Audi et qu’il possède le potentiel nécessaire pour s’auréoler de gloire en 2013.

 

 

Le Dr. Wolfgang Ullrich, inoxydable patron d’Audi Motorsport, explique:

« A Shanghai, nous sommes en concurrence dans un marché qui est très important pour Audi. La piste est cependant à découvrir et toute nouvealle pour nous tous. Une saison très varié et inaugurale du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) est sur le point d’aboutir en Chine. Pour nous, c’est toujours la question de la décision de savoir qui va décrocher le titre des pilotes après notre victoire déjà assurée titre au championnat constructeur. Pour Audi, Shanghai marque le couronnement d’une saison de course d’endurance exceptionnelle. Après Fuji, il est garanti que nous serons dans une finale palpitante. »

 

 

Ralf Jüttner, le Directeur Technique d’Audi Sport, enchaine:

« Il ya eu un seul week-end encore entre la manche de Fuji et la finale à Shanghai. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas rentrer en Europe, pour profiter de quelques jours libres en Asie. En plus de se détendre là, nous mettons l’accent sur la promotion de l’esprit d’équipe. Nous sommes très impatients de la course de Shanghai. Dans chacune de ces deux dernières années, nous avons déjà disputé la finale de la saison en Chine et nous conservont de bons souvenirs de ce pays.»

 

 

Les fans chinois seront tous derrière le local Congfu Cheng, la star de l’A1 GP – déjà vu en endurance notamment aux 24 Heures du Man il y a de cela trois ans au sein de l’équipe de Jacques Nicolet – qui rejoindra le vainqueur du Trophée des écuries privées LMP1, le Rebellion Racing.

 

 

L’écurie Suisse, se rendra en Chine forte de sa victoire au classement , décroché à Petit Le Mans, dimanche dernier sur le circuit de Road Atlanta aux Etats-Unis et acquise par le trio Nicolas Prost, Neel Jani et Andrea Belicchi. L’apparition de Cheng sur la seconde Lola-Toyota n°13, attirera l’attention à Shanghai.

 

 

L’écurie Starworks Motorsports se déplace à Shanghai après s’être assuré du Trophée des écuries LMP2 au Japon il y a deux semaines. Enzo Potolicchio, Stéphane Sarrazin et Ryan Dalziel, voudront certainement ajouter une victoire à leur palmarès après celles de Sebring et du Mans et terminer une année fructueuse par un bon résultat.

Toutefois, ils devront faire face à une opposition féroce, notamment de l’Oreca-Nissan n°25 d’ADR-Delta, aux mains de John Martin et Tor Graves, qui reste sur un succès à Fuji, et qui accueillera le Suisse Matthias Beche pour l’épreuve chinoise.

Sans oublier la Morgan-Nissan de l’écurie OAK Racing et les deux Signatech-Nissan

Au total, ce sont 18 prototypes Le Mans qui feront le voyage à Shanghai avec 8 LMP1 et 10 LMP2 et prendront le départ dimanche 28 octobre.

 

 

En LMGTE Pro, quatre voitures s’affronteront aux 6 Heures de Shanghai.

Comme elle l’a fait toute la saison, la catégorie LMGTE Pro devrait offrir une bataille de qualité avec les deux Ferrari d’AF Corse, la Porsche n°77 de Team Felbermayr-Proton et la Vantage n°97 d’Aston Martin Racing. Ferrari et AF Corse ayant d’ores et déjà décroché les titres Constructeur et Equipe, ils n’auront rien à perdre en Chine.

Après les victoires au Mans, à Silverstone, à São Paulo et à Bahreïn, la Ferrari n°51 d’AF Corse, pilotée par Gianmaria Bruni et Giancarlo Fisichella a été battue par Richard Lietz et Marc Lieb, dans la Porsche de Team Felbermayr-Proton, au Japon.

Est-ce que Porsche pourra réitérer sa performance ou est-ce qu’Aston Martin va finalement remporter une victoire en 2012 ?

 

 

En LMGTE Am, six concurrents seront en lice avec deux Ferrari, deux Porsche et deux Corvette. La course au Trophée FIA des équipes LMGTE Am reste ouverte, même si Larbre Compétition tient la corde avant l’ultime manche de la saison avec une avance de 20 points sur le Team Felbermayr-Proton.

Le combat entre la puissante Corvette et la Porsche agile sera sans merci.

 

 Yantl DEROUSSEN

Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY – Teams

 

FIA WEC

About Author

gilles