CRITÉRIUM DES CÉVENNES : CUOQ FILE VERS LA VICTOIRE ET LE TITRE

Alors que le ciel est tombé sur la tête des concurrents du 55éme Critérium des Cévennes durant cette longue première étape, Jean-Marie Cuoq et Marielle Grandemange au volant de leur Ford Focus RS WRC du Team Chazel by GT2i Ëroik Drink, ont pris un avantage déterminant qui permet au pilote Ardéchois de Borée, d’envisager de s’assurer mathématiquement du titre national dès demain soir…

Et ce sans attendre l’ultime épreuve, dernière manche du Championnat de France, le Var fin novembre !!!

Après une longue liaison de près de cent kilomètres parcourue jeudi soir, entre Montpellier et Ganges, les concurrents du Critérium des Cévennes, débutaient leur compétition vendredi matin.

Dès le premier chrono, Jean-Marie Cuoq – leader du Championnat de France des Rallyes – assommait la concurrence sous de fortes pluies et à travers le brouillard.

Avec la capacité de créer un écart définitif avant même la dernière manche de la saison, le pilote du Team Chazel by GT2i Ëroik Drink , reléguait son voisin, le Dromois Julien Maurin et sa Ford Fiesta RS WRC, le Bege installé dans le Var au Plan de la Tour Freddy Loix et sa Peugeot 307WRC, Jean-François Mourgues avec la Peugeot 206WRC et Lionel Baud qui conduit lui une Peugeot 307WRC du Team BDS Racing Excoffier, tous à plus de vingt secondes en seulement 12,76 kilomètres.

Malgré les réactions de Germain Bonnefis avec une Peugeot 207 Super 2000 et Freddy Loix – par trois fois – Jean-Marie Cuoq confortait encore son avance tout au long de la journée pour rentrer à Ganges avec 41’’7 d’avance sur le même Freddy Loix.

Au troisième rang, Julien Maurin terminait l’étape à plus de trois minutes devant Jean-François Mourgues.

Les conditions particulièrement difficiles de cette journée cévenole entrainaient de nombreux abandons.
Bryan Bouffier dès le premier chrono et Emmanuel Guigou, cinquième avant le dernier chrono, étaient les retraits les plus remarqués.

Germain Bonnefis occupait la cinquième place avec un scratch mais deux crevaisons devant Boris Carminati (Renault Clio R3), brillant leader du Trophée Michelin devant Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza N15 du Team 2HP Compétition – veloperfo.com) et Patrick Rouillard (Porsche 997 GT3 – Team 2HP Compétition – veloperfo.com).

En Championnat de France des Rallyes Team, le Team 2HP Compétition – veloperfo.com est en tête avec 40 points grâce à Jean-Nicolas Hot et Patrick Rouillard.

Le Team Chazel by GT2i Ëroik Drink de Jean-Marie Cuoq et Romain Salinas et le Team 2B Yacco de Gilles Nantet (Porsche 997 Cup) et Anthony Cosson (Porsche 997 Cup), suivent avec 28 points.

Jérémie Serieys est leader de la manche du Championnat de France des Rallyes Junior avec près de deux minutes d’avance sur Kévin Coste, Charles Martin et Jean Jouines.

Laurent Clutier domine la 5éme manche du Trophée Twingo R2 France, en occupant la septième position du classement scratch.

Georges Gonon et Romain Salinas complètent le podium provisoire.

La seconde étape du 55éme Critérium des Cévennes débutera ce samedi matin dès 7h45. Quatre épreuves spéciales sont au programme pour une arrivée prévue à 20h56, à l’Odysseum de Montpellier.

 

Questionné Jean-Marie Cuoq, confiait :

« Je n’ai pas voulu faire comme au Mont-Blanc. Il fallait partir fort dès le départ. J’ai continué à rouler sur un rythme élevé en m’appliquant là où il y avait de l’adhérence. Cet après-midi, ce n’était pas si facile car les routes étaient assez sales. Globalement, la journée a été bonne. L’auto est performante. »

Freddy Loix, poursuivait :

« C’est le rallye sur goudron le plus dur que j’ai pu faire depuis une quinzaine d’années. J’ai été gêné par la buée dans les deux premières spéciales. Les conditions étaient très difficiles. Les spéciales sont très techniques et vraiment étroites. On ne peut pas utiliser les bas-côtés. Il y a toujours des pierres, des rochers, il faut rester sur la route. Demain, j’espère une journée plus tranquille. Je n’ai rien à perdre. Pour jouer le titre jusqu’au bout, il faut que j’attaque pour gagner le rallye. »

Enfin, Julien Maurin ajoutait :

« C’était une journée compliquée, sans doute la plus difficile que j’ai eu à affronter. Je n’ai jamais eu l’occasion de rouler avec la Ford sous la pluie. Ce matin, je n’avais pas les bons réglages et nous avions pris des pneus mixtes pas suffisamment retaillés. C’était mieux au deuxième tour même si nous avons eu de la buée dans deux spéciales. Tous ces petits incidents font que je n’ai jamais trouvé le bon feeling. Il faut retenir que j’ai fait toutes les spéciales sans faire d’erreur. »

 

Christian COLINET

Photos : Gilles VITRY
1e étape – huit épreuves spéciales.

Jean-Marie Cuoq (4), Freddy Loix (3) et Germain Bonnefis (1).
Leaders ES1 à 8 : Jean-Marie Cuoq.

Classement général provisoire après Etape 1

1   Jean-Marie CUOQ  – Marielle GRANDEMANGE (Ford Focus) : 1Heure 17’43’’2
2  Freddy LOIX –  Lara VANNESTE (Peugeot 307 WRC) à 41’’7
3 Julien MAURIN  – Nicolas KLINGER (Ford Fiesta WRC)  à 3’28’’0
4 Jean-François MOURGUES – Johan JALET  (Peugeot 206 WRC)  à 4’33’’9
5 Germain BONNEFIS – Olivier Fournier (Peugeot 207 S2000)  à 7’06’’7
6 Boris CARMINATI – Jérôme REDON (Renault Clio R3C)  à 7’12’’5
7 Laurent CLUTIER – Brice BRUN (Renault Twingo RS) à 8’03’’3
8 Jean Nicolas HOT  – Christiane NICOLET (Subaru Impreza)  à 8’12’’7
9 Kris PRINCEN – Bram EELBOD (Renault Clio R3C)  à 8’22’’0
10 Patrick ROUILLARD – Guilherm ZAZURCA (Porsche 997 GT3)  à 8’51’’4

Principaux abandons

BAUD Lionel – CRAEN Fabien (Peugeot 307 WRC) : Raison personnelle entre ES04 et ES05
ROUSSET Eric – SAUCE Christophe (Peugeot 206 WRC) : Mécanique avant ES01
BOUFFIER Bryan – PANSERI Xavier (Peugeot 207 S2000) : Mécanique dans ES01
GAL Ludovic – DE TURCKHEIM Gilles (Peugeot 207 S2000) : Mécanique entre ES07 et ES08
CORDOLIANI Ange-Pierre – ESPOSITO Jean-Michel (Porsche 997 Cup) : Mécanique avant ES01
PUEYO Philippe – ROUCHE Nathalie (Toyota Celica GT 4) : Mécanique entre ES01 et ES02
NICOLAS Dorian – GARCIA Fabien (Renault Clio R3C) : Sortie de route sans gravité dans ES01
BIASION Mathieu – COQUARD Philippe (Renault Clio R3C) : Mécanique entre ES05 et ES06
GARCIA Morgan – OBRECHT Justine (Renault Clio R3) : Sortie de route sans gravité dans ES01
FRA Jonathan – REMY Loïc (Renault Twingo RS) : Raison personnelle entre ES04 et ES05
WILKIN Laurent – DE BOLLE Eric (Renault Twingo RS) : Sortie de route sans gravité dans ES03
TRIVINO Yohann – FOURNIER Christophe (Renault Twingo RS) : Sortie de route sans gravité dans ES02
GUIGOU Emmanuel – DOMENECH Eric (Renault Mégane RS) : Mécanique dans ES08

Sport

About Author

gilles