ENDURANCE WEC : OBJECTIF VICTOIRE POUR LE KROHN RACING TEAM AUX 6H DE SHANGHAI


 

Le Team Krohn Racing, l’unique équipe américaine engagée dans le Championnat du Monde d’Endurance WEC en catégorie GT, avec une Ferrari F458, n’a mathématiquement plus aucune chance de prendre la 1ère ou 2ème place au général.
Les 6H de Shanghai, dernière épreuve du Championnat qui se tiendra du 26 au 28 octobre, sera donc l’ultime chance pour le Krohn Racing, de remporter une victoire cette saison.

En effet, malgré 4 podiums (une seconde place et trois troisième place), la victoire s’est jusque-là refusée à l’équipe US.
La motivation n’en sera que décuplée pour cette écurie qui avait remporté la saison dernière deux victoires en Intercontinal Le Mans Series lors des 12Heures de Sebring et au Petit Le Mans.

 

 

Pour les trois pilotes de l’équipe, le très technique circuit de Shanghai est inconnu.

Comme c’est le cas d’ailleurs pour la très grande majorité des pilotes qui vont découvrir la piste.

Ils devront donc relever le défi d’apprendre le tracé et de se montrer performant rapidement.

Voici les réactions des pilotes du Team, Tracy Krohn, Nic Jönsson et Michele Rugulo.

 

 

Pour le propriétaire de l’équipe et pilote, Tracy Krohn, cette dernière course sera leur seule opportunité d’en remporter enfin une, cette année :

« Nous allons faire tout ce qui est possible pour gagner. Statistiquement, nous ne pouvons plus remporter le championnat mais avec un peu de chance on peut prendre la seconde place. Corvette et Porsche se battront pour la gagne et ça peut être pour nous une chance de les passer et de remporter une victoire ! ».

La connaissance d’un tracé est indéniablement un atout pour une équipe et ses pilotes et cette dernière course qui sera disputée à Shanghai sera une grande première pour Tracy Krohn et ses coéquipiers.
Tracy  qui précise :

« C’est toujours un peu plus difficile de découvrir un nouveau circuit. D’habitude, jusqu’au départ de la course, je suis à l’aise avec le circuit mais jamais à 100 %. Heureusement, la FIA a augmenté le temps de piste juste avant la course pour les personnes comme moi pour pouvoir être plus à l’aise avec le circuit ».

 

Pour l’autre pilote de la F458, Nic Jönsson, il serait dommage de ne pas gagner une course cette saison :

« Après avoir été sur quatre podiums, on ne peut pas dire que l’on a eu de mauvais résultats. Cela montre que le Krohn Racing Team, suit un programme efficace et professionnel. En même temps, je ne pourrais pas être satisfait si je ne suis pas en mesure de remporter une victoire cette saison, spécialement après mené plusieurs courses et avoir été touché par des problèmes mécaniques ou harponné par des concurrents ».

Sur la question de la découverte d’un nouveau tracé, Nic Jönsson ne s’en fait pas :

« Je pense que cela sera comme lors de la découverte d’autres circuits. Nous avons un process bien rôdé tel que découvrir la piste à pied pour prendre nos marques et nos repères , regarder des vidéos et prendre connaissance de données spécifiques pour comprendre les points importants du circuit et savoir à quoi ressemble les virages, savoir où sont les bosses, les zones de freinage… et calculer les bonnes trajectoires. Mais je pense que l’on a tous assez d’expérience pour apprendre le circuit dès la première séance d’essai puis commencer à régler notre voiture lors des séances suivantes ».

 

 

Il donne également son avis sur le Championnat du Monde d’Endurance :

«  Cela a été une grande satisfaction de pouvoir rouler sur d’aussi beaux circuits dans des lieux aussi magiques. Comme Spa, Silverstone ou encore Le Mans. Il n’est pas simple de trouver un championnat qui offre des équipements et des circuits de très grande qualité. Enfin, la compétition acharnée de cette saison m’a plu et j’espère voir ce championnat se développer et les voitures continuer à grossir le plateau pour les années prochaines ».

 


Le troisième et dernier pilote de la F458, Michele Rugolo revient sur la dernière épreuve disputée à Fuji que l’équipe a terminé à la seconde place :

« Je pense que ce n’était pas un mauvais résultat pour le Team Krohn mais je suis déçu parce que nous avons été un peu malchanceux et que nous n’avons encore gagné aucune course cette saison ».

Concernant le circuit de Shanghai, Michele, poursuit :

« C’est difficile d’arriver sur un nouveau circuit comme d’habitude, surtout Shanghai qui est un circuit très technique mais tout le monde sera dans la même situation »
Quoiqu’il en soit, pour lui, son plus beau souvenir cette saison reste le podium acquis au Petit Le Mans

« C’était un super sentiment d’avoir fait du bon travail et de finir sur le podium. Toute l’équipe était très heureuse ! ».

 

 

Le Team Manager de l’équipe Krohn Racing, le très expérimenté Jeff Hazell ,s’est également expliqué sur le déroulement de cette saison 2012 du Championnat du Monde d’endurance WEC, et quel avenir il prédit pour cette série :

 “ La saison 2012 a été chargée avec les cinq dernières manches courses en neuf semaines et sur quatre continents différents ! Des améliorations seront apportées au calendrier 2013. Nous avons de superbes circuits avec des mesures de sécurité au top et des breaks appropriés entre les courses. On savait tous qu’on aurait à se débrouiller, avec un planning pas vraiment génial puisque le calendrier  2012 est arrivé tardivement à la fin 2011. Cependant, des améliorations seront certainement apportées au calendrier 2013 ».

 

Yantl DEROUSSEN
Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY  et Team

FIA WEC

About Author

gilles