GT TOUR 2012 : QUI SERONT LES CHAMPIONS DIMANCHE AU PAUL RICARD ?

 QUI DÉCROCHERA LE TITRE 2012 EN GT TOUR ?

 

Qui seront les Champions 2012 ?

Avec le titre à attribuer et près d’une trentaine de voitures en piste, la finale du Championnat et de la Coupe de France GT FFSA s’annonce passionnante.

Les deux courses d’une heure au programme départageront les actuels leaders, la paire formée d’Anthony Beltoise et Henry Hassid, de leurs poursuivants, le tandem composé d’Olivier Panis et Éric Debard.

Assurément 100% adrénaline, l’étape finale du GT Tour qui va se disputer sur le Circuit Paul Ricard, ces 27-28 octobre, laquelle sera également 100% familiale, avec les animations gratuites du Village Matmut.

 

Avantage Anthony Beltoise et Henry Hassid…

 

Comme l’an dernier, Anthony Beltoise aborde la finale du Championnat de France GT FFSA avec le statut de leader. Il pilote toujours une Porsche du Team Pro-GT by Alméras et bénéficie d’une belle avance. Et il vise de renouveler le bail tout comme ses adversaires directs, Olivier Panis et Éric Debard, et de décrocher à nouveau le titre comme il le fit au Paul Ricard en octobre 2011 !

En revanche, le nom de son coéquipier a changé – il s’agit de Henry Hassid qui a remplacé Laurent Pasquali

Le tandem Beltoise-Hassid (165 pts) a vécu un début de saison difficile avec deux scores vierges à Lédenon, avant de redresser la barre par une série de cinq podiums consécutifs entre Dijon et Magny-Cours. Au final, les deux
hommes ont terminé à huit reprises dans le Top 3, dont deux fois avec la victoire à la clé. De quoi occuper la première place avec 13 points d’avance avant l’ultime rendez-vous…

 

Olivier Panis et Éric Debard n’ont rien à perdre !

 

Dos au mur après un week-end délicat à Navarra où ils n’avaient pris que six points, Olivier Panis et Eric Debard (152 pts) ont repris du poil de la bête au Mans. Avec une victoire et un podium, le duo du Team Sofrev-ASP de Jérôme Policand, est revenu dans la course au titre avec la Ferrari n°10.

Longtemps leaders, les deux compères se sont remis dans une bonne dynamique et c’est dans la peau des outsiders qu’ils débarqueront sur le circuit Paul Ricard, où ils pourront leur carte à fond. L’objectif est simple :

Récupérer 13 points.Et briller pour empocher le titre !

Si le binôme remporte les deux courses – un exploit jamais réalisé cette année – le sacre sera au bout.

 

Sébastien Loeb rejoint la meute…

 

Cette finale au Castellet ne se limite pas à un duel pour le titre. La troisième place est en effet en jeu et les postulants ne manquent pas !

Fort de trois victoires, Laurent Pasquali (133 pts) devance son ancien coéquipier, Franck Perera (122 pts), et son actuel partenaire, Ulric Amado (113 pts) avec qui il a fêté sa première collaboration par un succès à bord de la McLaren MP4-12C d’ART Grand Prix au Mans.

Actuellement 6e, Gilles Vannelet (110 pts) conserve une chance. Pour l’occasion, il change à la fois de monture et de coéquipier car le pilote Lyonnais évoluera au volant d’une McLaren MP4-12C, qu’il partagera avec Sébastien Loeb, récent Champion du Monde des Rallyes pour la neuvième fois !

Un Loeb qui comme en 2011, revient participer à la manche finale du GT Tour.

 

Deux autres équipages sont dans la course au podium : Grégory Guilvert et Paul Lamic (108 pts), vainqueurs par deux fois avec l’Audi R8 LMS ultra de l’équipe Saintéloc, ainsi que Morgan Moullin-Traffort et Fabien Barthez (102 pts), victorieux à Navarra avec leur Ferrari 458 de l’équipe ASP-Sofrev, tout comme l’équipage Panis-Debard.

Pro-GT by Almeras en tête du Trophée Équipes…

 

Ludovic Badey et Jean-Luc Beaubelique, avec la troisième Ferrari du Team Sofrev-ASP, seront également à suivre de près, tout comme la troisième Porsche du Team Pro-GT by Almeras, celle de Laurent Cazenave et Romain Monti. Ces deux équipes se disputent d’ailleurs le Trophée Equipes.

Le Team Pro-GT by Almeras mène avec 287 points au compteur, contre 238 points pour le Team Sofrev-ASP. Le troisième rang est également très disputé :

Saintéloc Racing (126 pts), ART Grand Prix (113 pts) et Sébastien Loeb Racing (110 pts) sont regroupés en seulement 16 unités.

Une multitude d’outsiders !

 

Au Castellet, les prétendants au podium seront nombreux. Deux fois sur la « boîte », Stéphane Ortelli et David Hallyday seront de sérieux candidats à un nouveau Top 3.

Le Team Audi France alignera en parallèle une Audi R8 LMS pour Adrien Tambay, le pilote officiel Audi Sport en DTM
sera épaulé par Karim Doguet, lauréat de l’Audi GT Expérience.

Pour cette finale, le plateau sera renforcé de nombreux concurrents. La Mercedes du Graff Racing sera confiée à Nathanaël
Berthon, auteur de deux podiums en GP2, et à Nicolas Metairie, habituel pensionnaire de la Super Copa SEAT Leon.

Le duo Soheil Ayar

 

 

Six constructeurs différents en Championnat de France GT FFSA…

 

Sport Garage sera de nouveau présent avec ses deux Ferrari, l’une pour Éric Cayrolle et Gilles Duqueine, l’autre pour Arno Santamano et Alban Dunod. Ces deux F458 seront accompagnées d’une troisième, pilotée par Franck Morel et Erwin France.

Déjà de la partie l’an dernier, AF Corse revient avec une Ferrari pour le Monégasque Cédric Sbirazzuoli accompagné de Tanakorn Ramindra.

Après une pige à Navarra, la Lamborghini Gallardo de l’équipe Autovitesse sera de retour, aux mains de Jonathan Cochet et Cédric Leimer, récemment titré en Lamborghini Super Trofeo pour la deuxième fois consécutive.

Autre come-back, celui du Team SMG, avec Philippe Gache et Eric Clément dans le baquet de la Porsche 911 GT3 R.

Six marques seront ainsi représentées, avec Audi, Ferrari, McLaren, Mercedes, Porsche et Lamborghini.

Coupe de France GT

 

Grâce à un nouveau succès au Mans, le Ruffier Racing a décroché la Coupe de France GT FFSA avec Jean-Paul Buffin, Philippe Ullmann étant le co-vainqueur moral car il n’est devancé par son coéquipier que suite à son absence à Magny-Cours.

Le duo va de nouveau en découdre avec l’Audi R8 LMS du Saintéloc Racing ou encore les Porsche 911 GT3 Cup du Team Sport 5.

Enfin, la Corvette de l’équipe Saintéloc sera de retour avec notamment Gilles Lallement aux commandes.

Le public a rendez-vous dans le Village Matmut…

 

Le GT Tour sera fidèle à sa philosophie avec des compétitions particulièrement intenses mais aussi de nombreux divertissements destinés aux familles. Au cœur du Circuit Paul Ricard, le Village Matmut proposera plusieurs animations gratuites :

Un taureau mécanique, deux châteaux gonflables, un circuit de voitures à pédales et un stand de magie attendent les enfants, tandis que les simulateurs SpeedRun seront à disposition des amateurs de sensations fortes.

Les jeunes des Galapiats animeront aussi un paddock convivial et musical avec la fanfare Cartoon Show.

Un stand Matmut destiné à la sécurité routière sera par ailleurs au sein de ce Village, le public ayant l’opportunité de gagner de nombreux goodies à cette occasion.

En conclusion, comme on le constate, un formidable week-end de courses en perspective, avec un superbe plateau et en qualité et en quantité

Franchement, une ultime occasion cette saison d’assister à de belles épreuves sur le magnifique circuit Varois du Paul Ricard

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Raymond PAPANTI- Valérie MAUREL – Jean Pierre CROUIN  – autonewsinfo

 

Sport

About Author

gilles