F1 : VERS LA CREATION DE NOUVEAUX ACCORDS CONCORDE

 

Concernant le renouvellement des fameux ‘ Accords Concorde ‘ qui font loi en Formule 1 depuis le premier acte signé au début des années 80 à Paris, Place de la Concorde – d’où le nom – siège de la FIA, entre Jean Marie Balestre, le tout puissant Président de l’époque de cette institution et Bernie Eccletone, le grand argentier, patron alors de la non moins toute puissante FOCA – l’Association des constructeurs de F1- l’actuel ‘Homme fort’ le Président en exercice de la FIA,  Jean Todt, a fait savoir qu’il ne jouera pas le rôle de dictateur  dans cette affaire

 

Jean Marie BALESTRE et Bernie ECCLESTONE EN 1980

 

Jean Todt Todt, estimant que son rôle en tant que Président de la FIA ne devrait pas entraver, le déroulement de la reconduction de ces ‘ Accords Concorde ‘ !!! qui plus de trente ans après continuent de régir la Formule 1.

A la veille d’une rencontre qui s’est tenue au siège de la FIA à Paris, entre la FIA, la FOM et les écuries de GP, visant à l’élaboration du nouvel ‘ Accord Concorde’,Jean Todt a en effet effectivement fait savoir qu’il n’abandonnerait pas le contrôle des questions clés, mais qu’il doit aussi rester, respecté!

 

 

Max Mosley, l’ancien Président de cette institution qu’est la FIA et prédécesseur de Jean Todt, a exprimé il y a quelques jours, sa conviction que son successeur, le Français Jean Todt doit devenir ‘ Plus agressif ‘ dans le but de réaliser ce qu’il veut avec l’orientation future de la Formule 1 !

Simple remarque.

Plutôt amusant quand on sait que le tandem Mosley-Ecclestone ‘ roulait ‘ lui… main dans la main ! Et ce depuis la nuit des temps, l’ancien co-fondateur de la firme de voitures de courses MARCH, basée à Bicester  prés du circuit de Silverstone, ayant été par la suite… l’Avocat de la … FOCA!!!

Et ce des années durant avant de devenir Président de la FIA avec l’aide financière de ce même Bernie qui lui avait financé sa campagne électorale et ses voyages inter-planétaires à travers le globe…

 

 

Todt est cependant catégorique, une telle approche, n’est ni nécessaire ni justifiée. Il laisse le soin aux belligérants de s’entendre avec Bernie.

  » Je ne suis pas un dictateur qui tente de tout contrôler. La contribution et le rôle de la FIA doit être protégé et être simplement respecté. »

Avant la réunion de mardi, Jean Todt a confirmé que la FIA continuerait de percevoir une plus grande part du chiffre d’affaires de ce sport dans le contrat de la nouvelle entente.

Et de préciser :

 » S’il vous arrive de lire les chiffres, la F1 représente 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires. »

Et d’ajouter :

«La FIA est une organisation à but non lucratif (en fait une association étrangère mais de droit Français)  mais nous devons diriger notre organisation. Nous devons encourager le développement de ce sport, nous devons encourager le développement de l’action pour la sécurité routière. »

Et, il poursuit :

 » Nous ne pouvons pas être une simple petite fédération sans avoir aucun revenu. Alors, où peut-on trouver nos moyens ? « 

 

 

Et le Président de la FIA d’indiquer que son boulot, était d’orienter le sport automobile dans une position plus responsable, à la fois sur le plan financier et environnemental.

 » Cela me fait sourire quand je lis que nous allons perdre le contrôle de la F1. Je ne permettrai jamais les choses qui sont sous notre responsabilité d’être traitées par quelqu’un d’autre. Parfois, c’est un inconvénient de la F1. Les gens vivent dans leur environnement, dans leur petit royaume, et ils ne voient pas ce qui se passe. Mais le monde change. Nous devons être les ambassadeurs du sport, des ambassadeurs de l’industrie. »

Ok, mais tout le monde sait parfaitement en interne que c’est le business qui décide et qui commande. Et en F1, c’est bel et bien, Bernie Ecclestone LE patron, le  » TÔLIER  » celui qui décide en dernier ressort, qui impose le calendrier et c’est lui qui signe les contrats !!!

La FIA et son Conseil Mondial, n’ayant qu’ à entériner ce que Bernie, le ‘ Grand Argentier ‘ a choisi, a décidé et à … signer !!!

Le SEUL rôle ou la FIA, a encore un réel pouvoir, reste les règles techniques et le règlement.

Todt a, enfin reconnu et admis que la santé financière des équipes était encore fragile et ce en raison de la conjoncture économique mondiale toujours aussi fragilisée, ajoutant:

« . J’attends donc des propositions plus radicales pour réduire les coûts »

Au fond, les années passent mais RIEN n’a changé car le sieur Mosley, tenait rigoureusement le même discours sous son règne …

Sans revenir encore plus loin, à l’ère du défunt Président Jean Marie Balestre  !

D’ailleurs en ce temps-là, au milieu des années 80, JMB, ne déclarait- t-il pas, en s’en amusant :

 » La FOCA et Bernie ? Ils représentent le commercial de la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile).

La FISA étant la fille ainée de la FIA.

Yvon Léon, l’ancien Secrétaire Général de la FISA pendant plus de trente ans, nous rappelant que finalement TOUTES les activités de la Fédération Internationale ont été regroupées sous le seul label FIA et ce à partir de 1993. Et l’appellation FISA disparaissait .

Affaire à suivre…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN et Olivier THIBAUD

 

AU CONSEIL MONDIAL DE LA FIA D’ENTÉRINER LES CHOIX DE BERNIE …

 

Sport

About Author

gilles