WORLD SERIES RENAULT : FRIJNS CHAMPION 2012 ET BIANCHI VICE-CHAMPION !

WORLD SERIES RENAULT : FRIJNS CHAMPION 2012

 

Antonio Felix da Costa de l’Arden Caterham,  remporte ce dimanche sur le circuit de Montmélo, sa quatrième victoire de la saison, devant les pilotes du Team RFR, Mikhail Aleshin et Aaro Vainio, incroyablement à la fête pour la dernière course de l’équipe Franco-Russe !

Mais le héros du jour est bien le jeune Hollandais, Robin Frijns de l’équipe Fortec Motorsports et qui malgré sa pénalité suite à un contact avec Jules Bianchi de l’écurie Tech 1 Racing.

Il devient le premier pilote à remporter coup sur coup, l’Eurocup Formula Renault 2.0 et la Formula Renault 3.5 Series. En récompense de son titre, il effectuera une journée d’essais avec l’équipe Red Bull Racing, lors des journées jeunes pilotes d’Abu Dhabi.

Le Team Français Tech 1 Racing; de Simo Abadie, se consolera avec un quatrième titre Teams.

La pluie venait redistribuer les cartes lors de l’ultime séance qualificative de l’année. Mikhail Aleshin s’en tirait le mieux et se rappelait au bon souvenir de tous en signant la pole position devant Arthur Pic de Dams (photo), Antonio Felix da Costa et Robin Frijns.

Pour une fois, l’objectif pour ce dernier n’était pas de gagner, mais de rester devant Jules Bianchi afin de faire fructifier ses quatre points d’avance. Le Français, sixième seulement des qualifications, s’installait en troisième ligne.

Une averse frappait le circuit de Catalunya avant le départ, mais tous les pilotes partaient en pneus slicks car le soleil faisait de nouveau son apparition. Antonio Felix da Costa prenait un départ parfait et occupait la tête devant Mikhail Aleshin, Robin Frijns, Arthur Pic et Jules Bianchi. Parti 16e, Sam Bird, revenait dans les points après deux tours.

Pendant qu’Antonio Felix da Costa s’évadait, Mikhail Aleshin retenait Robin Frijns, Arthur Pic, Jules Bianchi et Aaro Vainio. Rien ne bougeait avant le passage obligatoire par les stands. Da Costa pointait loin devant un quinté compact.

 

 

Robin Frijns et Jules Bianchi étaient les premiers à passer par les stands. Ils repartaient roues dans roues, le leader du championnat toujours devant le deuxième. Grâce à leurs pit-stops parfaits, les deux hommes pointaient quatrième et cinquième, derrière Mikhail Aleshin et Aaro Vainio, mais devant Kevin Magnussen et Sam Bird.

 

 

Antonio Felix da Costa déroulait jusqu’à l’arrivée. Avec quatre victoires au compteur, il devenait ainsi le pilote ayant gagné le plus de courses cette saison. Derrière lui, le suspense durait jusqu’au bout. La lutte pour la deuxième place entre les deux pilotes du Team RFR était serrée, mais c’est surtout entre Robin Frijns et Jules Bianchi que la tension était la plus palpable, d’autant plus que Kevin Magnussen venait mettre son grain de sel aux débats.

Jules Bianchi débordait Robin Frijns au 20e tour. Mais ce dernier essayait de lui rendre la monnaie de sa pièce dès le virage suivant. Les deux monoplaces se touchaient et Jules Bianchi terminait son championnat dans le bac à gravier.

 

 

Robin Frijns était alors champion quoi qu’il arrive. Après avoir remporté la Formula BMW en 2010, l’Eurocup Formula Renault 2.0 en 2011, le Néerlandais ajoute donc la Formula Renault 3.5 Series à son palmarès.

 


Antonio Felix da Costa, lâchait :

« C’est un week-end parfait. Nous sommes partis en pneus totalement neufs, contrairement aux autres, ce qui m’a permis de creuser l’écart. Après une belle saison en GP3 Series, qui m’a permis d’intégrer le Red Bull Junior Team, j’ai bien travaillé avec Arden Caterham. Mon prochain objectif est le Grand Prix de F3 de Macau, mais j’espère vraiment être en Formula Renault 3.5 Series la saison prochaine. »

Mikhail Aleshin ajoutait:

« C’est une belle manière de clore le chapitre du Team RFR avec ce double podium. Antonio était sur une autre planète, mais la bataille avec Aaro Vainio a été très sportive. »

 

 

Robin Frijns, ravi expliquait la mésentente avec son adversaire Français:

« Concernant la course, Jules Bianchi m’a doublé, j’ai tout fait pour le repasser le plus vite possible. Nous nous sommes touchés. Je pense que c’est un fait de course. Je suis le premier Rookie depuis Robert Kubica à remporter ce championnat. C’est grâce au travail formidable que nous avons fait avec Fortec Motorsports depuis les essais hivernaux que nous en sommes là. Maintenant mon objectif est la Formule 1. Cela débute par des essais avec Red Bull Racing et Sauber. Rien n’est gagné et rien n’est facile dans ce monde, même avec trois titres de suite, mais nous y travaillons. »

Sur que le parcours tout à fait exceptionnel du jeune Hollandais depuis ses débuts ne sera pas sans lendemain. Et qu’on devrait après les rookies tests prévus à Abou Dhabi, le revoir assez vite en Grand Prix.

Quant à l’infortuné Jules Bianchi, lui en F1, il y est déja comme pilote de réserve du Team Force India d’une part et de la Ferrari Drivers Academy, d’autre part.

Normalement, il devrait disposer d’un baquet à temps complet en 2012 chez Force India ou il est très apprécié. Mais ce week-end Espagnol, pour son ultime apparition en World Séries, ne restera surement pas un bon souvenir…

 

Aurélie ELBAZ

Photos : WSR et Teams

 

Sport

About Author

gilles